Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Mayres

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Mayres
Mines de Lescure
[[Image:‎|250px]]
Légende
Situation Mayres, Ardèche
Ville la plus proche Aubenas
Région Rhône-Alpes
Pays France
Intérêt
Possibilité d'accès
Type d'accès
Temps de visite nécessaire
Voir

Mayres souvent la mine de Lescure est confondue avec la concession de Mayres (pour plomb argentifère), mais si la première a été la principale exploitation, la seconde est un ensemble de concessions ayant été plus ou moins travaillées.

  • Historique : De 1829 à 1859, 7 demandes de concessions vont être déposées, elles seront toutes, soit refusées, soit retirées par les demandeurs.
    Durant cette période, des travaux de recherches (avec parfois des puits) sont effectués sur les filons : de Chanbonnet, La Frache, des Pergéres, de Lescure, de l'Ardèche, du Vieux-Mayres et de Chambernard.
    En 1891, la concession est accordée à Mrs Couriot, Ganne et Maes pour une surface de 3013 Ha englobant la commune de Mayres mais aussi des communes alentours.
    L'exploitation se poursuit jusqu'en 1895 et s'arrête faute de moyens financiers et de résultats.
    Sommée par le préfet de reprendre l'activité, celle ci est sous-traité à une compagnie qui dans la même année arrête aussi par défaut de rentabilité.
    Après une succession d'arrêts, de re-démarrages avec plusieurs compagnies, une demande de réduction de la concession aboutit en 1918. Les efforts portent sur le filon Lescure.
    En 1926, un nouvel arrêt puis reprise par une nouvelle société qui malgré un programme ambitieux arrête de nouveau en 1935.
    Plusieurs tentatives et faillites ont lieu jusqu'en 1951. En 1978 la dernière société cède gratuitement les bâtiments de la mine a la mairie de Mayres afin qu'elle en assure la mise en sécurité. En 1981, devant la difficulté a retrouver les héritiers (très nombreux), la DRIRE lance une procédure d'abandon, et en 1997, une mise en sécurité est organisée d'office.
  • Minéraux
cérusite : belles cristallisations décimétriques en "fagots" de baguettes blanches nacrées qui ont fait la renommée de la mine, en gros cristaux sceptrés beiges,
On trouve aussi : chalcopyrite, galène, pyrite, sphalérite, stibine, fluorite, azurite, calcite, hydrozincite, malachite, barytine, chalcanthite, quartz.



Retour à Sites français.

Modifier
Dernière modification de cette page le 25 mai 2010 à 17:14.
  Cette page a été consultée 3 526 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements