Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Spectroscopie

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Spectroscopie

Sommaire

[modifier]
SPECTROSCOPIE



[modifier] Définition


La spectroscopie est l’étude d'une intensité lumineuse en fonction de sa longueur d’onde, de sa fréquence ou bien de son énergie lumineuse.


Pour rappel, ces trois grandeurs physiques sont reliées entre-elles par les formules ci-dessous :


E = hμ et λ = c/μ

Avec :

E = énergie
μ = fréquence
λ = longueur d'onde
c = célérité de la lumière (soit 2.998 x 108 m.s-1)


Image:Exemple de spectre.png



[modifier] Plusieurs types de spectre



Il existe trois types de spectre :

  • spectre d'absorption
  • spectre d'émission
  • spectre continu


Image:3 types de spectre.png


Les raies sont caractéristiques de chaque atome, ion, molécule et peuvent nous renseigner sur les conditions physiques de l'environnement.


[modifier] Historique


  • Isaac Newton observe la dispersion de la lumière à travers un prisme de verre : la lumière blanche est composée de plusieurs couleurs.

  • William Herschel, en 1800, découvre le domaine des infrarouges. (Voir rayonnements, dans Luminescence et minéraux)

  • Johann Ritter, en 1801, découvre le domaine des ultraviolets. (Voir rayonnements, dans Luminescence et minéraux)

  • William Wollaston observe des zones sombres dans le spectre du Soleil, selon lui ces zones déterminent les limites entre les couleurs.

  • Joseph von Fraunhofer utilise pour la première fois, en 1814, un spectroscope à réseau. La dispersion de la lumière est réalisée par un réseau de diffraction, constitué d’un miroir en verre ou en métal sur lequel ont été gravées un grand nombre de lignes parallèles. Ce type de spectroscope offre un spectre plus détaillé qu’un prisme car son pouvoir dispersif est plus grand.

  • Edmond Becquerel, en 1842, réalise la première photo du spectre du Soleil.

  • Gustave Kirchhoff énonce 3 lois qui régissent le rayonnement (milieu XIXe siècle) :

    • Un corps rayonnant, solide ou liquide, émet de la lumière sur toutes les longueurs d’ondes.
      ( = Spectre continu)
    • Un gaz produit un spectre de raies de différentes longueurs d’onde dépendant du niveau d’énergie des atomes du gaz.
      ( = Spectre d'émission)
    • Si la lumière blanche d'une source lumineuse traverse un gaz, celui-ci peut éteindre certaines longueurs d'ondes du spectre continu et les remplacer par des raies.
      ( = Spectre d'absorption)

  • Jules Jansen observe, en 1868, dans le spectre du Soleil une raie inconnue : on découvre ainsi l'hélium (qui vient du grec Hélios, qui signifie Soleil).

[modifier] Mécanismes d'émission et d'absorption


[modifier] Le modèle de Bohr


Bohr va s'inspirer du modèle planétaire de Rutherford et rajouter deux contraintes :

  • Exigences d'orbites stables (quantifiées) sur lesquelles l'électron ne rayonne pas d'énergie.
  • L'électron ne rayonne ou n'absorbe de l'énergie que lors d'un changement d'orbite.

L'énergie du niveau n est donné par :
En = E1 / n2


On établit ainsi deux notions :

  • Niveau fondamental : (plus basse énergie) - 13.6 eV (electronvolt = 1.6 x 10-19 J)
  • Energie d'ionisation : énergie nécessaire pour arracher un électron (E > 13.6 eV)

Image:Emission et absorption.png


δE = | Em - En | = hμ = hc / λ


[modifier] Modification des raies


[modifier] Effet Doppler-Fizeau


Décalage de fréquence d'une onde électromagnétique entre la mesure à l'émission et la mesure à la réception, lorque la distance entre l'émetteur et le récepteur varie au cours du temps.

Image:Effet doppler.png


En astronomie on utilise cet effet afin de calculer la vitesse d'une étoile, avec la relation ci-dessous :

obs - λem) / λem = - (Vémission / c)


[modifier] Elargissement des raies


Elargissement naturel  : Dû au principe d'incertitude d'Heinsenburg. On ne peut connaître avec précision la durée de vie d'un état excité et son énergie simultanément.

Elargissement Doppler  : L'agitation thermique du milieu provoque un mouvement désordonné des particules. La largeur due à l'effet Doppler se quantifie alors.

Elargissement collisionnel  : Les collisions entre atomes ou molécules modifient leurs niveaux d'énergie d'où l'élargissement des raies. Dépend de la densité du gaz.


[modifier] Applications


Les applications en astronomie de la spectroscopie sont multiples :




Géologie
Exogéologie ou Astrogéologie | Mercure | Vénus | Lune | Mars | Jupiter | Saturne | Uranus | Neptune |

LES DIFFERENTS LEXIQUES DE GEOWIKI :

Astrogéologie : Exogéologie : objets et vocabulaire

Géologie : Vocabulaire_géologique

Minéralogie : Lexique_des_termes_employés_en_minéralogie

Paléontologie : Lexique des termes employés en paléontologie descriptive

Termes de mines : Termes_miniers

Termes techniques : Techniques minières et métallurgiques

Volcanologie : Lexique_volcanologique

Préfixes et suffixes employés en géologie, minéralogie, volcanologie, paléontologie, etc.

Modifier
Dernière modification de cette page le 26 décembre 2010 à 22:16.
  Cette page a été consultée 17 684 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements