Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Uranus

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Uranus
Uranus

Origine du nom divinité grecque du ciel, Uranus (Οὐρανός), le père de Cronos (Saturne) et grand-père de Zeus (Jupiter).
Uranie, l'une des neuf Muses, présidait à l'astronomie.
Découvreur William Herschel
Année de la découverte 13 mars 1781
Période de révolution
Période de rotation
Satellites 27
Masse (en prenant 1 pour la Terre)
Rayon équatorial 25 560 km
Périhélie 18,3 U.A.
Aphélie 20,1 U.A.
Composition Gazeuse.

Uranus, la septième planète du système solaire se range dans la catégorie des géantes gazeuses (diamètre équatorial 51 120 km, densité 1,19), La troisième par la taille (après Neptune et Jupiter), la quatrième par la masse. Étant très peu discernable à l'œil nu, elle fut la première des planètes du système solaire découverte à l'aide d'une lunette.

Son orbite excentrique est inclinée de 46' par rapport au plan de l'écliptique ; au cours de sa révolution de 84 ans et 1 jour1 ses deux pôles sont successivement exposés au Soleil. Sa particularité, unique dans le système solaire, consiste à tourner sur elle-même en 17h 14 mn, autour d'un axe pratiquement couché sur le plan de l'orbite (à un angle de 8° près).

À l'instar des autres planètes géantes du système solaire, Uranus s'est entourée d'un système d'anneaux, localisé dans le plan équatorial de la planète et, par conséquent, pratiquement perpendiculaire au plan de son orbite. Les premiers de ces anneaux furent découverts en 1977 à l'occasion d'une occultation stellaire…

La composition interne d’Uranus demeure peu connue. Il est certain que sa structure est différente de celle de Jupiter et Saturne. Théoriquement, elle serait composée d’un noyau solide de silicates et de fer d’environ 7 500 km de diamètre, mais à la différence de Jupiter et Saturne, Uranus n’est pas assez massive pour que l’hydrogène existe à l’état métallique autour du noyau. Ce noyau est entouré d’un manteau composé de glace d'eau mélangée à de l'hélium, du méthane et de l’ammoniac sur une épaisseur de 10 000 km, puis d’une couche superficielle d’hydrogène et d’hélium liquide, épaisse d’environ 7 600 km qui se fondrait graduellement dans l’atmosphère.

L’atmosphère d’Uranus, se composée principalement d’hydrogène et d’hélium, avec une importante proportion de glace d’eau, d’ammoniac et de méthane, ainsi que les traces habituelles d’hydrocarbures. Uranus est la planète du système solaire dont l’atmosphère est la plus froide, sa température minimale étant -224 °C à la tropopause (vers 56 km d'altitude et 0,1 bar). Elle montre une structure nuageuse complexe : les nuages des couches les plus élevées, seraient constitués de méthane, ceux des couches les plus basses d’eau.

Uranus possède au moins 27 satellites naturels - dont les tailles vont de 10 à 1 578 km de diamètre - qui gravitent dans le plan équatorial d'Uranus. Avant les observations de Voyageur 2, en 1986, on ne connaissait que les 5 plus gros. Les deux premiers furent découverts par William Herschel le 13 mars 1787 et nommés Titania (diamètre 1 578 km) et Obéron (diamètre 1 523 km) par son fils, d’après des personnages du « Songe d’une nuit d’été » de William Shakespeare. La plupart des autres satellites naturels connus d'Uranus, découverts par la suite, prirent également le nom de personnages créés par le dramaturge. Deux autres furent découverts par William Lassell en 1851, Ariel (diamètre 1 159 km) et Umbriel (diamètre 1 169 km). En 1948, Gerard Kuiper découvrit Miranda (diamètre 474 km). Dix nouveaux satellites furent découvertes lors du passage de Voyager 2 et un autre, Perdita, fut découvert treize ans plus tard parmi les photographies reçues. Onze autres satellites ont été identifiés depuis, en utilisant des télescopes terrestres. Les 21 derniers satellites vont de 10 à 162 km de diamètre.

Uranus possède au moins 13 anneaux principaux. Cinq ont été découverts en 1977 grâce aux observations d’occultations d’étoiles par Uranus. Six autres furent observés, entre 1985 et 1986, par Voyager 2. Les deux derniers furent découverts grâce au télescope spatial Hubble en décembre 2005.

(page à complèter…)


Retour à Exogéologie : objets et vocabulaire

Modifier
Dernière modification de cette page le 15 mars 2011 à 21:07.
  Cette page a été consultée 3 133 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements