Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Archipel des Cyclades

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Archipel des Cyclades



ARCHIPEL DES CYCLADES

Structure géologique :

Les volcans grecs de l'archipel des Cyclades forment un chapelet d'îles de 400km de longueur, qui traverse toute la mer Egée.
C'est un arc volcanique composé de six volcans récents : le golfe d'Aegina, Milos, Santorin, Kos, Yali et Nisyros.

Sous le nom de golfe d'Aegina on groupe un ensemble volcanique dont l'activité a débuté au Pléistocène supérieur par l'émission de laves dacitiques, pour se poursuivre jusqu'en 250 avant J.C. Il existe encore quelques fumerolles dans cette zone.
Milos a commencé son activité au Plio-Pléistocène, par l'émission de nappes de ponces et l'extrusion de dômes de rhyolite, de dacite et d'andésite. Au Pléistocène récent deux volcans rhyolitiques se sont édifiés. On peut encore voir des solfatares et des zones thermales dont la température atteint 100°C.
Santorin (un sujet lui est totalement dédié, voir : Santorin).
Kos se caractérise par l'émission de deux nappes de ponces et d'ignimbrites, l'une au Miocène, l'autre au Pléistocène. Quelques dômes ont accompagné ces venues, mais de nos jours, l'activité est plus que réduite.
Nisyros est, avec Santorin, le seul volcan encore susceptible d'être actif. Son histoire commence au Miocène et au Pliocène avec la mise en place de volcans sous-marins. Une période d'inactivité suit, elle s'achève au Pléistocène quand un grand strato-volcan s'édifie, des nappes de ponces s'épanchent, une caldera de 4 km de diamètre s'installe au sommet du volcan, des dômes de lave s'érigent enfin à l'intérieur de l'effondrement. Des éruptions de Nisyros ont eu lieu, avec plus ou moins de certitude, en 1422, 1830, 1871, 1873, 1888. Depuis cette dernière date, le volcan est à un stade fumerollien comme le montrent les nombreuses solfatares essentiellement localisées dans la caldera Yali qui a eu son activité au Pléistocène lorsque dans sa partie nord-est se sont formés des dômes d'obsidienne et dans sa partie sud-ouest des dépôts de ponces.

De nos jours, seules quelques sources thermales, quelques solfatares et quelques fumerolles sont les témoins du volcanisme passé. On rencontre donc principalement quatre types d'activité sur les volcans grecs. Les explosions à nappes de ponces, les éruptions mixtes à coulées de lave et dépôts de cendres alternés qui donnent naissance aux strato-volcans, les effondrements formant les calderas, et les extrusions de dômes visqueux.

Bien que l'activité sismique de l'archipel des Cyclades soit importante, l'activité volcanique y est faible.


Retour à Articles volcanologiques
Retour au Catalogue des volcans

Modifier
Dernière modification de cette page le 29 mars 2013 à 16:35.
  Cette page a été consultée 4 158 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements