Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Terres rares

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Terres rares

Les terres rares (TR) sont un groupe de métaux aux propriétés voisines comprenant le scandium, l'yttrium et les quinze lanthanides.

Ces métaux sont, contrairement à ce que suggère leur appellation, assez répandus sur Terre, dans les minerais tels que la bastnäsite, la monazite, l'apatite, le xénotime et les argiles latéritiques, (en dehors du prométhéum).

Liste des terres rares :

Scandium Métal de transition
Yttrium Métal de transition
Lanthane Lanthanides
Cérium Lanthanide
Praséodyme Lanthanide
Néodyme Lanthanide
Prométhéum Lanthanide
Samarium Lanthanide
Europium Lanthanide
Gadolinium Lanthanide
Terbium Lanthanide
Dysprosium Lanthanide
Holmium Lanthanide
Erbium Lanthanide
Thulium Lanthanide
Ytterbium Lanthanide
Lutécium Lanthanide.

Nombre de ces éléments possèdent des propriétés uniques qui les rendent utiles dans de nombreuses applications dans les industries, électronique ou autres :

Lanthane, comme d’autres terres rares il est utilisé pour des alliages magnétiques, dans des composés supraconducteurs, comme composant des phosphores des tubes cathodiques, comme "dopant" dans les cristaux pour lasers, comme composé fluorescent étudié pour les marquages anti-fraude ;
Cérium, utilisé comme colorant du verre, dans les phosphores pour tubes cathodiques et également pour améliorer l’absorption des rayons X par la dalle des mêmes tubes ;
Praséodyme, utilisé en pierres à briquet, colorant, aimants, amplificateur optique ;
Néodyme, utilisé dans les tubes cathodiques : entre dans la composition des photophores rouges ; en électronique : composition isolante pour les condensateurs "céramique" ;
Prométhium : composés luminescents ;
Samarium : des condensateurs céramiques utilisent un diélectrique à base d’oxydes de lanthane, de néodyme ou de samarium ;
Europium : lasers, réacteurs nucléaires, éclairage, géochimie, phosphores rouges des tubes cathodiques ;
Gadolinium : substance phosphorescente dans des tubes cathodiques ;
Terbium : substance phosphorescente pour tubes cathodiques : activateur des photophores verts pour tubes cathodiques ;
Dysprosium : dans les mini-disques on utilise comme matériau d’enregistrement un alliage d’un métal ferromagnétique (fer, cobalt, nickel) avec des terres rares (terbium, gadolinium et dysprosium) ;
Holmium : laser, teinture du verre, magnétisme, composé supraconducteur ;
Erbium : les amplificateurs optiques à base de fibres dopées erbium sont devenus un élément standard des réseaux de télécommunications optiques longue distance ;
Thulium : source de rayonnement, composant pour micro-onde, source de chaleur ;
Ytterbium : aciers inoxydables, ion actif pour cristaux laser ;
Lutécium : émetteur de rayonnement β (béta) ;
Scandium : éclairage, marqueur, alliages d’aluminium ;
Yttrium : photophores rouges des tubes cathodiques, laser YAG, alliages supraconducteurs, briques réfractaires, piles à combustible, aimants.

Retour au tableau périodique des éléments
Retour à Lexique des termes employés en minéralogie


à voir aussi
Vocabulaire géologique | Lexique volcanologique | Liste alphabétique des éléments naturels | Tableau périodique des éléments
Modifier
Dernière modification de cette page le 22 décembre 2010 à 09:54.
  Cette page a été consultée 6 869 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements