Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Théorie géocentrique

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Théorie géocentrique

La théorie géocentrique, ou géocentrisme est un modèle physique ancien et erroné selon lequel la Terre se trouverait, immobile, au centre de l'Univers. Cette théorie date de l'Antiquité et a été notamment défendue par Aristote et Ptolémée. Elle a perduré jusqu’à la fin du XVIe siècle pour être progressivement remplacée par "l'héliocentrisme", qui prévoit que la Terre tourne autour du Soleil.

  • Dans la cosmologie des premiers philosophes grecs (vers 600 av. J.-C.), la Terre est plate.
  • Le philosophe Platon place la terre sphérique au centre de l'Univers.
  • Le géocentrisme est autant une tentative scientifique d'expliquer l'Univers qu'une conception philosophique de ce monde.
  • Dans le géocentrisme d'Aristote sur la représentation du monde, tous les astres, y compris le Soleil qui est placé entre Vénus et Mars, tournent autour de la Terre en décrivant des orbites circulaires.
Image:Géocentrique.jpg
L'Univers géocentrique de Cosmographicus Liber (1539).

Il faut attendre la Renaissance pour voir émerger l'idée que notre planète n'occuperait pas le centre de l'Univers : la théorie héliocentrique de Copernic, défendue par Galilée.


Retour à Exogéologie : objets et vocabulaire

Modifier
Dernière modification de cette page le 5 mai 2010 à 09:13.
  Cette page a été consultée 14 942 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements