Dolomite

De Géowiki
Aller à : navigation, rechercher
DOLOMITE
[[Image:{{#if:dolomite-1-hbt.JPG|dolomite-1-hbt.JPG|interrogation.jpg}}|250px]]
{{#if:Dolomite rosée, Anduze, Gard (30), France|Dolomite rosée, Anduze, Gard (30), France|}}
Origine du nom Dédié au minéralogiste et géologue français Déodat de Gratet de Dolomieu (1750-1801) qui différencia ce carbonate en 1792.
Localité type Stubaier Alps, à l'ouest du col Brenner, entre Salsbourg et Sterzing, Tyrol, Autriche; ou, Vitipeno, Valle Isarco, Bolzano, Trentino-Alto Adige, Italie.
Auteur(s) de la description Théodore de Saussure.
Date de la publication 1792
Référence de la publication
Classe chimique V CARBONATES. Groupe d'appartenance : Dolomite.
Sous-classe chimique Carbonates anhydres sans anion étranger
Formule chimique CaMg(CO3)2
Système cristallin rhomboédrique
Classe de symétrie -3 tétartoèdrie hexagonale rhomboédrique -
Réseau de Bravais hexagonal rhomboédrique R -
Dureté "Mohs" De 3,5 à 4 (fragile)
Densité De 2,85 à 2,95
Clivages {10-11} excellent
Cassures subconchoïdale, conchoïdale ; minéral fragile et cassant

Dolomite :

  • Statut : Minéral agréé par l'I.M.A.
La dolomite forme 2 séries, l'une avec l'ankérite, l'autre avec la kutnahorite. Ce minéral, qui lui fut dédié par Théodore de Saussure, le fils d'Horace-Bénédict de Saussure, fut étudié et distingué par Dolomieu, lors de l'un de ses nombreux voyages d'étude…
Variétés : ferrodolomite (inclusions de fer) ; manganodolomite (inclusions de manganèse).
  • Propriétés optiques et autres : Translucide, transparent. Luminescent, fluorescent, triboluminescent.
  • Couleur : incolore, blanc, grisâtre, verdâtre, gris verdâtre, brun pâle, rose, rougeâtre, jaune brun.
  • Éclat du minéral : vitreux, nacré, mat.
  • Trace : blanche.
  • Critères de détermination : Avec de l'acide chlorhydrique dilué l'effervescence ne sera vive qu'à chaud. Luminescence orange, jaune, blanche, crème, vert clair, brunâtre.
  • Morphologie des cristaux : rhomboédriques, prismatiques, octaèdriques, tabulaires, courbes, en selles.
  • Macles : fréquentes sur le pinacoïde {0001} ; macles sur les prismes trigonal {10-10} et hexagonal {11-20}, macles lamellaires sur le rhomboèdre {02-21}.
  • Morphologie des agrégats : selliformes, massifs, fibreux, grenus, pisolitiques et oolithiques, etc.
  • Conditions de formation et/ou de gisement : C'est un minéral commun. Présent dans de nombreux filons dans les terrains sédimentaires. C'est aussi le constituant principal des calcaires dolomitiques. Il se rencontre aussi dans les filons hydrothermaux.
  • Utilisations : Pour les revêtements des fours de fusion et de calcination. Production de sels de magnésium.
  • Échantillons de collection : Eugui, Navarre, en Espagne ; Val de Binn, Valais, en Suisse... .
En France, Pesay, Savoie ; La Mure, Isère ; Lartigues, Landes ; Framont, Ht-Rhin ; Salies, Ariège…
Dolomie, Anduze, Gard (30). Collection musée ferme de l'orme.
Dolomite et sidérite, La Mure, Isère (38), France.
Dolomite, Saillant du Gua, Vif, Isère (38), France.
Dolomite, Eugui, Esteribar, Navarre, Espagne.

Retour à la liste des minéraux