Pyrolusite

De Géowiki
Révision datée du 27 juin 2013 à 16:47 par Le sablais (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Pyrolusite
interrogation.jpg}}
Pyrolusite, Peyrebrune, Tarn (81)
Origine du nom du grec pyros= feu et lusios, laver, car elle était utilisée pour décolorer les verres.
Localité type Localité type inconnue.
Auteur(s) de la description Haidinger
Date de la publication 1827
Référence de la publication
Classe chimique IV OXYDES. Groupe d'appartenance : Rutile
Sous-classe chimique
Formule chimique Mn4+O2
Système cristallin quadratique
Classe de symétrie
Réseau de Bravais
Dureté "Mohs" de 6 à 6,5
Densité de 4,4 à 5,06
Clivages parfait selon {110}
Cassures inégale

Pyrolusite :

  • Statut : Minéral agréé par l'I.M.A.
La pyrolusite (quadratique), l'akhtenskite (hexagonale), et la ramsdellite (orthorhombique), sont les trimorphes de Mn4+O2.
  • Propriétés optiques et autres : opaque.
  • Couleur : gris acier, noir
  • Éclat du minéral : métallique
  • Trace : noire
  • Critères de détermination :
  • Morphologie des cristaux : prismatique, columnaire, aciculaire...
  • Macles :
  • Morphologie des agrégats : fibreux, radiés, dendritiques, concrétions, stalactites, mamelonnés.
  • Conditions de formation et/ou de gisement : zone d'oxydation des gîtes de manganèse. Croûtes d’altération. Hydrothermal.
  • Utilisations : minerai de manganèse
  • Échantillons de collection : la meilleure occurrence de pyrolusite cristallisée (cristaux très nets jusqu’à 20mm) est le gîte de Platten , Bohême, Tchécoslovaquie.
    Allemagne (Filons du Siegerland, Lindener Mark, Ilmenau, Ilfeld, Öhrenstock) GB (Cornouailles – Lanlivery) Hongrie (Epleny) URSS (Tschiatury, Nicopol)
Pyrolusite, Peyrebrune, Tarn (81). Collection musée ferme de l'orme.
Pyrolusite, Nontron, Dordogne (24). Collection musée ferme de l'orme.

Retour à la liste des Fiches minéraux