Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Propriétés physiques des cristaux, des minéraux et des roches

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Propriétés physiques des cristaux, des minéraux et des roches
Propriétés physiques des cristaux, des minéraux et des roches

L'objet de cette page est de présenter quelques-unes des propriétés physiques des cristaux, des minéraux et des roches ; généralement, il s'agit de caractères qui peuvent aider à la détermination. Ces quelques termes de vocabulaire reviennent souvent dans les monographies, mais qui ne sont pas toujours bien appréhendés par tous…

Bien évidemment, cette page ne saurait se substituer celle traitant de : la détermination des minéraux.


Quelques instruments utiles : papiers (ordinaire et canson) et crayon, marteau, couteau, lime, tesson de dégourdi, pièce de monnaie, crayons de dureté (ou minéraux tests), balance de précision, ou hydrostatique, liqueurs denses, acides, loupe aplanétique grossissement 8 ou 10, binoculaire, etc. Voir la détermination des minéraux.


Cassant, cassure : Certains minéraux peuvent se casser en morceaux irréguliers, cependant on distingue divers types de cassures. Cf. clivage, séparation. Voir Cassure.

Clivable, clivage, clivé, clivabilité : Certains minéraux peuvent se casser selon des directions déterminées par la structure de leur réseau cristallin, ils se fractionnent en morceaux limités par des faces planes orientées. Le clivage, est une propriété directionnelle liée à la structure du réseau cristallin, de ce fait, les clivages révèlent la symétrie du réseau. L'observation des clivages, leur orientation, leur absence, leur unicité ou leur multipliciité, permet de définir l'appartenance à tel ou tel système cristallin. Cf. cassure, séparation. Voir Clivage.

Dense, densité : La densité est le rapport de la masse volumique d'un minéral et de la masse volumique de l'eau aux conditions normales (d de l'eau = 1 g/cm3). La densité d'un minéral peut s'apprécier en le soupesant dans la main. Cf. masse volumique. Voir Densité.

Ductile, ductilité : Certains minéraux peuvent être étirés sans se rompre, c'est le cas des corps qui peuvent être étirés en fils. L'[[or] est le plus ductile des métaux. Cf. cassant, friable, malléable.

Dur, dureté : La dureté d'un minéral est, en fait, sa résistance à la rayure. Propriété caractéristique d'un minéral, elle est le reflet des forces de cohésion entre les éléments chimiques du minéral. La dureté dépend de la nature des liaisons chimiques et des dimensions et de la valence des atomes et ions. Voir Dureté.

Élastique, élasticité : Certains minéraux peuvent être aisément courbés sans se casser, ils sont dits flexibles. Parmi les minéraux flexibles, ceux qui reprennent leur forme initiale lorsque s'annule la force qui les déformaient, sont dits élastiques. Cf. cassant, flexible.

Flexible, flexibilité : Certains minéraux peuvent être aisément courbés sans se casser, ils sont dits flexibles. Cf. cassant, élastique.

Fragile, fragilité : Aucun rapport direct avec la dureté, mais davantage de rapports avec la cassure ; en règle générale, sont dits fragiles, les minéraux qui ne sont ni ductiles, ni malléables, mais qui sont cassants ou friables. Cf. la majorité des termes définis sur cette page.

Friable, friabilité : Certains minéraux peuvent être aisément réduits en menus fragments, en poudre, ce sont des minéraux friables. On oppose la grande friabilité de la pyrite (or des fous) à la grande malléabilité de l'or. Cf. cassant, clivable, ductile, malléable, séparable.

Maclage, macle, plan de macle : Association de cristaux du même minéral réunis et interpénétrés selon des lois cristallographiques répétitives, précises et identifiables. Voir Macle.

Malléable, malléabilité : Certains minéraux peuvent être aisément façonnés en lames ou en feuilles par martelage. Les métaux les plus malléables sont l'or, l'argent, l'aluminium, le cuivre. Certaines roches, telles les argiles, sont, ou peuvent être sous certaines conditions, malléables, elles n'opposent pas de résistance à la déformation, on peut les modeler, les faconner, sans difficultés. Cf. cassant, clivable, ductile, séparable, tenace.

Masse volumique : La masse volumique dépend de la nature des atomes qui composent le minéral et de leur entassement dans le réseau cristallin ; elle s'obtient en divisant la masse du minéral par son volume et elle est généralement exprimée en g/cmsup>3. Cf, densité. Voir Densité.

Sectile, sectilité : Certains minéraux peuvent être aisément débités en copeaux à l'aide d'un couteau. C'est le cas de certains sulfures et de quelques métaux. Cf. cassant, friable, tenace…

Séparable, séparabilité, séparation, plan de séparation : Il ne s'agit pas d'un clivage particulier, ni d'une cassure, mais d'un " glissement ", sous l'action de pressions, dans la direction d'un plan de macle. Les corindons, par exemple, montrent des plans de séparation. Cf, cassure, clivage, macle.

Tenace, tenacité : Certains minéraux peuvent présenter une grande résistance à la rupture, à la cassure, ils sont dits tenaces. Cf. cassant, ductile, friable, sectile.

(Page à documenter…)


Retour à   minéraux  

Retour à Lexique des termes employés en minéralogie


Retour à Lexique volcanologique


Retour à vocabulaire géologique

Modifier
Dernière modification de cette page le 21 avril 2010 à 20:39.
  Cette page a été consultée 7 772 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements