Les évaporites - Matériaux singuliers, milieux extrêmes

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher
Les évaporites - Matériaux singuliers, milieux extrêmes
Marie-Madeleine Blanc-Valleron , Jean-Marie Rouchy


Evaporites livre.jpg



Présentation :
Les évaporites sont des dépôts de sédiments géologiques qui se forment par évaporation dans des milieux extrêmes (comme la mer Morte).
Le sel gemme utilisé dans l'alimentation en fournit un exemple, de même que tous les autres sels qui donnent notamment les réserves de potasse, ou encore le gypse dont on fait le plâtre. Ces matériaux présentent d'autres avantages, comme le stockage souterrain d'hydrocarbures et de déchets radioactifs. Mais là ne s'arrête pas leur intérêt économique car ils servent aussi de couverture à des dépôts pétroliers, ou constituent encore des ressources en produits chimiques, exploitées par l'industrie (lithium pour la pharmacie, borates pour les détergents, etc.).
Les évaporites constituent en outre d'excellents marqueurs des changements climatiques. Ce double intérêt, scientifique et économique, explique l'importance accordée à leur étude.

Sommaire :

Une sédimentation exclusivement chimique
Facteurs de la sédimentation évaporitique
Modalités de la sédimentation
Fonctionnement des bassins évaporitiques
Environnements évaporitiques récents et actuels
Milieux évaporitiques et vie : un rapport ambigu
Interprétation des évaporites : un parcours difficile et semé de pièges
Des matériaux chimiquement instables
Des dépôts labiles : la dissolution des évaporites
Un matériau instable prompt à la mobilité et à la déformation
Des sédiments d'intérêt économique
Les évaporites sur le territoire français
Quelques grands événements évaporitiques

Les auteurs :
Marie-Madeleine Blanc-Valleron
 : Spécialiste des milieux confinés, elle a travaillé sur les évaporites du fossé rhénan, y compris le gisement de potasse de Mulhouse et les relations évaporites-matière organique. Plus récemment, elle a également fait porter son activité sur la caractérisation de la diagénèse liée à l'activité microbienne : réduction bactérienne des sulfates et méthanogénèse, diagénèse carbonatée liée aux hydrates de gaz. Rédactrice du Bulletin de la Société géologique de France, elle est aujourd'hui responsable de la documentation de cette société savante et chargé de recherche au CNRS. Auteur de nombreuses publications collectives ou individuelles : Les faciès calcaires du Lutétien à planorbis pseudoammonius dans le Bas-Languedoc, Les formations paléogènes évaporitiques du bassin potassique de Mulhouse et des bassins plus septentrionaux d'Alsace, …..

Jean-Marie Rouchy : Spécialiste des évaporites, il est métallogéniste de formation. Ses compétences ont été utilisées par le monde de l'industrie pétrolière où il fait de la formation professionnelle. Lauréat de la Société Géologique de France, Jean-Marie Rouchy a exercé d'importantes responsabilités auprès de cette société savante. Il est actuellement directeur de Recherche au CNRS. Auteur de nombreuses publications (personnelles ou en collectif) : Géodynamique méditerranéenne, La genèse des évaporites messiniennes de Méditerrannée, The Messinian salinity crisis revisited, Sedimentary and diagenetic transitions between carbonates and evaporites, Etude pétrographique et géochimique de grandes accumulations évaporitiques du Trias et du Paléogène français, Les Aspects géodynamiques du passage miocène-pliocène en Méditerranée…..


Editeur  : Vuibert
Collection  : Interactions
Edité en juin 2006
Broché 190 pages (beaucoup de schémas)
Dimensions  : 17cm x 24cm x 1,2cm
ISBN  : 2-7117-5390-5
EAN  : 9782711753901


→ Retour Portail Bibliographie


« Différentes rubriques de la bibliographie »
Les livres et encyclopédies | Les revues françaises | Les livres de lecture
Les livres et publications anciennes | Les publications en langue étrangère | Et pour les plus jeunes…