Le massif de l'Estérel

De Géowiki
Révision datée du 29 mars 2013 à 16:32 par Valanni (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher


Le massif de l'Esterel

Il s’agit d’un massif primaire éruptif composé de porphyre, doublé le long des côtes par des bancs de grès, entre lesquels s’intercalent des couches d’argile d’où surgissent des sources dont l’eau viendrait du haut Var.

Trois types de volcanismes se manifestent dans l'Esterel :

1-Un volcanisme acide important en volume, à rhyolites et ignimbrites, en coulées importantes superposées ;

2-Un volcanisme basique à hawaïtes, mugéarites et basaltes doléritiques, en coulées réduites, en filons stratiformes ou en sils ;

3-Un volcanisme intermédiaire à trachytes quartzifères, en coulées réduites.

Deux magmas sont à l'origine du volcanisme permien de l'Esterel

1°/ un magma rhyolitique potassique à composition de granite alcalin ;

2°/ un magma basaltique moyennement alcalin qui se différencie avec le temps, passant d'un pôle basique vers un pôle intermédiaire puis acide.

Les laves acides issues du magma rhyolitique ont une différenciation au cours du temps en relation avec leur mode de mise en place et en particulier un dégazage et un refroidissement progressifs du magma. Le dynamisme volcanique évolue de l'explosif à l'effusif dans un régime général distensif. Les ignimbrites correspondent à une vidange très importante de la chambre magmatique dont le toit s'effondre par la suite. Appartenant à la série alcaline, les laves acides pourraient dériver de magmas basaltiques par cristallisation fractionnée. Ces laves font suite à la première séquence basique de l'Avelan.

Le magma basaltique est à l'origine des trachy-andésites de l'Avelan (B1) et des basaltes en filon-couches 1 et 2 du Permien basal ; des trachy-basaltes des filons-couches 3 et 4 et des trachy-andésites B2 et B3 ; des trachytes A13, des trachy-basaltes du filon-couche 5, des basaltes du filon-couche 6 et des tufs B4 de la partie sommitale du Permien. Les coulées basiques sont souvent précédées par des éruptions pyroclastiques. Les laves intermédiaires de type trachytique correspondraient au terme le plus siliceux de la différenciation d'un magma mantellique , basaltique à l'origine.

La présence de deux pôles magmatiques différents dans le rift permien de l'Esterel peut être expliquée soit par une origine double des magmas parentaux soit par une origine mantellique du magma primordial. Dans une première hypothèse, le magma basaltique alcalin proviendrait de la fusion partielle, réduite, du manteau asthénosphérique qui forme un dôme ou diapir thermique sous le rift en formation. Le magma acide rhyolitique serait dû à la fusion partielle de la base de la croûte continentale située au-dessus du diapir mantellique et portée à la température de l'anatexie sèche des granites par échange thermique avec le diapir mantellique et avec une possible chambre magmatique basaltique située à l'interface manteau-croûte-continentale. Dans une deuxième hypothèse, le magma basaltique alcalin, issu de la fusion partielle réduite du manteau asthénosphérique, subit une différenciation poussée.

Le magma acide très différencié serait séparé du magma basaltique non différencié par une zone de transition empêchant tout mélange des deux magmas.