Trachyte

De Géowiki
Révision datée du 16 octobre 2019 à 14:59 par Le sablais (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
TRACHYTE

Trachyte (n. m.) du grec trakhus, rugueux ; en anglais trachyte : Roche magmatique effusive, leucocrate (blanchâtre, grise, verdâtre), microlithique et fluidale (structure trachytique), pas ou peu porphyrique, souvent légère car un peu poreuse. Cette roche effusive est constituée de microlithes ou de microcristaux de sanidine limpide et craquelée, d'anorthose, d'albite, avec biotite et amphibole plus rares.
Les trachytes se mettent en place sous forme de laves passablement visqueuses qui forment des pitons et des sucs.
Variétés :

- très sodique à pyroxène (ægirine); parfois à amphibole rougeâtre (katophorite) ;
- très potassique, trachyte lamproïtique à sanidine abondante et phlogopite ;
- calco-alcaline, trachyte calco-alcalin à plagioclase (oligoclase).
- Les faciès paléovolcaniques sont parfois nommés orthophyres.
  • Trachytique (adj.) ; en anglais trachytic :
  • Structure trachytique (g.n. f.) : structure présente dans les roches magmatiques volcaniques caracrérisée par des microlithes orientés suivant la direction d'écoulement de la lave.

Synonyme : Structure microlithique fluidale.

Trachy(-)andésite (n. f.) de trachyte, et de andésite ; en anglais trachyandesite : Roche magmatique effusive, leucocrate (gris clair à gris foncé), microlithique et fluidale, pas ou peu porphyrique. Cette roche effusive est constituée de plagioclases (oligoclase et orthose) avec, suivant les variétés, biotite ou hypersthène, amphibole ou augite, quartz ou olivine.
Les trachy-andésites se mettent en place sous forme de :

- laves qui forment des pitons et des coulées épaisses se débitant en grosses dalles ;
- bombes volcaniques en croûte de pain ;
- tufs ;
- pouzzolanes.

On classe les trachy-andésites en fonction de la nature et des proportions des feldspaths et des minéraux ferromagnésiens : les latites contiennent les mêmes proportion de sanidine que de plagioclase, alors que le plagioclase (principalement andésite) est dominant dans les trachy-andésites proprement dites.
Variétés :

- dômite (que certains auteurs considèrent comme une variété de trachyte) : c'est une roche blanchâtre, d'aspect crayeux, à rares phénocristaux ; avec sanidine, biotite brun clair, quelquefois amphibole, et avec excès de silice sous forme de cristobalite et de tridymite ; localité éponyme : Puy-de-Dôme ;
- doréite : gris foncé, peu ou pas porphyrique ; avec andésite abondante, augite, rares olivine et hornblende ; elle forme de vastes coulées et des filons ; localité éponyme : Mont-Dore ;
- sancyite : roche gris clair à gris bleu (sa teinte est plus sombre lorsque la mésostase est épaisse), son toucher est rugueux ; elle montre des phénocristaux (0,5 à 2 cm) de sanidine limpide et craquelée et des microlites de sanidine, andésite, biotite et, quelquefois, hornblende, cristobalite et tridymite ; elle forme des intrusions et des coulées épaisses ; localité éponyme : Puy-de-Sancy, Mont-Dore).
  • Roche magmatique grenue équivalente : Monzonite.

Trachy(-)basalte (n. m.) de trachyte, et de basalte ; en anglais trachybasalte : Roche effusive mésocrate se rapprochant d'une trachyandésite, mais avec moins de sanidine ou d'orthose que de plagioclase, avec plus de 40 % de minéraux ferromagnésiens. Le plagioclase est souvent du labrador en phénocristaux et microlites à mince liseret de sanidine ; les ferromagnésiens étant l'augite titanifère violacée et, souvent, l'olivine. Le trachybasalte se met en place sous forme de laves en coulées dans des cortèges trachytiques ou basaltiques.


Géologie
Vocabulaire géologique | Lexique des termes employés en minéralogie | Lexique volcanologique Fiches de présentation des roches