Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Vallée

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Vallée

Une vallée est une dépression géographique, généralement de forme allongée et façonnée, modelée dans le relief, on distingue selon leur coupe transversale :

-vallée fluviale ;
-vallée glaciaire ;
-vallée tectonique;
-vallée sèche.

Terme utilisé, aussi, pour décrire un espace resserré entre deux ou plusieurs montagnes, et le bassin d'un cours d'eau.
Pour le géographe, le fond d'une vallée constitue un talweg. Les parties les plus hautes des versants (lignes de crêtes) constituent des lignes de démarcation des eaux et limitent le bassin versant.

  • Une vallée fluviale est une vallée creusée par le lit d’un cours d'eau au cours de son cheminement depuis sa source, qui peut être un glacier ou la jonction des eaux de ruissellement, jusqu’à son embouchure.
    En fonction de la nature du terrain et surtout de la pente, la vallée prend plusieurs aspects géologique et plusieurs noms :
    • Le canyon : Partie creusée en forme de gorge profonde par la vitesse du courant, dans de la roche dure.
    • La vallée en « V » : Lorsque la pente diminue, les eaux ralentissent et prennent plus de largeur, creusant une gorge moins profonde et plus large en forme de « V ».
    • La vallée alluviale : Appelée aussi plaine alluviale du fait que la pente est très faible et souvent sur un terrain très meuble formé d’alluvions. La rivière prend toutes ses aises, s’élargit en formant plusieurs bras et rejoint la mer.
    • Ria ou aber : Les versants de la rivière sont très faibles et, dans les régions sujettes aux marées, la limite avec la mer n’est plus fixe. Lors des marées hautes les eaux salées remontent le cours de la rivière. Celle-ci reprend son travail de creusement dès que la marée redescend.
  • Une vallée glaciaire est une forme de relief caractéristique des régions de montagnes qui résulte du travail d’écoulement des glaciers, l’érodant par surcreusement. Dans la plupart des cas, elles correspondent à des héritages des glaciations pléistocènes. Ex : vallée de la Maurienne.
    • Vallée suspendue (g.n. f.) : Forme résultant d’un glacier annexe, affluent d’un glacier plus important ayant creusé une vallée plus profonde. (Voir : Modelé glaciaire).
Vallée glaciaire de Bourg d'Oisans. Isère
Vallée glaciaire de Bourg d'Oisans. Isère

  • Une vallée tectonique correspond, en géologie, à un graben (terme d'origine allemande signifiant fossé), c'est un fossé d'effondrement entre deux failles normales. Ex: Vallée du grand rift (Afrique de l'Est).
  • Une vallée sèche est souvent dûe à un modelé karstique. Ce sont des vallées anciennement creusées par des cours d’eau qui, après plusieurs millénaires, se sont infiltrés dans le sol pour ressurgir plus loin, laissant la vallée à sec.

Synonymes : canyon ou cañon, combe, cluse, dépression, vallon, val...


Voir aussi à Modelé glaciaire et à Relief


Géologie
Vocabulaire géologique | Lexique des termes employés en minéralogie | Lexique volcanologique | Fiches_de_présentation_des_roches | Liste roches par taille des grains
Modifier
Dernière modification de cette page le 8 octobre 2012 à 09:47.
  Cette page a été consultée 9 544 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements