Trilobites et ontogénèse

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher

Trilobites et ontogenèse

L'ontogenèse (ou ontogénie) décrit le développement progressif d'un organisme depuis sa conception jusqu'à sa forme adulte.

Si la découverte de carapaces dorsales de trilobites adultes est relativement courante dans de nombreux gisements, il n'en va pas de même pour les stades juvéniles. Les trilobites pondaient des œufs qui le plus souvent libéraient après leur éclosion une multitude de larves de dimensions infra millimétriques. L'observation de ces premiers stades de développement suppose d'une part une qualité de fossilisation remarquable et, d'autre part, l'utilisation de techniques spécifiques ainsi que d'un matériel adapté (Stéréomicroscope, microscope électronique à balayage etc...) souvent hors de porté de l'amateur.
C'est la découverte d'une forme juvénile d'Asaphidæ dans les schistes llandeiliens de Château-Gaillard en Bain de Bretagne (I & V) (voir photo) qui me donne ici l'occasion de résumer en quelques notes succinctes le processus de développement d'un trilobite.


Trois stades ont été définis quant à l’évolution d’une carapace de trilobite :

  • Un stade larvaire, dit Protaspis, pour lequel la segmentation thoracique est inexistante.
  • Un stade intermédiaire, appelé Méraspis, montrant de 0 à N -1 segments thoraciques par rapport à un individu adulte.
  • Un stade adulte, dit Holaspis, présentant une segmentation achevée.

Asaphidæ, stade Méraspis (Llandeilo – Bain-de-Bretagne -I & V) 6 mm Trilobite-62.jpg

Trilobite-64.jpg

L’exemplaire présenté ici, découvert dans un nodule des schistes de Château-Gaillard en Bain de Bretagne (I & V), est un Méraspis stade 2. En effet, les 2 premiers anneaux thoraciques sont observables, bien que de conservation médiocre. Il démontre qu’à ce niveau de développement, les traits essentiels des Asaphidæ sont déjà affirmés : forme discoïde parfaite, 2 grands yeux accolés à une glabelle importante, limbe très bien marqué, large bordure marginale, tant sur le céphalon que sur le pygidium, pointes génales aiguës qui vont progresser en même temps que se développera le thorax. Le pygidium, semi-circulaire, de dimension légèrement inférieure à celle du céphalon, montre un rachis fort et bien marqué.
Ce jeune trilobite avait déjà acquis un mode de vie benthique, propre aux Asaphidæ. Il est frappant de constater la grande netteté de la zone glabellaire, qui, dès ce stade, est remarquablement développée. (L’aspect de la glabelle et de la zone oculaire, ainsi que la forme du rachis pygidial, tendraient à rapprocher ce Méraspis du genre Isabelinia. Toutefois la détermination demeure délicate à ce niveau de développement).

- Au stade antérieur, (protaspis) c’est la vie planctonique qui était certainement la règle, cette période protaspide suivait immédiatement l'éclosion de l'oeuf. La dimension de l'organisme était inférieur au millimètre, sa forme, le plus souvent très simple, pouvait présenter quelques micros appendices. L'apparition de quelques structures simples comme un proto-rachis permet éventuellement de distinguer des stades P1, P2, P3 etc.....

La période méraspide débutait lorsqu'une articulation devenait opérationnelle entre céphalon et pygidium. Nous parlons alors de méraspide stade 0. L'apparition d'un véritable anneau thoracique, indiquait le méraspide stade 1...... et ainsi de suite jusqu'à atteindre le nombre d'anneaux thoraciques propre à l'espèce (mues successives).
A ce moment seulement nous pouvons parler du stade holaspis, la carapace du jeune trilobite ne subira alors désormais que des modifications de détails. Il lui faudra toutefois encore de nombreuses mues afin d'atteindre la taille adulte (voir cliché ci-dessous).

Asaphidæ, stade Holaspis (Llandeilo – Bain-de-Bretagne -I & V) x 2 env. Trilobite-65.jpg


Ontogenèse, schéma de synthèse (Les croquis de Protaspis sont inspirés de Fortey, R.A. & BDE. Chatterton. 1988) Trilobite-67.jpg


Voir absolument les sites remarquables :

http://www.trilobites.info/index.html

http://www.geocities.com/barracudaaa/index.html


Osiris Yvan le 09/09/2007

Yvan LEMEUR


Portail Paléontologie
Vocabulaire géologique | Répertoire des fossiles | Lexique des termes employés en paléontologie descriptive