Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Monge

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Monge
Gaspard MONGE : 1746 - 1818
Géomètre et mathématicien Français, comte de Peluse, Gaspard Monge est né le 9 mai 1746 à Beaune. Fils d'un marchand forain, le jeune Monge suit ses études au collège des Oratoriens de sa ville natale.
Image:MONGDEF.jpg


Dès dix-sept ans, il enseigne les mathématiques chez les Oratoriens de Lyon, puis en 1771, les mathématiques et la physique à l'École de Génie établie à Mézières. Ses talents de géomètre ne tardent pas à s'exprimer : il y invente " la Géométrie descriptive " qui est intégrée dans le programme d'études de l'école... Monge y enseignera jusqu'en décembre 1784, tout en poursuivant ses recherches : composition de l'acide nitreux, double réfraction et la structure du spath d'Islande (calcite), géométrie différentielle, géométrie descriptive, métallurgie (étude de la composition de fer, d'aciers et de fontes) etc.
Gaspard Monge entre à l'Académie des Sciences en 1783. C'est à cette époque qu'il délaisse pour un temps les mathématiques afin de participer à différents travaux de chimie notamment avec Lavoisier, études sur la météorologie, etc.
Partisan enthousiaste de la Révolution, Monge est nommé ministre de la Marine, au lendemain de la chute de Louis XVI. Il quitte cependant ce poste l'année suivante (10 avril 1793) pour mettre toutes ses compétences scientifiques au développement de moyens de défense de la patrie en compagnie de Berthollet...
Il est l'un des cofondateur de l'école Polytechnique où il enseigne de 1794 à 1808 (excepté durant son séjour en Egypte) et il en assurera même la direction.
Chargé de Mission en Italie (1796 - An IV), il se lie d'amitié avec le général Bonaparte, ce dernier l'emmène à la tête de ses savants en Egypte avec notamment les minéralogistes Dolomieu, Cordier, Rosière et Dupuy, le chimiste Berthollet, le dessinateur Vivan-Denon, Nicolas Conté, directeur de la section Mécanique et Aérostats ; Monge est intégré à la section géométrie avec Fourrier, Costaz, Malus, Say, Charbaud, Moret, Corancez, Fuseau, Bringuet et Pierre François-Xavier Bouchard (1771-1822 - découvreur de la pierre de Rosette), ils font tous partie de la Commission des Sciences et des Arts créée le 26 Ventôse An VI - vendredi 16 mars 1798 par décret du Directoire. Bonaparte le nomme ensuite Président de l'Institut d'Egypte (au Caire) après la création de ce dernier le 5 Fructidor An VI - mercredi 22 août 1798 - la première seance eût lieu le lendemain...Monge fait également partie de la section Mathématique composée des citoyens : Bonaparte, Fourrier, Costaz, Quesnot, Lepère, Girard, Le Roy, Andréossy, Say, Malus.
Durant son séjour en Egypte, Monge étudie le phénomène des mirages, dirige des fouilles archéologiques notamment à Peluse tout en s'attachant à améliorer la vie des troupes... Il sera également chargé par le Général Bonaparte " d'étudier les différents moyens de clarifier et rafraichir l'eau du Nil " (commission composée des citoyens Monge, Berthollet, Costaz et Venture)...
Puis " de rechercher des ressources pour la fabrication de la poudre " (commission composée des citoyens Monge, Berthollet, Andréossy, Malus et Venture)
Monge est de retour en France avec le général Bonaparte le 17 vendémiaire An VIII - mercredi 9 octobre 1799, à bord de la frégate " la Muiron ". Au lendemain du 18 brumaire an VIII - samedi 9 novembre 1799, Bonaparte le nomme sénateur, puis grand officier de la Légion d'Honneur en 1804 (An XII), président du Sénat en 1806 (An XIV) et comte de Peluse en 1808... Leur amitié sera indéfectible...
Après la chute de l'Empereur, Monge est rayé de l'Institut et déchu de ses titres honorifiques, sous la seconde restauration... Il s'éteint le 18 juillet 1818 à Paris. Les cendres de Gaspard Monge ont été transférées au Panthéon le 12 décembre 1989 à l'occasion du bicentenaire de la Révolution...

On lui doit entre-autre :
* Traité élémentaire statique (1786 et 1813)
* L'art de faire des canons (An II - 1793-1794)
* Géométrie descriptive (An III - 1795)
* Application de l'analyse à la géométrie des surfaces (1809)
* Il est, en outre, un des principaux rédacteurs de " La Description de l'Egypte " (1809 - 1828).


Voir aussi : La Commission des Sciences et des Arts - Expédition d'Egypte


Retour à Liste des personnalités

Modifier
Dernière modification de cette page le 27 décembre 2010 à 19:45.
  Cette page a été consultée 15 176 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements