Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Acide

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Acide

Acide (composé chimique) et acide (roche)

Un acide est un composé chimique généralement défini par ses réactions avec un autre type de composés chimiques complémentaire, les bases.

Quelque acides communs :

  • Acide acétique (CH3CO2H) ou (CH3COOH), présent dans le vinaigre ;
  • Acide acétylsalicylique (HC9H7O4), plus connu sous le nom d'aspirine ;
  • Acide ascorbique (H2C6H6O6), soit la vitamine C ;
  • Acide citrique (H3C6H5O7), soit l'acide présent dans les agrumes ;
  • Acide chlorhydrique (HCl), suc gastrique (présent dans l'estomac).

On établit une distinction entre les acides faibles et les acides forts. Ces derniers sont caractérisés par le fait que lorsqu’ils sont placés dans l’eau, l’entité AH n’existe plus en solution car la réaction de dissociation est totale. On ne devrait plus parler d’acide ou de base fort(e)s mais d’acide ou base « totalement dissociée ».
Parmi les "acides forts"*, on trouve : l'acide chlorhydrique (HCl), l'acide sulfurique (H2SO4), l'acide nitrique (HNO3)...

On classe les "acides faibles"* en fonction de leur constante d’acidité.
Parmi les acides faibles*, on trouve : l'acide acétique (CH3COOH)(le vinaigre), l'acide fluorhydrique (HF), l'acide formique (HCOOH)(piqûres d'abeilles, de fourmis, ou des orties), l'acide phosphorique (H3PO4)...
L'acide fluorhydrique est un acide faible mais particulièrement dangereux, il est le seul à pouvoir dissoudre la silice comme le verre.

  • Eau régale : (du latin, aqua regia = eau royale) Mélange d'acide chlorhydrique et d'acide nitrique concentré (3 volumes d’acide chlorhydrique pour 1 d’acide nitrique). Ce mélange est capable de dissoudre certains métaux tels le platine, l'or ou le tantale insolubles dans ces acides seuls ou dans tout autre acide concentré employé seul.

-*D'après les nouvelles normes on ne peut plus parler d'acide fort et d'acide faible, on décrit juste la réactivité de l'acide dans la réaction, ou pour un "acide fort" on dit que la réaction est totale; et dans le cas d'un "acide faible" on va alors parler de réaction incomplète.


Image:Acide2.jpgAttention danger !
Les acides concentrés peuvent provoquer des brûlures sur la peau et les muqueuses, l’utilisation d’acides concentrés doit toujours se faire par des personnes formées et équipées (blouse, gants, lunettes), et sous hotte.
Il faut, impérativement, toujours verser l'acide dans l'eau, et non l'inverse !

En cas de brûlure par acide, il faut :

  • protéger : en se protégeant (gants…), fermer le récipient et éviter que l’acide ne se répande (utilisation de papier absorbant), ouvrir les fenêtres pour éviter les dégagements de vapeurs ;
  • retirer les vêtements imbibés (en faisant attention à ne pas contaminer d’autres personnes ou des parties saines de la victime) ;
  • faire ruisseler de l’eau pour laver la partie atteinte, en évitant de contaminer les parties saines ;
  • prévenir les secours (le 15 en France) en mentionnant le produit en cause.
Image:Acidecalcrap.jpg
HCl (acide chlorhydrique) est utile pour la détermination des minéraux ou pour leur nettoyage.
  • Roche acide en géologie, on dit qu’une roche est acide si elle renferme plus de 65 % de silice.

Une base est un produit chimique qui, à l'inverse d'un acide, est capable de capturer un ou plusieurs protons. La réaction chimique d'un acide et d'une base donne un sel et de l'eau. Une base, est un produit caustique, qui peut provoquer des brûlures. Il existe différents modèles chimiques pour expliquer le comportement des bases.

Les bases les plus connues sont

  • la chaux vive (CaO)
  • l'ammoniaque (NH3)
  • la soude (NaOH)

Parmi les bases fortes on trouve : l'hydroxyde de sodium ou soude (NaOH), l'hydroxyde de calcium (Ca(OH)2), l'hydroxyde de potassium ou potasse (KOH)...

Image:Acide2.jpgAttention danger !
Les bases fortes peuvent provoquer des brûlures sur la peau et les muqueuses, l’utilisation de bases concentrés doit toujours se faire par des personnes formées et équipées (blouse, gants, lunettes), et sous hotte.

En cas de brûlure par une base, il faut :

  • protéger : en se protégeant (gants…), fermer le récipient et éviter que l’acide ne se répande (utilisation de papier absorbant), ouvrir les fenêtres pour éviter les dégagements de vapeurs ;
  • retirer les vêtements imbibés (en faisant attention à ne pas contaminer d’autres personnes ou des parties saines de la victime) ;
  • faire ruisseler de l’eau pour laver la partie atteinte, en évitant de contaminer les parties saines ;
  • prévenir les secours (le 15 en France) en mentionnant le produit en cause.
  • Roche basique en géologie se dit d'une roche pauvre en silice.
  • Alcalin : synonyme de basique.

Le pH ou potentiel hydrogène, mesure l’acidité ou la basicité (ou alcalinité) d’une solution. L'eau pure est censée être neutre: pH = 7.
Ainsi, dans un milieu aqueux à 25°C, une solution avec un pH :

  • inférieur à 7 est acide ;
  • supérieur à 7 est basique ou alcaline;
  • égal de 7 est neutre.

En géologie, on dit qu’une roche est acide si elle renferme plus de 65 % de silice. On dit qu'une roche est basique si elle est pauvre en silice SiO2 (la silice étant acide).


Retour à Lexique des termes employés en minéralogie


Retour à vocabulaire géologique

Modifier
Dernière modification de cette page le 27 avril 2010 à 12:50.
  Cette page a été consultée 30 535 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements