Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Lacune

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Lacune

Lacune (n. f.) du latin lacuna, manque : Vide, cavité à l'intérieur d'un corps ; solution de continuité.


Minéralogie
Lacune (de cristallisation) (n. f.) : " Vide " relatif à l'intérieur d'un cristal, partie abandonnée lors de la construction du cristal :

  • elle a une forme quelconque, mais contient, généralement, des relicats de la solution originelle.
  • le motif cristallin a été repris ultérieurement, lors d'une nouvelle venue de solution minéralisatrice, on a alors un cristal négatif (forme creuse, identique aux formes de basse température du minéral hôte, par exemple dans un quartz, le cristal négatif aura la forme d'un quartz rhomboédrique).
    • de formation tardive, liée à des contraintes mécaniques, cicatrisée par une nouvelle venue de solution minéralisatrice, la lacune sera de forme quelconque.

L'avantage des lacunes de cristallisation, est de renfermer des inclusions, qui emprisonnent parfois des libelles, mais surtout, qui permettent de connaître le chimisme de la solution minéralisatrice, les températures et pressions lors de la cristallisation, etc. Parfois, la simple observation de la disposition et de la forme des lacunes de cristallisation, permet de juger du nombre et de l'importance des diverses générations dont peut se composer un cristal.

  • Une lacune est d’abord une solution de continuité localisée de la cristallisation, qui crée une poche de rétention de la solution minéralisatrice originelle. Par la suite, il y a plusieurs possibilités :
    • ou, les conditions physico-chimiques (chimisme de la solution emprisonnée, température, pression) :
      • permettent une reprise du motif cristallin, donc cicatrisation dans la limite des teneurs exploitables en élément minéralisateur (SiO2, dans le cas d'un quartz) ;
      • ou, pour des raisons diverses, telle une fracture par laquelle la solution minéralisatrice s’échappe, ne permettent pas la reprise de cristallisation ;
    • si la lacune est ouverte sur l’extérieur, la solution initiale (comme dit ci-dessus) va s’échapper, mais une éventuelle solution ultérieure pourra pénétrer et assurer une reprise, totale ou partielle du motif cristallin (et donc, une réparation, un colmatage, partiel ou total).

Retour à Lexique des termes employés en minéralogie


Stratigraphie
Lacune (n. f.) : Absence de continuité chronologique entre deux couches. On distingue deux types de lacunes :

    • Lacune d'érosion : l'érosion a enlevé des couches, puis la sédimentation a repris en fossilissant la lacune.
    • Lacune de sédimentation : la sédimentation s'est interrompue pendant un laps de temps correspondant à la durée de la lacune. Ce type de lacune peut être dû à une régression marine.

Retour à vocabulaire géologique

Modifier
Dernière modification de cette page le 24 juillet 2009 à 20:48.
  Cette page a été consultée 5 882 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements