Vésuvianite : Différence entre versions

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher
m
Ligne 53 : Ligne 53 :
 
|align="center"|[[Image:vesuvianite-3-hbt.JPG|thumb|575px|Vésuvianite et [[grenat]]s, Massif de l'Arbizon, Hautes-Pyrénées (65), France.]]
 
|align="center"|[[Image:vesuvianite-3-hbt.JPG|thumb|575px|Vésuvianite et [[grenat]]s, Massif de l'Arbizon, Hautes-Pyrénées (65), France.]]
 
|}
 
|}
 +
<hr>
 +
<font color="#0000FF">Retour à la liste des</font> [[minéraux]]

Version du 16 mai 2009 à 07:01

Vésuvianite
[[Image:{{#if:IMG_0118.JPG|IMG_0118.JPG|interrogation.jpg}}|250px]]
{{#if:Vésuvianite, Arbizon, Hautes-Pyrénées (65)|Vésuvianite, Arbizon, Hautes-Pyrénées (65)|}}
Origine du nom du Vésuve, volcan italien où ce minéral a été découvert.
Localité type Vésuve, province de Naples, Campanie, Italie.
Auteur(s) de la description Werner
Date de la publication 1795
Référence de la publication
Classe chimique VIII SILICATES
Sous-classe chimique Sorosilicates
Formule chimique Ca10(Mg,Fe)2Al4(SiO4)5(Si2O7)2(OH,F)4
Système cristallin Tetragonal (ou quadratique).
Classe de symétrie 4/m 2/m 2/m Holoédrie tétragonale
Réseau de Bravais Primitif P
Dureté "Mohs" 6,5
Densité de 3,32 à 3,34.
Clivages Mauvais sur {110}, trés mauvais sur {100} et {001}.
Cassures Inégale, subconchoïdale.


  • Statut : Minéral agréé par l'I.M.A. , constitue un groupe avec manganvésuvianite, fluorvésuvianite et wiluite. Appelé vésuvianite par Werner en 1795, puis idocrase par Haüy en 1801 (du grec eidos, forme et krasis, mélange).
  • Variétés non IMA. La cyprine est une variété cuprifère, massive, bleue, translucide, trouvée au Télémark, Norvège. La xanthite, jaune-brun, vient Amity, New-York, USA. La californite est une variété compacte et tenace, utilisée pour la taille d'objets décoratifs, son nom lui vient de son gîte californien dans les monts Siskiyou. La vésuvienne, nommée pour sa provenance originelle. Etc. (Il y a cent et quelques années, on s'est amusé à donner de nombreux noms aux variétés des minéraux, que ce soit pour des variations colorées, pour illustrer les diverses provenances, ou, comme c'est encore le cas pour les gemmes et pierres décoratives de nos jours, dans le but de constituer un argument de vente…).
  • Propriétés optiques et autres : Translucide à opaque. Polychroïsme léger dans les variétés colorées. Au chalumeau, fond facilement avec gonflement en un verre. Trés difficilement attaquée par les acides, sauf l'acide chlorhydrique mais après fusion, en formant un gel de silice.
  • Couleur : jaune à brun, vert à noirâtre, rougeâtre,rose ...
  • Éclat du minéral : vitreux à résineux
  • Trace : blanche, grise.
  • Morphologie des cristaux : prismatique, bipyramidal, aciculaire. Ressemble parfois au grenat mais avec les faces prismatiques striées.
  • Macles:
  • Morphologie des agrégats : agrégats radiés, masses granulaires.
  • Conditions de formation et/ou de gisement : C'est un minéral du métamorphisme de contact, lié à la présence de calcaire et de dolomie, dans lesquels il se rencontre en association avec grenats calciques (grossulaire, etc.), épidote, diopside, chlorite, wollastonite. Dans les fentes alpines.
  • Utilisations : rarement comme gemme facetée, les variétés compactes évoquant le jade sont taillées en cabochons…
  • Échantillons de collection : Vésuve, Campanie, Italie ; République de Yakoutie, Russie ; Conception del Oro, Mexique ; Asbestos et autres localités, Québec, Canada ; … En France, Peguères et massif de l'Arbizon, Hautes-Pyrénées ; Canari, Corse ; Plougoulm, Côtes d' Armor ; Anglas, Pyrénées Orientales ;…
Vésuvianite massif de l'Arbizon, Hautes Pyrénées (65). Collection musée ferme de l'orme.
Vésuvianite Canari, corse(2B). Collection musée ferme de l'orme.
Vésuvianite Plougoulm, Côtes d'Armor (22). Collection musée ferme de l'orme.
Vésuvianite, Mine Jeffrey, Richmond Co, Asbestos, Québec, Canada.
Vésuvianite, Case Collina, Pitigliano, Grosseto, Toscane, Italie.
Vésuvianite et grenats, Massif de l'Arbizon, Hautes-Pyrénées (65), France.

Retour à la liste des minéraux