Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Phacopidina micheli micheli : observation des pointes génales

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Phacopidina micheli micheli : observation des pointes génales

Phacopidina micheli micheli (Tromelin)

Observation des pointes génales

Phacopidina micheli micheli (Tromelin) est un trilobite dalmanitidæ particulièrement abondant dans certains gisements
du Llandeilo armoricain (Ordovicien moyen).
Les nodules fossilifères de Traveusot en Guichen ou “Château-Gaillard” en Bain de Bretagne (I & V) peuvent ainsi contenir
plus d'une dizaine d'individus. Les carapaces dorsales complètes sont fréquentes, abondance également de céphalons,
pygidiums et plèvres isolés ; présence de nombreux spécimens enroulés. La conservation en nodule est excellente permettant des observations très fines.

CONSULTER :

  1. REDIRECT Nodules fossilifères de l'Ordovicien armoricain


Systématique (d'après P. Lebrun « Trilobites de France »)

  • Ordre Phacopida SALTER 1864
  • Sous-ordre Phacopina STRUVE 1959
  • Super-Famille Dalmanitoidea VODGES 1890
  • Famille Dalmanitidæ VODGES 1890
  • Sous-Famille incertæ sedis
  • Phacopidina micheli micheli (TROMELIN 1877)


Jean-Louis HENRY notait dans « Trilobites ordoviciens du Massif Armoricain » (Mém. Soc. Géol. Minéral. Bretagne 22 / 1-250 Rennes 1980) que les petits céphalons holaspis de Phacopidina micheli micheli (Tromelin) présentaient de petites pointes génales alors que les plus grands spécimens en étaient dépourvus.

J'ai examiné quelques dizaines d'exemplaires provenant du Llandeilo de Bain de Bretagne (I & V) ce qui m'a permis les quelques remarques suivantes ainsi que la sélection de ces quelques clichés.

Tous les céphalons pour lesquels L (longueur max. du céphalon) est inférieur à 6 mm possèdent des pointes génales souvent acérées (voir par ex. planche 2, spécimens n° 340 et 372) ; elles forment un angle obtus avec la bordure marginale latérale.
Sur certains spécimens qui semblent en être dépourvus, s'observe une nette cicatrice, reste d'une pointe brisée (voir planche 2, spécimens n° 275 et 283). Leur structure est creuse.
Tous les céphalons pour lesquels L est supérieur à 8 mm, montrent un angle génal dépourvu de pointe réelle.
Les plus grands spécimens (L = 10 mm, ce qui est assez rare) possèdent un angle génal arrondi (voir planche 1, spécimen de droite).
Pour L entre 5 et 8 mm différents stades sont observables : régression progressive des pointes devenant courtes et pointues ou simple excroissance (sorte de « bouton ») (voir planche 2, spécimen n° 499) .

CONSULTER :

  1. REDIRECT Trilobites et ontogénèse
  2. REDIRECT Trilobites : éléments de nomenclature céphalique


Planche 1


Planche 2


Planche 3


A consulter absolument :

  • « Trilobites ordoviciens du Massif Armoricain » Jean-louis HENRY (Mém. Soc. Géol. Minéral. Bretagne 22 / 1-250 Rennes 1980)
  • « TRILOBITES » de Patrice LEBRUN – 1995 ; Editions CEDIM – Minéraux et Fossiles ; ISBN 0335-6566 HS2
  • « TRILOBITES de France » de Patrice LEBRUN – 2002  ; Editions CEDIM – Minéraux et Fossiles ; ISSN0335-6566


(Les clichés originaux ont été réalisés avec un APN Canon PowerShot A710, les planches construites avec le logiciel Adobe Photoshop)


Yvan LEMEUR le 20/11/2007


Portail Paléontologie
Vocabulaire géologique | Répertoire des fossiles | Lexique des termes employés en paléontologie descriptive
Dernière modification de cette page le 12 octobre 2010 à 13:34.
  Cette page a été consultée 5 851 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements