Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Kepler

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Kepler

Johannes Kepler, (1571-1630) est un astronome allemand célèbre pour avoir étudié la théorie héliocentrique (la Terre tourne autour du Soleil) de Nicolas Copernic. Il étudiera l’éthique, la dialectique, la rhétorique, le grec, l’hébreu, l’astronomie et la physique, puis la théologie et les sciences humaines.

Kepler découvrira les relations mathématiques (dites "lois de Kepler") qui régissent les mouvements des planètes sur leurs orbites respectives et, en 1609, il énonce les fameuses "lois de Kepler", au nombre de trois, qui caractérisent les mouvements orbitaux des planètes autour du Soleil. Kepler sera le premier à comprendre que les orbites des planètes sont des ellipses et non des cercles. Ces lois fondamentales seront plus tard exploitées par Newton pour élaborer la théorie de la "gravitation universelle".
Après de nombreuses années de calculs il publiera ses "lois" qui sont à la base de l'Astronomie moderne :

  • 1ère Loi de Kepler ou loi des orbites : Dans un référentiel héliocentrique, le centre d'inertie de chaque planète décrit une trajectoire elliptique dont l'un des foyers est le Soleil.
  • 2ème Loi de Kepler : Des aires égales sont balayées en des temps égaux : les planètes (ou satellites) sont plus rapides au périgée qu'à l'apogée.




  • 3ème Loi de Kepler : "T2/a3" est constant, où "T" est la période de révolution de la planète et "a" son demi-grand axe (distance au Soleil), ceci va permettre de calculer exactement la distance de toutes les planètes du système solaire.

En 1596, il publiera son premier ouvrage, Mysterium Cosmographicum, fruit de ses premières recherches sur la structure de l’Univers.

Kepler développera une théorie des polyèdres réguliers permettant de construire un modèle de l’Univers. Il remarquera que dans les six sphères représentant les orbites des six planètes connues à l’époque, pouvaient être contenus les "cinq solides de Platon". Ainsi à Saturne était associé le cube, à Jupiter le tétraèdre, à Mars le dodécaèdre, à Vénus l’icosaèdre et à Mercure l’octaèdre. La Terre marquait la séparation, en deux groupes, de ces solides.

En 1609, il fut également le premier à émettre l’hypothèse d’une rotation du Soleil sur son axe, publiée dans Astronomia Nova.
En 1610, il prendra connaissance de la découverte de quatre satellites autour de Jupiter, grâce aux observations de Galilée avec sa lunette astronomique ; Kepler verra la nécessité d’étudier également l’optique afin de mieux comprendre certains phénomènes observés.

L’astéroïde (1134) Kepler a été nommé en son honneur. Il existe un cratère Kepler sur la Lune et un sur Mars. Kepler Dorsum est une dorsale de Phobos, satellite de Mars.


Retour à la Liste des personnalités

Modifier
Dernière modification de cette page le 28 septembre 2010 à 14:33.
  Cette page a été consultée 4 770 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements