Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Platine

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Platine

Platine (natif) et Platine (métal)

Platine (natif) ("platinum")

Origine du nom Pour avoir été pris pour un argent sans valeur par les conquistadores (plata = argent - platina = petit argent - argent sans valeur).
Localité type localité type inconnue selon l'I.M.A. (Rivière Pinto, Papayan, Cauca, Colombie - selon d'autres sources).
Auteur(s) de la description Brownrigg
Date de la publication 1750
Référence de la publication
Classe chimique I ÉLÉMENTS NATIFS. Groupe d'appartenance : Platine.
Sous-classe chimique Eléments et combinaisons intermétalliques.
Formule chimique Pt. Impuretés, traces : Ir, Pd, Rh, Fe, Cu, Ni, Au, Os.
Système cristallin Cubique
Classe de symétrie 4/m -3 2/m Holoédrie cubique.
Réseau de Bravais Faces centrées F.
Dureté "Mohs" de 4 à 4,5
Densité 21,44 (la densité peut être moindre en fonction de la présence d'autres éléments en traces).
Clivages Pas de clivage.
Cassures Rugueuse, esquilleuse.

Platine (natif)

  • Statut : minéral agréé par l'I.M.A.
  • Propriétés optiques et autres : Opaque. Magnétique ou paramagnétique (en fonction de la présence de fer. Conducteur de l'electricité. Malléable, ductile.
  • Couleur : Gris blanchâtre, gris sombre, gris acier, blanc argent.
  • Éclat du minéral : Métallique. Pouvoir réflecteur : 64,8 %.
  • Trace : Gris acier, blanc argent.
  • Critères de détermination : Minéral peu courant, remarquable par sa densité, l'absence de clivage, la dureté élevée pour un métal pur, la couleur et le trait, constituent les éléments déterminants. De plus, contrairement à l'argent, il ne sulfure pas (il ne noircit pas par oxydation).
    Résistant à l'attaque chimique, le platine est insoluble dans l'acide chlorhydrique et l'acide nitrique, toutefois, il se dissout dans l'eau régale pour former l'acide chloroplatinique.
  • Morphologie des cristaux : Cubique. Les cristaux bien formés sont rares.
  • Macles : Macles possibles.
  • Morphologie des agrégats : Massifs, grenus, écailleux, en paillettes, en grains, en pépites.
  • Utilisations : Son point de fusion élevé, sa résistance chimique et sa grande dureté en font un métal recherché pour de nombreuses applications dans l'industrie. Il est utilisé comme catalyseur dans les pots d'échappement des véhicules automobiles, ainsi que dans divers équipements des industries pétrochimiques. Emplois mineurs en bijouterie et joaillerie.
  • Échantillons de collection : Oural, Russie ; Complexe du Bushveld, République Sud-Africaine ; Amérique du Sud ; …
En France, signalé dans l'Isère…

Retour à la liste des fiches minéraux


Platine (métal) (page en cours)(voir dans le Tableau périodique des éléments.)



Retour à Liste alphabétique des éléments naturels

Modifier
Dernière modification de cette page le 14 novembre 2010 à 21:00.
  Cette page a été consultée 8 991 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements