Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Disthène

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Disthène
Kyanite // Disthène

Disthène, Baud (56).
Origine du nom Du grec kuanos : bleu, pour sa couleur bleue, pour cyanite.//

Du grec di : deux, et de stenos : force, en rapport avec la différence des propriétés électriques selon les faces ou les cristaux de ce minéral.

Localité type Mont Greiner, Zillerthal, Autriche // localité type inconnue pour l'I.M.A.
Auteur(s) de la description Abraham Gottlob Werner // René-Just Haüy
Date de la publication 1789 // ?
Référence de la publication
Classe chimique VIII SILICATES
Sous-classe chimique nésosilicates
Formule chimique Al2SiO5
Système cristallin Triclinique
Classe de symétrie -1 Holoédrie triclinique
Réseau de Bravais Primitif P
Dureté "Mohs" 7,5 selon l'allongement et 4,5 perpendiculairement
Densité de 3,53 à 3,65
Clivages parfait {100}
Cassures esquilleuse ; minéral flexible, fragile, cassant.

Disthène :

  • Statut : Ce minéral est agréé par l'I.M.A. sous le nom de kyanite.
La kyanite, la Sillimanite et l'Andalousite, sont les trimorphes de Al2SiO5, ils peuvent coexister au point triple.
Abraham Gottlob Werner, suivant en cela Emmerling, avait appelé cyanite ce minéral, mais René-Just Haüy se refusait à baser un nom sur l'une des colorations possibles du minéral et avait préféré lui donner une appellation qui rappelât l'une de ses particularités constatables majeures : la différence des propriétés électriques, en effet, sans que Haüy parvienne à l'expliquer, il constatait : J'ai tiré le nom de disthène, dont le sens est, qui a deux vertus, de cette double électricité que les cristaux de ce minéral sont succeptibles d'acquérir à l'aide du frottement.
Cette double électricité, qu'elle est-elle ? L'électricité vitreuse s'obtenait par le frottement d'une baguette en verre, l'électricité résineuse était obtenue en frottant un morceau d'ambre, leurs signes électriques sont opposés, l'une est positive, l'autre négative… Déjà avant Haüy, Horace-Bénédict de Saussure avait constaté que le disthène (qu'il appelait sappare) s'électrisait résineusement par frottement.
Parmi les anciens auteurs, Georges Balthasar Sage l'appelait talc bleu, d'autres rhœtizite, que l'on écrivit aussi rhétizite, certains le rangeant dans le fourre-tout des schorls en faisaient le schorl bleu
  • Propriétés optiques et autres : Transparent à translucide. Luminescent, fluorescent. Forte anisotropie de dureté (sur la face antérieure du pinacoïde {100} = de 4 à 4,5 selon l'axe c, de 6 à 7 perpendiculairement à l'axe c).
  • Couleur : Bleu, blanc, gris, vert, jaune, jaune vert, rose, noir, incolore, rougeâtre, verdâtre.
  • Éclat du minéral : Vitreux à nacré.
  • Trace : Blanche
  • Critères de détermination : Insoluble dans les acides. Anisotropie de dureté. Chauffé, se transforme en mullite.
  • Morphologie des cristaux : Cristaux prismatiques lamellaires, tabulaires. Épitaxies possibles avec la staurolite. Dans les roches métamorphiques les cristaux de kyanite mal exprimés, lorsqu'ils épousent en lames très fines tous les plis et foliations de la roche, peuvent ressembler à si méprendre à ceux du mica.
  • Macles : Occasionnelles sur {100}.
  • Morphologie des agrégats : En agrégat de cristaux lamellaires ; massifs, fibreux, radiés, en gerbes. Dans les roches métamorphiques les amas de cristaux de kyanite mal exprimés (voir ci-dessus, " morphologie des cristaux "), peuvent ressembler à si méprendre à ceux du mica.
  • Utilisations : Le disthène peut être utilisé pour la fabrication de céramiques à résistance thermique et chimique (résistance aux acides). Lorsqu'il est de qualité gemme, le disthène est utilisable en joaillerie.
  • Échantillons de collection : De beaux specimens proviennent des Alpes Suisses et Autrichiennes… Également, du Brésil…
En France, on le connaît dans le Massif Armoricain (Mont d'Arrée, vallée de l'Evel, Baud, Bouvron, Fay), dans le Massif Central (Mont Pilat, St Etienne, St Chamond), dans le Massif des Maures (Île du Levant, et chaînon littoral - où le point triple existe non loin du Rayol-Canadel).


Disthène, Bouvron, Loire-Atlantique (44). Collection musée ferme de l'orme.
Disthène, Bouvron, Loire-Atlantique (44). Collection musée ferme de l'orme.


Disthène, Baud, Morbihan (56). Collection musée ferme de l'orme.
Disthène, Baud, Morbihan (56). Collection musée ferme de l'orme.
Disthène, Pointe du Payré, Vendée (85). Collection musée ferme de l'orme.
Disthène, Pointe du Payré, Vendée (85). Collection musée ferme de l'orme.
Disthène, Ile du Levant. Var.
Disthène, Ile du Levant. Var.

Retour à la liste des fiches minéraux

Modifier
Dernière modification de cette page le 25 avril 2011 à 21:24.
  Cette page a été consultée 13 401 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements