Solution solide : Différence entre versions

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher
m
 
Ligne 3 : Ligne 3 :
 
• les [[grenat]]s approchant des termes purs sont très rares. Généralement un grenat, même lorsqu'il porte le nom d'un terme pur, est une " solution solide " de plusieurs minéraux (trois le plus souvent), par exemple un grenat = x % [[almandin]] + y % [[grossulaire]] + z % [[pyrope]] (où x + y + z = 100) ; ce grenat sera dit almandin si, dans sa composition, le pourcentage d'almandin est prépondérant, comme le donne à penser l'ordre mis dans l'énumération…<br>
 
• les [[grenat]]s approchant des termes purs sont très rares. Généralement un grenat, même lorsqu'il porte le nom d'un terme pur, est une " solution solide " de plusieurs minéraux (trois le plus souvent), par exemple un grenat = x % [[almandin]] + y % [[grossulaire]] + z % [[pyrope]] (où x + y + z = 100) ; ce grenat sera dit almandin si, dans sa composition, le pourcentage d'almandin est prépondérant, comme le donne à penser l'ordre mis dans l'énumération…<br>
  
<b>Série continue</b>. Les solutions solides qui existent entre termes extrèmes peuvent former une série continue : La [[fayalite]], pôle Fe, et la [[forstérite]], pôle Mg, sont les pôles extrèmes d'une série continue. Dans cette série [[iso]]morphe, connue sous le nom de " famille du péridot ", l'olivine est un mélange des termes extrèmes.<br>
+
<b>Série continue</b>. Les solutions solides qui existent entre termes extrèmes peuvent former une série continue : La [[fayalite]], pôle Fe, et la [[forstérite]], pôle Mg, sont les pôles extrèmes d'une série continue. Dans cette série [[iso]]morphe, connue sous le nom de " famille du [[péridot]] ", l'[[olivine]] est un mélange des termes extrèmes.<br>
  
 
<b>Série substitutionnelle</b> : La [[bastnaésite]], comprend une série substitutionnelle dont les termes extrêmes sont notés selon la terre rare ou la terre yttrique dominante, Ce-bastnaésite, La-bastnaésite ou Y-bastnaésite.  
 
<b>Série substitutionnelle</b> : La [[bastnaésite]], comprend une série substitutionnelle dont les termes extrêmes sont notés selon la terre rare ou la terre yttrique dominante, Ce-bastnaésite, La-bastnaésite ou Y-bastnaésite.  

Version actuelle datée du 5 avril 2011 à 20:36

Solution solide (n. f. + adj.) ; anglais : solid solution : Cristal homogène dont la composition et les propriétés sont intermédiaires entre plusieurs termes purs (qui ne sont parfois que théoriques). Deux exemples pris parmi les classiques du genre :
• depuis l'albite sodique et l'anorthite calcique, existent toutes les " solutions solides " intermédiaires qui définissent la série isomorphe des feldspaths plagioclases.
• les grenats approchant des termes purs sont très rares. Généralement un grenat, même lorsqu'il porte le nom d'un terme pur, est une " solution solide " de plusieurs minéraux (trois le plus souvent), par exemple un grenat = x % almandin + y % grossulaire + z % pyrope (où x + y + z = 100) ; ce grenat sera dit almandin si, dans sa composition, le pourcentage d'almandin est prépondérant, comme le donne à penser l'ordre mis dans l'énumération…

Série continue. Les solutions solides qui existent entre termes extrèmes peuvent former une série continue : La fayalite, pôle Fe, et la forstérite, pôle Mg, sont les pôles extrèmes d'une série continue. Dans cette série isomorphe, connue sous le nom de " famille du péridot ", l'olivine est un mélange des termes extrèmes.

Série substitutionnelle : La bastnaésite, comprend une série substitutionnelle dont les termes extrêmes sont notés selon la terre rare ou la terre yttrique dominante, Ce-bastnaésite, La-bastnaésite ou Y-bastnaésite.


Retour à Lexique des termes employés en minéralogie


Géologie
Vocabulaire géologique | Lexique des termes employés en minéralogie | Lexique volcanologique | Fiches_de_présentation_des_roches