Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Voltennes

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Voltennes
Voltennes
[[Image:‎|250px]]
Légende
Situation Petite-Verrière & Celle-en-Morvan, Saône-et-Loire
Ville la plus proche Autun
Région Bourgogne (Morvan)
Pays France
Intérêt
Possibilité d'accès
Type d'accès
Temps de visite nécessaire
Voir

Gisement de Voltennes : Ce gisement s'étend sur les communes de la Petite-Verrière et de la Celle-en-Morvan à une dizaine de kilomètres d'Autun.
Mine connue des minéralogistes sous diverses appelations : Voltennes, la Petite Verrière, les Sauguettes, les Loges...

  • La mine de fluorine de Voltennes a été en activité de 1861 à 1972. L'exploitation a porté sur 6 filons de longueurs et de puissance variées. Ces filons sont, d'Est en Ouest :
-Filon de Bonnet Vert
-Filon de Bois Renard
-Filon des Sapins
-Grand filon de Voltenne
-Filon René bis
-Filon René
Ces filons sont sub-verticaux, ils recoupent les tufs rhyodacitiques du Viséen supérieur et les filons de microgranites. Des filons de quartz stériles accompagnent les filons minéralisés.
La mine de Voltennes et ses filons.
Image:Carte_voltennes.jpg
  • Historique : C'est à partir de la découverte, en 1861, de l'utilisation de la fluorine pour la métallurgie que ce site va prendre de l'importance.
    Les terres appartiennent à la famille Champeaux et, dans un premier temps, l'exploitation se fait à ciel ouvert, car les filons affleurent en surface et il suffit de creuser pour obtenir le minerai ; 3 à 4 ouvriers sont nécessaires pour extraire 3 à 4 tonnes par jour. La production suffit pour cette époque et les moyens restent artisanaux jusqu'à la fin de la première guerre mondiale.
    La demande augmentant, des travaux miniers souterrains sont engagés et, en 1938, deux travers-bancs permettent de produire 250 tonnes.
    D'autres exploitations vont se mettre en route à côté, dans les secteurs dits des Sauguettes et des Loges (filon de Bois-Renard) : M. Mahieu a fait creuser des galeries et, de 1927 à 1937, il a pu extraire 20 000 tonnes de minerai.
    À partir de la seconde guerre mondiale, Péchiney engage des travaux dans le secteur du Bois-Renard mais le résultat est décevant. En 1961, Alain Champeaux sollicite un permis d'exploitation et envisage de le céder à la SMMC (société minière et métallurgique du Chatelet) car la mise de fonds liée aux coûts d'exploitation devient trop importante pour un particulier.
    En 1963, l'extraction atteint 11 473 tonnes et des recherches sont entreprises pour trouver d'autres filons : on découvre les filons René et René-bis.
    En 1964, une usine de traitement est mise en route : elle comprend une laverie à liqueurs denses qui doit permettre de séparer la silice et la barytine de la fluorine. C'est la première usine de ce type installée en France.
    En 1969, le filon s'épuise et est abandonné, les filons René et René-bis prennent le relais jusqu'en 1972, date à laquelle l'exploitation s'arrête.
    Au cours des années 1980, les cours de la fluorine étant élevés, une tentative d'exploitation est faite par la CFM (Compagnie Française de Mokta), mais s'arrête en 1986 : la trop forte teneur en barytine du minerai et les pressions des écologistes ont trop pesé financièrement.
  • Minéraux :
- barytine : en cristaux tabulaires ou en crêtes, la couleur est grise, blanche, bleu pâle à verdâtre, jaunâtre à rose. La taille est centimétrique. Des pièces de 30 cm ont été trouvées.
- fluorine : on trouve principalement des cristaux centimétriques de couleur rouge hématoïde, vert d'eau, violet et des cristaux multicolores. Des cristaux plus petits, jaunes, ont été signalés.
- On trouve aussi : covellite, digénite, dolomite, goethite, orthose, pyrite et quartz.


  • Les 189 colonnettes (de 55 cm de hauteur, monolithiques - d'un seul tenant) qui décorent les balcons de la nef du Grand Escalier du Palais Garnier (opéra national de Paris), ont été sculptées dans des gros blocs de fluorite extraite de la mine de Voltennes !

Retour à Sites français.

Modifier
Dernière modification de cette page le 25 mai 2010 à 16:58.
  Cette page a été consultée 4 024 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements