Ruthénium

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher

Ruthénium élément chimique naturel (métaux)

Symbole chimique : Ru

Origine du nom : du latin Ruthenia, pays des Ruthènes = Russie. Ruthénium (n.m.) (en anglais ruthenium).

Élément chimique de numéro atomique : 44

Le ruthénium, élément métal blanc-argenté métallique, fait partie des métaux de transition, du groupe du platine. (Voir dans le Tableau périodique des éléments).
Il est inaltérable à l'air et pratiquement inattaquable par les acides, y compris l'eau régale, à moins d'y ajouter du chlorate de potassium.

Le ruthénium se rencontre la plupart du temps à l'état natif, ou en alliage avec du platine. Le minerai le plus important est la laurite (RuS2), on le rencontre également en traces dans une série de minerais de nickel et de cuivre. C'est souvent un sous-produit de l'extraction des métaux précieux du groupe du platine. La production mondiale s'élève à environ 12 tonnes par an.

Jöns Jacob Berzelius et Gottfried Osann l'avaient presque découvert en 1827, quand ils ont examiné les résidus de la dissolution du platine brut des montagnes de l'Oural dans l'eau régale. Berzélius n'a pas trouvé de nouveau métal, mais Osann pensait en avoir trouvé trois et a nommé l'un d'entre eux ruthénium. Le ruthénium a été identifié et isolé, en 1844, par Karl Karlovich Klaus.

Utilisation :

en alliage :
bougies haut de gamme, électrodes recouvertes d'un alliage de platine et de ruthénium ;
renforce la résistance du titane à la corrosion ;
fabrication de disques durs, depuis 2001, permet d'augmenter la capacité de mémoire ;
supraconducteur ;
catalyse asymétrique en chimie organique.

Retour à Liste alphabétique des éléments naturels