Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Ty Gardien

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Ty Gardien
Ty Gardien / Kerdévot
[[Image:‎|250px]]
Légende
Situation Quimper, Finistère
Ville la plus proche Quimper
Région Bretagne
Pays France
Intérêt
Possibilité d'accès
Type d'accès
Temps de visite nécessaire
Voir

Les mines de Ty Gardien et Kerdévot, district de Quimper-Kerdévot, Finistère, sont connues pour leur cristallisations de stibine.

  • Historique :
    • Le bassin de Quimper connu plusieurs exploitations de charbon. Découvert vers 1627 dans la vallée de l'Odet, l'exploitation commencera vers 1744 à Quimper, en 1752 vers Ergué Gabéric. Et en 1833 pour les mines de Kergogne, dont l'exploitation se poursuivra jusqu'en 1844, marquant la fin des mines de charbon, malgré une ultime tentative en 1917 restée sans suite.
    • Puis l'antimoine fut découvert aux environs de Quimper, les principales exploitations sont :
-la mine de Ty Gardien, lieu dit Le Moulin, commune de Quimper, exploitée par une descenderie dans les années 1970. De 1970 à 1975 par le BRGM, et de 1981 à 1983 par la Société des Mines de Chéni; pour une production de 565 tonnes d'antimoine,
-les mines de Kerdevot, hameau de la commune d'Ergué Gabéric, gisement découvert en 1911. Travaux de recherche (puits Mahé) et concession attribuée en 1915 à la société des mines de la Lucette ; pour une production de 325 tonnes d'antimoine :
"l'ancienne mine" : exploitée par deux puits (1 et 2), de 1913 à 1916,
"la nouvelle mine" : exploitée par trois puits, de 1927 à 1928 (renonciation), puis réactivée pour recherches par le BRGM dans les années 1970-1971,
-la mine de Kervéadit, commune d'Ergué Gabéric, galerie de recherche exploitée par une descenderie de 1975 à 1977,
-des travaux d'exploitation/recherche peu importants, commune d'Ergué Gabéric à : Munuguic et Mez an Lez.
  • Minéraux :
stibine en gros cristaux allongés (crayons), ou en petites touffes aciculaires sur quartz calcédonieux,
sphalérite en petits cristaux millimétriques,
et stibiconite, kermésite, rutile, ...
Image:543_stibine_quimper.jpg
Stibine, Ty gardian

Retour aux sites français

Modifier
Dernière modification de cette page le 2 septembre 2011 à 17:31.
  Cette page a été consultée 5 683 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements