Torbernite

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher
Torbernite
[[Image:{{#if:torbernite-4-hbt.JPG|torbernite-4-hbt.JPG|interrogation.jpg}}|250px]]
{{#if:Torbernite, Margabal, Aveyron (12), France|Torbernite, Margabal, Aveyron (12), France|}}
Origine du nom En l'honneur du professeur de chimie et de physique de l'Université d'Uppsala, Suède, Torbern Olaf Bergmann (1735-1784).
Localité type Johanngeorgenstadt, Erzgebirge, Saxe, Allemagne.
Auteur(s) de la description Werner.
Date de la publication 1793
Référence de la publication
Classe chimique VII PHOSPHATES. Groupe d'appartenance : Autunite.
Sous-classe chimique Phosphates, arseniates et vanadates d'uranyle.
Formule chimique Cu(UO2)2 (PO4)2.8-12H2O
Système cristallin Tetragonal (ou quadratique)
Classe de symétrie 4/m 2/m 2/m Holoédrie tétragonale
Réseau de Bravais Centré I
Dureté "Mohs" de 2 à 2,5
Densité de 3,22 à 3,28
Clivages Parfait sur {001}, micacé, indistinct sur {100}
Cassures Irrégulière. Fragile, cassant.

Torbernite:

  • Statut : Minéral agréé par l'I.M.A.
En 1793 on lui avait donné le nom de chalcolite (chalkos, cuivre, et lithos, pierre), car on pensait que ce minéral qui ressemblait à du mica était composé d'hydrochlorure de cuivre et d'aluminium. Impossible de le différencier de la zeunérite sans tests chimiques. Ce minéral fait partie du groupe de l'autunite.
  • Propriétés optiques et autres : Transparent, translucide. Radioactif. Il n'est pas fluorescent aux UV. Peut s'altérer par deshydratation en métatorbernite.
  • Couleur : vert, vert pré, vert émeraude, vert pomme, vert jaune, vert noirâtre. Dichroïsme net, de gris bleu à vert.
  • Éclat du minéral : Vitreux, subadamantin, nacré, mat.
  • Trace : vert clair.
  • Critères de détermination : Soluble dans l'acide nitrique ; en ajoutant de l'ammoniaque il se forme un précipité jaune (uranium) et la solution se colore en bleu (cuivre).
  • Morphologie des cristaux : Tabulaire, bypiramidal. Rarement en octaèdre quadratique. Strié.
  • Macles : Rare sur {110}.
  • Morphologie des agrégats : Micacé, foliacé.
  • Conditions de formation et/ou de gisement : C'est un minerai d'uranium d'origine secondaire souvent associé à l'autunite. Il se forme au dépend de la pechblende par l'action de solutions oxydantes.
  • Échantillons de collection : Katanga, République Démocratique du Congo ; Chalk Mountain, Caroline du Nord, USA ; associé à de la fluorite à Wölsendorf, Bavière ; Allemagne ; ...
En France à Montebras, Creuse ; Entraygues, Aveyron ; Les Bois Noirs près de Saint Priest, Loire ; ...
Torbernite, Prévinquière, Entraygues sur Truyère, Aveyron (12). Collection musée ferme de l'orme
Torbernite, Margabal, Entraygues sur Truyère, Aveyron (12). Collection musée ferme de l'orme.
Torbernite, Limouzat, St-Priest la Prugne, Loire (42), France.
Torbernite, Margabal, Entraygues sur Truyère, Aveyron (12), France
Torbernite, Margabal, Entraygues sur Truyère, Aveyron (12), France

Retour à la liste des fiches minéraux