Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Farges

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Farges
Mine des Farges
[[Image:‎|250px]]
Légende
Situation Corrèze
Ville la plus proche Ussel
Région
Pays France
Intérêt
Possibilité d'accès Mine fermée
Type d'accès
Temps de visite nécessaire
Voir
  • La mine des Farges, ou (les Farges) est renommée pour ses cristaux de pyromorphite d'un vert soutenu. Cette mine est fermée.
  • Historique : Il semble que dés l'époque gallo-romaine, les affleurements de filons de galène furent exploités sur plus de 1 000 mètres de longueur à l'emplacement actuel de la mine.
    Au début du 19ème siècle, des recherches furent entreprises, puis en 1922 un permis d'exploiter (dit permis de Saint Fréjoux) fut accordé, mais ce n'est qu'en 1963 qu'une approche sérieuse fut mise en route.
    En 1973, un permis d'exploitation pour la barytine, le plomb et l'argent fut déposé au service des mines. Des travaux miniers par puits (profond de 250 m) et par galeries à divers niveaux furent réalisés. Ils permirent d'estimer le potentiel du gisement à 130 000 tonnes de plomb à 7 %, à 300 tonnes d'argent, à raison de 2kg par tonne de concentré, et à environ 400 000 tonnes de barytine à 30 %. L'exploitation, par la Société Minière de Corrèze, eut lieu de 1974 à 1981 et fût arrêtée le 9 mai 1981.
  • Ce gisement se présente sous la forme de deux filons encaissés dans le granite et séparés par une zone faiblement minéralisée de 6 mètres de largeur. Ces filons ont une épaisseur qui varie de quelques centimètres à 10 mètres.
  • Minéraux :
La gangue est essentiellement composée de barytine, jusqu'à 150 mètres puis, ensuite, le quartz domine.
Pyromorphite : présente à tous les niveaux, sous forme de masses concrétionnées, de stalactites, ou de cristaux de 2 à 3 cm, généralement bruns, ou jaune citron, ou vert d'herbe (présence de minéraux cuprifères).
Galène et sphalérite constituent les principaux minéraux métalliques auxquels ont peut ajouter, en inclusions, la chalcopyrite, la pyrite, l'arsénopyrite et quelques sulfosels comme la bournonite, la boulangérite, l'énargite, la proustite et la pyrargyrite.
Wulfénite : orange, brillante, gemme, en cristaux tabulaires classiques, elle est peu répandue, mais constitue, par sa qualité, la meilleure occurrence française.
Fluorine en cubes centimétriques jaunes.
Cérusite...
  • En 1998, lors de la construction de l'autoroute A89, un filon annexe fut découvert et de jolies petites pièces de pyromorphite en ont été extraites.
Image:les_farges.jpg
Pyromorphite sur quartz bipyramidé fumé sur barytine (10cm/7cm), mine des Farges, Ussel, Corrèze

Retour à Sites français.

Modifier
Dernière modification de cette page le 27 juin 2013 à 16:52.
  Cette page a été consultée 7 549 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements