Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Faujas de Saint-Fond

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Faujas de Saint-Fond

Barthélemy Faujas de Saint-Fond né le 17 mai 1741 à Montélimar, mort le 18 juillet 1819 à Paris

Il fut un des premiers en France, avec Dolomieu, à présenter des observations neuves sur les volcans et les roches éruptives. Il occupa la première chaire de géologie créée au Muséum, il se retira en 1818 et eut pour successeur Cordier.

Après avoir fait des études d'avocat au Parlement, il fut nommé président de la cour du sénéchal à Montélimar (1765). Toutefois, son goût pour la nature l'amena à faire des randonnées dans les Alpes et dans le Massif Central. En 1776, il se met en contact avec Buffon, quitte définitivement le Droit et est nommé assistant (aide-naturaliste) au Muséum (Jardin du Roi). Il prépare la réédition des Oeuvres de Bernard Palissy (1777). Il fait des recherches sur les volcans du Velay et du Vivarais, recherches qu'il publie en 1778. Il fit des voyages notamment en Angleterre, Ecosse, Hébrides. En Ecosse, il constate la nature volcanique des colonnes basaltiques de la grotte de Fingal (ile de Staffa) et fait paraître " Minéralogie des volcans " (1784).

En 1785, il fut nommé, en même temps que le baron de Dietrich, commissaire du roi à la visite des usines, des bouches à feu et des forêts du royaume. Puis, il est nommé en 1793 professeur au Muséum, poste qu'il occupa jusqu'en 1818. Il termine ensuite sa vie dans sa propriété de Saint-Fond, dans le Dauphiné. En qualité de commissaire des sciences accompagnant l'armée française aux Pays-Bas, il s'intéresse au " grand animal de Maëstricht ", le mosasaure toujours visible au Muséum à Paris.

Image:Faujas-de-saint-fond.jpg‎

Ses apports majeurs à la Science…

L'existence de volcans dans le centre de la France avait été affirmée par Guettard dès 1752. Mais Guettard pensait que les différentes roches observées, dont le basalte, notamment sous forme de coulées en orgues basaltiques, avaient été produites sous l'eau. Dans les années 1760, Desmarest trouve la bonne explication quant à l'origne du basalte, c'est une roche volcanique (ce qu'il ne publiera que vers 1774). En parallèle, Faujas de Saint-Fond explore le Vivarais et le Velay, et déduit de ses observations l'origine du basalte. Les voyages de Faujas de Saint-Fond débouchent sur sa publication sur les volcans du Vivarais et du Velay. Ce travail a établi une fois pour toutes que le basalte est le produit de l'action volcanique. Il fait du basalte une roche scientifiquement importante à étudier, en raison de ses caractéristiques distinctives, de ses nombreuses occurrences à travers le monde, et de son association avec d'autres genres de roches volcaniques.

Faujas travailla également sur une formation volcanique particulière, les trapps, et publia en 1788 un " Essai sur l'histoire naturelle des roches de Trapp ". Ou encore, sur la pouzzolane, notamment comme matériau de construction, avec deux publications, toujours principalement basées sur des observations faites dans le Massif Central, " Mémoire sur la manière de reconnaître les différentes espèces de pouzzolane " (1780) et " Recherches sur la pouzzolane, sur la théorie de la chaux et sur la cause de la dureté du mortier " (1778).


Retour à la Liste des personnalités

Modifier
Dernière modification de cette page le 5 janvier 2011 à 17:30.
  Cette page a été consultée 8 047 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements