Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Kaolinite

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Kaolinite
Kaolinite

Kaolinite
Origine du nom du nom de sa localité type kao élevée, ling colline.
Localité type Kao-Ling (Kauling), Kiangsi, République Populaire de Chine.
Auteur(s) de la description Johnson & Blake.
Date de la publication 1867.
Référence de la publication
Classe chimique VIII SILICATES. Groupe d'appartenance : Kaolinite-serpentinite.
Sous-classe chimique Phyllosilicates. Sous-groupe d'appartenance : Kaolinite.
Formule chimique Al2 Si2 O5 (OH)4
Système cristallin Triclinique (ou Monoclinique, selon d'autres sources).
Classe de symétrie 1 Hémiédrie triclinique.
Réseau de Bravais Primitif P
Dureté "Mohs" de 2 à 2,5
Densité de 2,61 à 2,68
Clivages sur base, parfait.
Cassures minéral plastique, flexible.

Kaolinite:

  • Statut : Minéral agréé par l'I.M.A.
La kaolinite présente les polytypes kaolinite-1M et kaolinite-1A.
La kaolinite, la dickite, monoclinique, l'halloysite, monoclinique ou hexagonale, et la nacrite, monoclinique, sont les polymorphes de Al2Si2O5(OH)4. Ces quatre minéraux, sont membres du groupe Kaolinite-serpentinite, et, à l'intérieur de ce groupe, du sous-groupe de la kaolinite, qui regroupe neuf minéraux, dont plusieurs sont polytypiques, appartenant aux systèmes cristallins monoclinique, hexagonal, orthorhombique.


  • Propriétés optiques et autres : Opaque, translucide, transparent. Plastique, flexible, expansif.
  • Couleur : Incolore, blanc, grisâtre, jaunâtre, brunâtre, rougeâtre, bleuâtre, verdâtre, blanc jaunâtre.
  • Éclat du minéral : Mat, terreux, nacré.
  • Trace : Blanche.
  • Critères de détermination :
  • Morphologie des cristaux : Microscopiques, pseudohexagonaux, lamellaires. Pseudomorphoses de feldspaths.
  • Macles : ?
  • Morphologie des agrégats : Massifs, en écailles, courbes, pulvérulents, terreux, tabulaires, grenus, laminaires, compacts, farineux.
  • Conditions de formation et/ou de gisement : ce minéral argileux provient de l'altération des roches acides riches en feldspaths (granites et autres).
  • Échantillons de collection : St Stephens, Cornouailles, Grande Bretagne ; Meissen, Saxe, Allemagne ; etc.
En France : région de St -Yriex, Haute-Vienne ; Échassières, Allier ; pseudomorphoses de feldspaths dans les faciès de bordure de l'estérellite du Drammont, St Raphaël, Var.


kaolin : Roche blanche, friable, formée en majorité de kaolinite, qui résulte surtout de l'altération superficielle, sous climat humide et chaud, ou de l'altération hydrothermale, de roches magmatiques acides (leucogranites), riches en feldspaths potassiques, et pauvres en ferromagnésiens. Cette roche réfractaire entre dans la composition des porcelaines.


Voir aussi Argile.
Retour à la liste des Fiches minéraux
Modifier
Dernière modification de cette page le 24 novembre 2010 à 19:48.
  Cette page a été consultée 14 064 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements