Hémimorphite : Différence entre versions

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher
m
Ligne 44 : Ligne 44 :
  
  
 
+
{| class="wikitable" align="center"
 
+
|align="center"|[[Image:Hemimorphite_1.jpg|thumb|440px|Hémimorphite "Calamine", La Duchessa, Sardaigne ]]
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
{| class="wikitable" width="74%" align="center"
 
| align="center" | [[Image:Hémimorphite_1.jpg]]
 
 
|-
 
|-
| align="center" | [[Image:IMG_0125.JPG]]
+
{| class="wikitable" align="center"
<font size=2><EM>Hémimorphite Germs sur l'Oussouet 65. Collection musée ferme de l'orme.</EM></font>
+
|align="center"|[[Image:IMG_0125.JPG|thumb|640px|Hémimorphite Germs sur l'Oussouet 65. Collection musée ferme de l'orme]]
 
|-
 
|-
| align="center" | [[Image:H%C3%A9mi71.jpg]]
+
|align="center"|[[Image:Hemi71.jpg|thumb|640px|Hémimorphite l'Argentolle, St Prix, Saône-et-Loire (71) . Collection musée ferme de l'orme]]
<font size=2><EM>Hémimorphite l'Argentolle, St Prix, Saône-et-Loire (71) . Collection musée ferme de l'orme.</EM></font>
+
|-
|}
+
}

Version du 26 avril 2009 à 20:50

Hémimorphite
[[Image:{{#if:Hémimorphite_1.jpg|Hémimorphite_1.jpg|interrogation.jpg}}|250px]]
{{#if:
}}
Origine du nom Du grec " hemi " = moitié et " morphê " = forme, en raison de l'hémimorphie des cristaux biterminés (voir " classe de symétrie "…).
Localité type
Auteur(s) de la description Kenngott
Date de la publication 1853
Référence de la publication
Classe chimique VIII SILICATES
Sous-classe chimique Sorosilicates
Formule chimique Zn4Si2O7(OH)2.H2O
Système cristallin ORTHORHOMBIQUE
Classe de symétrie 2 m m Hémimorphie orthorhombique
Réseau de Bravais Centré I
Dureté "Mohs" de 4,5 à 5.
Densité de 3,47 à 3,48
Clivages {110} parfait.
Cassures Irrégulière, subconchoïdale ; minéral fragile, cassant
  • Statut : Minéral agréé par l'I.M.A.

Les anciens confondaient, sous l'appellation commune " calamine ", l'hémimorphite et la smithsonite, mais aussi d'autres minéraux associés ainsi que les oxydes de zinc des fourneaux (" cadmie des fourneaux "). Calamine dérive du grec " kadmeia " = la Cadmée, via le latin " cadmia ". Cadmos, le héros fondateur de Thèbes avait donné son nom à cette région, la Cadmée, où l'on trouvait des mines dont les parois de galeries, encroutées de ces minéraux, furent à l'origine de l'idée, encore vivace au 17ième siècle, de la régénération des minerais…

  • Propriétés optiques et autres : Transparent, translucide. Luminescent, fluorescent, triboluminescent. Pyroélectrique; piezoélectrique.
  • Couleur : incolore, blanc, bleu, verdâtre, gris, jaunâtre, brun, vert, jaune, brunâtre, bleuâtre.
  • Éclat du minéral : vitreux, soyeux, mat, nacré, adamantin.
  • Trace : blanche.
  • Morphologie des cristaux : Prismatique, tabulaire ; faces striées.
  • Macles : possible {001}.
  • Morphologie des agrégats : Massifs, grenus, stalactitiques, mamelonnés, botryoïdaux, fibreux, en croûtes, en rosettes, en éventails, flabelliformes, radiés, stalactitiques, lamellaires, compacts, concrétionnaires, réniformes, caverneux, en enduits, terreux.
  • Conditions de formation et/ou de gisement : L'hémimorphite est souvent associée à d'autres minéraux zincifères, smithsonite, sphalérite, etc., dans les zones d'oxyréduction des gisements du zinc.
  • Utilisations : Elle constitue un minerai de zinc de seconde importance.
  • Échantillons de collection : De très bons cristaux viennent de Santa Eulalia, Chihuahua, et de diverses autres localités mexicaines. En France, il convient de noter Les Malines, Gard.




Hémimorphite "Calamine", La Duchessa, Sardaigne
}
Hémimorphite Germs sur l'Oussouet 65. Collection musée ferme de l'orme
Hémimorphite l'Argentolle, St Prix, Saône-et-Loire (71) . Collection musée ferme de l'orme