Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Linarite

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Linarite
Linarite

Origine du nom Inspiré du nom de sa localité type, Linares en Espagne.
Localité type Linares, Jaén, Andalousie, Espagne
Auteur(s) de la description Henry-James Brooke
(1771~1857)
minéralogiste
et
cristallographe anglais
Date de la publication 1822
Référence de la publication Henry-James Brooke
" Annals of Philosophy, London: 4: 117 as Cupreous Sulfate of Lead "
1822
Classe chimique VI SULFATES.
Sous-classe chimique Sulfates anhydres avec anion étranger
Formule chimique PbCu(SO4)(OH)2
Système cristallin Monoclinique
Classe de symétrie 2/m Holoédrie monoclinique
Réseau de Bravais Primitif P
Dureté "Mohs" 2,5
Densité 5,35
Clivages Parfait sur {100},facile sur {001}.
Cassures conchoïdale. Fragile, cassant.

Linarite :

  • Statut : Minéral agréé par l'I.M.A. , lors de sa découvert il fut appelé " carbonate bleu de cuivre ". Il fait partie du groupe linarite-chenite.
  • La linarite est un sulfate basique de plomb et de cuivre, (composition : CuO 19,8 %, PbO 55,7 %, SO3 20,0 %, H2O 4,5 %).
  • Propriétés optiques et autres : Transparent, translucide. En s'altérant il peut se pseudomorphoser en cérusite.
  • Indice de réfraction : 1,80 à 1,85
  • Couleur : bleu azur foncé. Pléochroïsme net dans les teintes variant du bleu de Prusse au bleu pâle.
  • Éclat du minéral : Vitreux, subadamantin, résineux.
  • Trace : Bleu clair, bleu pâle.
  • Critères de détermination : Par chauffage dans un tube fermé, décrépite, dégage de l'eau, puis noircit. Par chauffage sur charbon, commence par fondre, puis forme un globule métallique en feu réducteur. Soluble dans l'acide nitrique en donnant un résidu de sulfate de plomb.
  • Morphologie des cristaux : Tabulaire, prismatique, lancéolé. Faces striées.
  • Macles : Macles par accolement communes sur {100}.
  • Morphologie des agrégats : En croûte, en rosette, aciculaire.
  • Utilisations :
  • Échantillons de collection : Aux USA, Mammoth mine, Arizona. En Espagne, Linares. En Angleterre à Red Gill, Cumberland. En Écosse à Leadhills. Mine Ortiz, Sierra Capillitas, Argentine...
En France, à La Prugne, Allier ; dans le Beaujolais, Les Ardillats ; Mines des Anglais, Lubilhac, Haute-Loire ; Le Kaymar, Aveyron...



Retour à la liste des Fiches minéraux

Modifier
Dernière modification de cette page le 24 décembre 2010 à 15:16.
  Cette page a été consultée 5 397 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements