Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Trémolite

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Trémolite
Trémolite

Origine du nom Du nom de sa présumée localité de provenance.
Localité type Voir le détail, ci-contre.
Auteur(s) de la description Höpfner.
Date de la publication 1789.
Référence de la publication
Classe chimique VIII SILICATES. Groupe d'appartenance : Amphiboles II.
Sous-classe chimique
Formule chimique
Système cristallin Monoclinique
Classe de symétrie
Réseau de Bravais
Dureté "Mohs" de 5 à 6
Densité de 2,9 à 3,2
Clivages bon sur {110}.
Cassures inégale à subconchoïdale.

Trémolite

  • Statut : Minéral agréé par l'I.M.A.
Une série isomorphique va de la trémolite magnésifère à la rare ferroactinolite ; l'actinolite en représente le terme intermédiaire.
Grammatite, est une appellation désuète.
Parmi les variétés de trémolite on trouve : l'hexagonite. Les variétés fibreuses étaient improprement, appelées asbeste ou amiante
NB : La néphrite est une variété d'actinolite compacte à structure cryptocristalline fibreuse. Selon les occurences, les " jades " sont constitués de néphrite ou de jadéite.

À propos de la localité type de la trémolite :
C'est par erreur que le Val Tremola, dans le massif du St Gotthard, a été donné comme localité type : on n'y a jamais trouvé de trémolite. La véritable localité type est Campolungo, Leventina, Gotthard, Tessin, Suisse.

  • Propriétés optiques et autres : transparente à translucide.
  • Couleur : blanc, gris (mico-inclusions de graphite), vert (traces de vanadium), verdâtre pâle, brun, rose (pour la variété hexagonite) parfois incolore.
  • Éclat du minéral : vitreux, devenant soyeux lorsque le minéral s'altère en talc.
  • Trace :
  • Morphologie des cristaux : allongé, prismatique rarement terminé.
  • Macles :
  • Morphologie des agrégats : masses fibroradiées, clivables ou granulaires.
  • Utilisations : La trémolite fibreuse a représenté un faible pourcentage de la production industrielle d'asbeste, la plus grande part étant représentée par le chrysotile
  • Échantillons de collection : Tessin, Suisse ; Gouverneur, Pierrepont et MacComb, New-York, USA ; …
Trémolite, Paulx, Loire Atlantique (44). Collection musée ferme de l'orme.
Trémolite, Paulx, Loire Atlantique (44). Collection musée ferme de l'orme.
Trémolite, mine d'Argentine, Savoie (73). Collection musée ferme de l'orme.
Trémolite, mine d'Argentine, Savoie (73). Collection musée ferme de l'orme.

Retour à la liste des Fiches minéraux

Récupérée de « http://www.geowiki.fr/index.php?title=Tr%C3%A9molite »
Modifier
Dernière modification de cette page le 1 août 2015 à 20:02.
  Cette page a été consultée 6 507 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements