Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Grottes visitables en France

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Grottes visitables en France



Grottes (ornées et à concrétions) visitables en France.


Ce sujet répertorie les différentes grottes visitables en France, qu'il s'agisse de grottes ornées (peintures ou gravures préhistoriques) ou de grottes à concrétions. Quelques sites spectaculaires mais non visitables par le grand public seront aussi évoqués.
Pour comprendre la formation de ces grottes et de leurs concrétions, on peut lire le sujet : le Relief karstique.

C Grotte à concrétions
P Grottes ornées (peintures, gravures)

Liste des départements concernés

Retour page d'accueil du site

AIN 01


C
Les Grottes du Cerdon
Labalme sur Cerdon
Nichées dans un cadre de verdure, les Grottes du Cerdon vous feront découvrir un monde venu du fond des âges !
Un petit train touristique vous conduira jusqu'à l'entrée du domaine souterrain. Vous poursuivrez ensuite à pied, dans le lit de la rivière aujourd'hui
disparue, un cheminement étrange, surprenant et grandiose, résultat du lent travail des eaux tumultueuses des grandes périodes glaciaires.
Le site fut aussi occupé par des hommes préhistoriques comme en témoignent les outils, ossements et diverses traces retrouvées.
http://www.grotte-cerdon.com/

Haut de page

ALLIER 03


C
Grotte des Fées
Ferrières-sur-Sichon
Petite grotte ornée de concrétions, elle développe 44 mètres de réseau pénétrable. La première partie dite touristique est une galerie aux parois de
calcite longue de 30 mètres et la seconde partie dite spéléologique est basse et étroite, elle nécessite une tenue adaptée.
Pour la visite : au hameau de Forest, prendre clé et lampes de poche auprès de Mme MATICHARD
http://www.montagne-bourbonnaise-auvergne.com/LA-GROTTE-DES-FEES

Haut de page

ALPES-MARITIMES 06


C
Les Grottes de Saint-Cézaire
Saint-Cézaire-sur-Siagne
Ces grottes de Saint-Cézaire s'enfoncent à près de 40 mètres, sur un parcours de 200 mètres.
Elles sont remarquables par la variété de leurs concrétions et par leur extraordinaire coloration rouge savamment mise en valeur par un éclairage
approprié et discret.
Elles sont un spécimen unique parmi ce genre de curiosités.
Une visite exceptionnelle dans un monde souterrain qui vous laissera un souvenir inoubliable.
http://www.saintcezairesursiagne.fr/?q=node/90
http://www.lesgrottesdesaintcezaire.com/index.php

C
Grotte de Baume Obscure
Saint-Vallier-de-Thiey
C’est dans un espace naturel préservé, au cœur d’un vaste plateau calcaire boisé dominant les gorges de la Siagne, que se cache depuis des
millénaires la Grotte de Baume Obscure.
Un festival unique de formes, de couleurs et de musique pour magnifier l’œuvre créatrice de la Nature.
Afin de mieux en découvrir et apprécier les paysages et les fantaisies minérales, fruits du lent travail de l’eau et du calcaire, son et la lumière vous
accompagneront tout au long d’un pittoresque parcours en boucle de 700 mètres.
http://www.baumeobscure.com/accueil.htm

Haut de page

ARDECHE 07


C
Grottes de Soyons
Soyons
Les grottes de SOYONS occupent la façade est du Serre de Guercy.
Actuellement deux grottes préhistoriques et à concrétions sont ouvertes au public : La grotte de Néron et le Trou du Renard.
La grotte de Néron classée monument historique, nous invite à un voyage au coeur de la préhistoire.
Le Trou du Renard permet d’accéder à un réseau orné de concrétions de calcaire. Nous découvrons ici le travail des eaux d'infiltration qui ont
sculpté le milieu souterrain.
Une visite au musée archéologique peut permettre aussi d'y découvrir les objets découverts sur le site et ses alentours.
http://www.soyons.fr/les-grottes-de-soyons
http://soyons.3it.com/lesgrottes.php3

C
Grottes de Saint Marcel d'Ardèche
Saint-Marcel d'Ardèche
Au centre de la terre, un vaste réseau de galeries (plus de 56 km), de rivières souterraines, de bassins en cascade, de somptueuses cathédrales,
d’étranges concrétions, de salles immenses.
A la croisée de la géologie, de l’archéologie et de la spéléologie, une visite guidée d’une heure vous fera découvrir tout un monde souterrain,
aménagé et illuminé de manière féerique. Le site est classé au patrimoine national.
http://www.grottesaintmarcel.com/

C
Aven Marzal
Saint Remèze
L’Aven-Grotte de Marzal fut signalé en 1892 par le Maître de la spéléologie, E.A. MARTEL, comme étant une merveille naturelle.
Ce n’est qu’en 1949, que le spéléologue français Pierre AGERON, le redécouvrit et entreprit son aménagement.
L'accès se fait par l'orifice de l'aven, suivi d'un escalier qui, en épousant au mieux les parois, permet une descente saisissante vers les salles.
La visite de la Grande Salle débute par un son et lumière émouvant.
L’Aven Marzal est enrichi du Musée du Monde Souterrain, qui rassemble la plupart du matériel authentique utilisé par les illustres spéléologues
(Martel, de Lavaur, de Joly, Casteret, Ageron…), depuis l’origine de la spéléologie.
En 1983, le site a été complété par le premier Zoo Préhistorique de France.
http://www.aven-m.arzal.com/
http://www.saint-remeze.com/?-Aven-Marzal-Musee-prehistorique-

C
Grotte de la Madeleine et grotte Lescure
Saint-Remèze
La visite de La Madeleine se fait par une grotte voisine : La Beaume obscure ou Lescure reliée par un tunnel incliné de 15 mètres de long.
Dés l’entrée de Lescure, le visiteur est surpris par les concrétions grandioses de la salle (stalactites et stalagmites mais surtout de grandes draperies
qui rejoignent le sol en donnant l’impression de voir de gros champignons).
Cette première grotte fossile connue depuis très longtemps semble avoir servi d’abri préhistorique à l’homme mais aussi à l’animal.
Les richesses de La Madeleine se découvrent ensuite grâce à un son et lumière.
Ainsi apparaissent d’immenses draperies suspendues au milieu de la salle. C’est en s’enfonçant encore un peu plus sous terre, grâce à une étroite
galerie, que l’on à la joie de découvrir l’ensemble des concrétions et des couleurs (grises, ocres, rouges et blanches) toujours plus belles les unes
que les autres.
http://www.grottemadeleine.com/fr

C
Grotte-Aven de la Forestière
Orgnac
Aménagée depuis 1968, cette petite grotte peu profonde est facile d'accès.
Visitable en petit groupe, elle offre aux regards de magnifiques concrétions ressemblant à du corail, avec des nuances allant du brun au blanc en
passant par le rouge et l'orange.
Fermée en dehors des périodes touristiques.
http://www.grottes-en-france.com/grottes/forestiere.html
http://pro.ardeche-guide.com/pages/fr/893/orgnac-l-aven/aven-grotte-de-la-forestiere/_07AASOR100509_8639.html

C
Aven d'Orgnac
Orgnac
Ce site vous invite à la découverte des profondeurs de la Terre et du Temps.
Plusieurs activités y sont proposés : initiation à la spéléologie, visite du musée de la Préhistoire (actuellement en rénovation), et bien sûr la visite
de la grotte.
Parmi les plus grandes cavités du monde, l'Aven d'Orgnac est aujourd'hui un espace exceptionnel de découverte et de conservation du milieu
souterrain.
Le circuit aménagé sur 500 mètres comportant de nombreux belvédères vous amènera en toute sécurité jusqu’à une profondeur de 121 mètres
sous terre.
Le visiteur est ainsi transporté dans un monde féerique où cierges, colonnes, orgues, draperies, piles d’assiettes, palmiers, ornent le parcours.
Un spectacle son et lumière féerique à 121 mètres de profondeur termine la visite en apothéose.
http://www.orgnac.com/

CP
Grotte Chauvet ou Grotte de la Combe d'Arc
Vallon Pont d'Arc
Découverte en 1994, cette grotte d'un intérêt majeur est classée monument historique.
Il ne s'agit pas d'une mine visitable (en dehors de demandes très motivées de scientifiques...) mais ce site ne peut être passé sous
silence dans ce sujet.

Cette grotte comporte en effet 420 représentations d'animaux (peintures, gravures), des ossements d'animaux et de magnifiques concrétions.
L'environnement intérieur de la grotte est strictement contrôlé pour éviter toute altération des peintures.
Le Grand Projet de restitution de la grotte est en cours de réalisation.
http://www.culture.gouv.fr/fr/arcnat/chauvet/fr/
http://www.lagrottechauvetpontdarc.org/la-replique/

Haut de page

ARDENNES 08


C
Grotte de Nichet
Fromelennes
La grotte de Nichet à Fromelennes a été creusée naturellement dans le calcaire, à plus de 35 m de profondeur.
Exploitée depuis 1895, la grotte a été réouverte au public en 1987. Cette grotte a conservé son caractère original et forme, incontestablement, la plus charmante curiosité géologique des Ardennes.
Les grottes se composent de 3 niveaux dont deux sont accessibles aux touristes. On y voit de nombreuses salles, creusées dans le calcaire, ornées de belles concrétions.
http://www.tourisme-champagne-ardenne.com/faune/les-incontournables/le-monde-minral/Grotte-de-Nichet.aspx
Grottes de Nichet

Haut de page

ARIEGE 09


CP
Grottes de Lombrives
Onnolac-Lussat-les-Bains
Plus vaste grotte d'Europe, composée en fait de plusieurs centaines de grottes distinctes aux dimensions parfois colossales (Les Eglises, La Spoulga
de Bouan, La Spoulga d'Ornolac, Fontanet, Grotte de l'Ermite...), on y a découvert, outre les concrétions, des peintures pariétales, des ossements....
Cet ensemble de cavités surprend le visiteur par la grande variété de ses paysages souterrains.
Cet immense réseau karstique s'étend sur 7 niveaux, ce qui explique que le visiteur se voit proposer un vaste choix de plus de 30 visites différentes
possibles (de une à sept heures).
Toutes les Grottes constituant l’univers souterrain de LOMBRIVES sont protégées et exclusivement accessibles pour certaines d’entre elles (BOUAN et
LES EGLISES), lors de visites guidées et commentées sous l’angle écologique.
Plusieurs autres grottes, riches en minéraux ou en vestiges préhistoriques (gisements archéologiques, peintures pariétales), sont protégées et
réservées exclusivement aux scientifiques.
Quelques-unes, sous certaines conditions et moyennant une autorisation, peuvent être accessibles, aux amateurs de spéléologie.
http://www.grotte-lombrives.fr/grottedeLOMBRIVES.fr/Bienvenue_2.html
http://www.futura-sciences.com/fr/environnement/exploregions/escapade/r/ariege-1/d/grottes-de-lombrives_2136/
http://www.cathares.org/lombrives-pratique.html

P
Grotte de Niaux
Niaux
L'une des rares grottes ornées ouverte au public.
Classée aux monuments historiques, cette grotte fait partie d'un ensemble souterrain d'environ 14 kilomètres.
Réputée pour ses gravures pariétales, ses dessins d'animaux.... cette grotte est ouverte à la visite dans le cadre de règles précises compatible avec
la préservation du site.
Réservation obligatoire
http://www.sesta.fr/fr/grotte-de-niaux/detail/2/la-visite
http://www.hominides.com/html/lieux/grotte-de-niaux.php

P
Grotte de Bédeilhac
Bédeilhac
Dès 1866, deux précurseurs de l'archéologie pyrénéenne, Garrigou et Filhol, signalent l'existence de foyers, armes, outils de pierre à la Grotte de
Bédeilhac.
Cette grotte fut classée Monument historique en 1929, après plusieurs autres découvertes de peintures, gravures et modelages sur argile d'un intérêt
exceptionnel,
L'art rupestre de la Grande Grotte Préhistorique de Bédeilhac est une illustration de toutes les techniques connues dans les oeuvres magdaléniennes :
dessin au trait noir, peinture en teinte plate ou bichrome, gravure fine sur paroi calcaire, raclages, utilisation de reliefs naturels, gravure sur le sol
argileux.
Il nous offre aussi les seuls bas-reliefs modelés sur argile connus aujourd'hui en préhistoire, représentant bisons, signes mystérieux, traces de
doigts et sexe de femme.
http://www.i-voir.com/portfolios/prehistoire/bedeil/grottebedeil.htm
http://www.grotte-de-bedeilhac.org/

P
Le Mas d'Azil
Le Mas d'Azil
Il s'agit d'un site majeur mondialement connu des périodes préhistoriques Magdaléniennes et Aziliennes, classé Monument Historique et Grand Site
de Midi-Pyrénées.
Ce lieu présente des intérêts multiples et au cours d’une visite guidée et commentée, vous découvrirez sa géologie, sa paléontologie, son histoire et
surtout l’univers mystérieux et passionnant de la préhistoire pyrénéenne.
Les zones ornées sont fermées aux visites pour des raisons d’accès limité, parfois difficile et surtout de conservation.
Situé au centre du village du Mas-d’Azil, devant l’Eglise, à 800m de la Grotte, un Musée de la Préhistoire présente une collection unique en France
d’objets préhistoriques découverts dans la Grotte du Mas-d’Azil.
http://www.grotte-masdazil.com/-Grotte-du-Mas-d-Azil-.html
http://www.hominides.com/html/lieux/grotte-mas-d-azil.php

CP
Grotte de Labouiche
Vernajoul et Baulou
Une longue descente dans les entrailles de la terre par un escalier en colimaçon commence la visite.
Puis vous suivrez en barque une rivière souterraine sur près de 1,5 km. Le parcours, exceptionnellement long et varié, vous mène de salles en
galeries, ornées d'une multitude de concrétions et de gours en passant par la cascade Salette.
Des fouilles ont mis au jour quelques outils et armes en silex et bois de rennes ainsi que 2 oeuvres d'art remarquables (le lion de Labouiche et un
bison privé de tête) datant du Magdalénien moyen.
http://www.grottes-en-france.com/grottes/labouiche.html
http://www.tourisme-foix-varilhes.fr/tabid/20326/OffreId/4f10f4cc-df51-4308-ad92-bb0c9b75c450/Default.aspx

P
Grotte de la Vache
Alliat
Grâce aux premières fouilles de l'archéologue F. Garrigou, dès 1860, puis à celles menées par R. Robert à partir de 1952, le Grotte de La Vache a
livré plus d'un million de vestiges archéologiques.
Ces témoins du temps de la préhistoire nous racontent l'environnement et le mode de vie des chasseurs à l'époque du Magdalénien (environ
14 000 ans).
Ces artistes extraordinaires ont laissé dans la Salle Monique plus d'une centaine d'oeuvres d'art mobilier, gravures et sculptures sur os et bois de
renne.
http://www.grotte-de-la-vache.org/
http://www.i-voir.com/portfolios/prehistoire/grottevache.htm

Haut de page

AUDE 11


C
Grotte de l'Aguzou
Escouloubre
Site classé et protégé.
Ce riche réseau souterrain fut découvert en 1965.
Cette grotte n’est pas une caverne aménagée, mais une grotte dans son état originel.
Armé d'un casque à lampe frontale et équipé de tennis, bottes ou chaussures de randonnée, vous circulerez sur 1,5 kilomètre à travers le dédale de
ses galeries pour admirer des salles ornées de concrétions magnifiques.
Visites d'une journée ou d'une demi-journée ainsi qu'une spéciale exploration.
http://www.grotte-aguzou.com/

C
Gouffre de Cabrespine
Cabrespine
Depuis sa découverte, une politique de protection du milieu naturel s'est mise en place pour son aménagement et son ouverture (1988) au public.
Ce gouffre est une des plus grandes grottes ouverte au tourisme.
Il possède des dimensions impressionnantes : 80 mètres de large pour 250 mètres de profondeur.
La variété de ses cristallisations (richement colorés par des oxydes métalliques), lui confère sa célébrité.
http://villagesperches.free.fr/page103.htm
http://www.audetourisme.com/diffusio/fr/a-voir-a-faire/culture-et-patrimoine/cabrespine/gouffre-geant-de-cabrespine_TFOPCULAR0110000024.php

C
Grotte de Limousis
ville
Un des sites souterrains (découvert en 1811) les plus réputés du sud de la France.
Un parcours de plus d'un kilomètre vous fera traverser 4 salles somptueuses, rencontrer deux lacs souterrains et admirer des milliers de concrétions.
http://www.escapadesenpaysnarbonnais.com/index.php?pge=prestataires&lng=fr&idx=34&action=detail
http://www.jedecouvrelafrance.com/f-1482.aude-grotte-de-limousis.html

Haut de page

AVEYRON 12


CP
Grotte de Foissac
Foissac
Découverte en 1959, puis aménagée et ouverte au public en 1973, la grotte de Foissac constitue un remarquable musée naturel souterrain.
Elle est classée Monument historique depuis 1978.
Tête d'un réseau hydrogéologique actif exploré, à ce jour, sur plus de 7 km, la partie aménagée pour le tourisme est isolée des autres galeries par
des éboulis impénétrables.
Le cheminement long d'environ 400 m emprunte quelques unes des plus belles galeries de la cavité, alternant parties actives, où se trouve la rivière
et les parties fossiles riches en concrétions diverses.
Des peintures et des gravures préhistoriques sont présentes aussi dans d'autres parties de la grotte.
A l'extérieur, un musée et un parc préhistorique mettent en scène dans leur environnement naturel l'habitat des premiers hommes et les débuts de
l'agriculture, de l'élevage et de la chasse..
http://www.grotte-de-foissac.com/acceuilfrench.htm

Haut de page

BOUCHES-DU-RHONE 13


P
Grotte Cosquer
Marseille
La grotte Cosquer fut découverte en 1985 par un plongeur, Henri Cosquer, (l’entrée d’origine se trouve à 37 mètres sous le niveau actuel de la mer),
mais ses peintures ne furent mentionnées qu’en 1991, après que trois plongeurs eurent trouvé la mort dans la grotte où ils s’étaient perdus.
La galerie remonte sur environ 120 mètres, jusqu’à une grande salle restée en partie au-dessus de l’eau.
De nombreuses peintures et gravures pariétales s’y trouvent, ainsi que des vestiges sur le sol.
Malgré les destructions dues à la mer, Cosquer fait partie des rares cavernes où l’on a répertorié plus de 170 figures animales.
Cette grotte fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 2 septembre 19921.
Elle n'est pas ouverte au public et son entrée a été barrée par des blocs de béton afin de la préserver et de prévenir les
accidents. Vu son grand intérêt, nous la citons cependant dans cette étude.

http://www.culture.gouv.fr/fr/archeosm/fr/fr-medit-prehist.htm
http://www.hominides.com/html/art/grotte-cosquer.php

Haut de page

CANTAL 15


C
Grotte de Cornadore
Saint-Nectaire
Les grottes du Cornadore ont été redécouvertes au début du XIXe siècle. Elles ont été creusées à la main dans le granite de
Saint-Nectaire, vieux de 340 millions d'années.
L'âge mesuré à 2000 ans sur l'une des stalactites, l'organisation des différentes salles et la présence de sources chaudes permettent d'admettre que
les grottes sont les vestiges des bains et des thermes gallo-romains de Saint-Nectaire.
Le carbonate de calcium issu des sources forme des concrétions, des stalactites et des stalagmites.
http://www.grottes-de-cornadore.com/

Haut de page

CHARENTE 16


C
Grottes du Queroy
Chazelles
Ces grottes, situées sur un plateau de 145 mètre d'altitude, ont été découvertes par hasard en 1892 par Mme Lise Bosnot.
La grotte proprement dite se compose à l'heure actuelle d'une trentaine de chambres et autant de couloirs.
En effectuant diverses fouilles, on y retrouva des poteries, des ossements, des bois de rennes taillés etc...
Un parcours aménagé de 1 200 m de galeries permet de découvrir les concrétions calcaires, draperies, stalactites et stalagmites.
http://lesgrottesduqueroy.e-monsite.com/

Haut de page

CORREZE 19


C
Gouffre de La Fage
Noailles
Le Gouffre de La Fage s’ouvre au cœur de la nature, dans un vaste sous-bois.
Il offre de multiples aspects à ses visiteurs : richesse et densité des concrétions, gisement paléontologique, et colonie de chauves-souris, visibles à
certaines périodes de l’année.
Un son et lumière vous transportera ainsi au cœur d’un autre monde.
http://www.gouffre-de-la-fage.com/

Haut de page

COTES-D'OR 21


C
Grotte de Bèze
Bèze
Le début de la formation des grottes remonte à 65 millions d’années.
La première salle a toujours été connue par les habitants du village puisque les moines de Bèze venaient s’y réfugier lors de la première guerre de
religions (en 888). La deuxième salle a été découverte en 1950 par des spéléologues du Spéléo-club de Dijon.
Les grottes sont superbement illuminées et se visitent en barque sur environ 300 mètres de lac souterrain, ce qui permet d'admirer de superbes
concrétions.
http://ville-beze.fr/les-grottes-de-bezethe-caves-of-beze
http://www.jedecouvrelafrance.com/f-4866.cote-d-or-grottes-de-beze.html

Haut de page

DORDOGNE 24


CP
Grotte de Villars
Villars
Fin 1953, au soir tombant d’une froide journée d’hiver, une équipe du spéléo-club de Périgueux découvre avec émotion ce jardin merveilleux aux
allures fantastiques.
En de nombreuses expéditions, les spéléologues vont explorer tout un enchevêtrement de galeries et de salles s’étendant sur plus de 13 kilomètres
et plusieurs niveaux.
En décembre 1958 une nouvelle découverte allait faire de Villars un sanctuaire : au cours d’une exploration, il fut découvert de nombreuses peintures
préhistoriques dissimulées sous la calcite.
En 1959 la grotte de VILLARS est ouverte au public.
Le visiteur pourra ainsi admirer tous les types de concrétions ainsi que des peintures préhistoriques datant de 17 000 ans.
http://grotte-villars.com/

C
Grotte de Carpe Diem
Manaurie
Cette grotte, réputée pour ses concrétions, est actuellement fermée à la visite

P
Le Parc du Thot
Thonac
Le Thot a été ouvert au public en 1972 et sa gestion a été reprise en 1978 par la Régie départementale du tourisme de la Dordogne.
Son objectif est de présenter un large panorama de l'art dans l'histoire des hommes, mais aussi de montrer les animaux vivants qui ont été
représentés dans l'art pariétal.
On y trouve tout d'abord cinq fac-similés grandeur nature des œuvres de Lascaux absentes à Lascaux II.
Puis une reconstitution fidèle (cautionnée par les scientifiques) de la vie quotidienne dans un campement de chasseurs du Paléolithique.
Dans le parc de cinq hectares, vous trouverez aussi un certains nombre d'espèces animales au plus proche des espèces représentées sur les
peintures préhistoriques.
http://www.hominides.com/html/lieux/le-thot.php

P
Grotte de Lascaux
Montignac
Grotte fermée au public, la grotte de Lascaux est l'une des plus importantes grottes ornées paléolithiques par le nombre (plus de 1900 gravures)
et la qualité esthétique de ses œuvres.
Découverte en 1940, la qualité des peintures font qu'elle fut rapidement classée monument historique, puis, en 1979, inscrite au patrimoine mondial
de l'Unesco.
Ouverte à la visite en 1948, la fréquentation touristique entraîne peu à peu la dégradation du site.
En 1963, la grotte est fermée au public.
Au début des années 1970, la réalisation d'un fac-similé (Lascaux II) d'une partie de la grotte est mise en œuvre. Ouverture au public en 1983.
http://www.lascaux.culture.fr/#/fr/00.xml

P
Lascaux II
Montignac
Fac-similé de la célèbre grotte préhistorique à 200 mètres de l'original.
Prouesse technologique et rigueur scientifique ont permis de recréer l'atmosphère de la cavité originale afin que puisse renaître le plus célèbre
sanctuaire paléolithique mondial.
Ouvert en 1983, le fac-similé reproduit 90% des représentations de Lascaux.
http://www.perigordnoir.com/fr/fiche/Grottes-et-gouffres/Lascaux-II/PCUAQU024FS0000N/

P
Grotte de Rouffignac
Rouffignac-Saint-Cernin-de-Reilhac
C'est sans doute l'une des plus vastes grottes de la région. Elle associe un développement d'environ 8 kilomètres de galeries réparties en 3 niveaux à
des couloirs d'un volume inhabituel en Périgord.
Les galeries peuvent atteindre une dizaine de mètres de haut ou une douzaine de large.
Les premiers à avoir fréquenté la grotte sont vraisemblablement les ours des cavernes comme le montrent d'innombrables griffades sur les parois et
les plafonds.
Mais ce qui fait la réputation du site, ce sont les représentations animales : 158 mammouths associés à des rhinocéros laineux, des bisons, des
chevaux et des bouquetins. Les figures sont profondément gravées ou peintes en noir.
http://www.grottederouffignac.fr/

PC
Grotte de Bara Bahau
Le Bugue sur Vézère
Classée monument historique, cette grotte, longue d'une centaine de mètres, est l'une des grottes ornées paléolithiques de la vallée de la Vézère.
Elle présente un intérêt géologique, notamment par ses concrétions excentriques, et surtout préhistorique, par les gravures pariétales qu'elle
renferme.
Ces figures pariétales, au nombre de 26, sont réunies en un unique panneau disposé sur la paroi gauche au plafond de la deuxième salle.
Une exposition pédagogique comprenant des explications et des reproductions d'œuvres préhistoriques est présente à l'entrée de la grotte.
http://barabahau.free.fr/
http://www.hominides.com/html/lieux/grotte-bara-bahau.php
http://www.albuga.info/fr/prehistoire/Bara-Bahau/agrandissement.html#02_P1290060.JPG

P
Grotte de Bernifal
Meyrals
Cette grotte, étudiée en 1902 par Denis Peyrony, est classée monument historique.
Elle a conservé un aspect général assez proche de celui qu'ont connu les hommes de la Préhistoire. Elle rassemble, réparties sur toute sa longueur,
125 gravures et peintures, noires ou rouges (dont 50 représentations animales).
La grotte est constituée de trois salles reliées par des corridors assez resserrés. Dépourvue d'électricité, elle se visite à la lueur d'une lampe.
http://www.hominides.com/html/lieux/grotte-bernifal.php
http://nicole.rolin.pagesperso-orange.fr/prehistoire/Pages/grotte%20de%20Bernifal.htm

C
Gouffre de Proumeyssac
Audrix
Ce gouffre (surnommé aussi la Cathédrale de Cristal) ne fut exploré qu'en 1907.
Il est aujourd'hui la plus grande cavité aménagée du Périgord.
Par un tunnel, on accède facilement à cette immense voûte souterraine aux parois ornées d'une multitude de cristallisations d'une densité et d'une
beauté exceptionnelles.
La nouvelle mise en lumière, soutenue par un accompagnement musical complète l'originalité de ce site.
http://www.perigord.com/proumeyssac/

P
Castel Merle
Sergeac
Le Vallon de Castel Merle est traversé par le ruisseau des roches qui se jette dans la Vézère. Ce cours d'eau est le vestige probable de la rivière
qui a dû, il y a plusieurs millions d'années, éroder le plateau calcaire et former le vallon proprement dit.
Sur une zone de 300 mètres carrés on ne dénombre pas moins de onze sites paléolithiques. Tous ces abris sous roche ne se visitent pas car les
fouilles continuent...
Sont visitables l'abri Reverdit, l'abri Labattut, l'abri de la Souquette, l'abri du Four etc...
Tout au long de ces abris, on a découvert gravures, peintures, foyers, artefacts....
http://www.castel-merle.com/
http://www.hominides.com/html/lieux/castel-merle.php

C
Grotte de Domme (ou Grotte de la Halle)
Domme
Situé sous la Bastide de Domme, sur la place principale de la ville, se trouve un monde fantastique.
Plus grande grotte aménagée du Périgord Noir, avec ses colonnades, ses stalactites et ses stalagmites, vous découvrirez 450 mètres de galeries.
http://www.grottes-en-france.com/grottes/domme.html
http://www.grotte-de-domme.com/
http://www.tourisme-aquitaine.fr/fr/patrimoine-naturel-PNAAQU024FS00019-grotte-de-domme-grotte-de-la-halle-.html

P
Grotte du Sorcier ou Grotte de St-Cirq
Saint-Cirq, Le Bugue
La cavité d'origine était connue et même utilisée depuis plusieurs années comme lieu d'entrepôt. Ses gravures n'avaient pas encore été découvertes.
Les premières figures pariétales, les plus proches de l'entrée, furent découvertes en 1952.
Les autres gravures, au fond de la grotte, seront progressivement découvertes par les scientifiques qui vont se succéder dans la cavité.
Sont présents des animaux (bisons, chevaux et bouquetins), des signes géométriques et des représentations humaines dont le célèbre sorcier.
Classée monument historique depuis 1958.
La grotte du Sorcier est ouverte au public, mais le nombre de visiteurs est limité.
http://www.grottedusorcier.com/#
http://www.hominides.com/html/lieux/grotte-du-sorcier-saint-cirq.php

P
Abri du Cap Blanc
Marquay
C'est en 1908 que Raymond Peyrille déouvre l'Abri du Cap Blanc.
Cet abri de 15 mètres de long livrera peintures, sculptures..., surtout des représentations de chevaux.
Pour faire émerger les sculptures de la paroi de Cap Blanc, l'homme du Magdalénien a utilisé des techniques dont on retrouve des traces à
l'Aurignacien et au Gravettien : le piquetage. Le sujet est mis en relief en creusant la roche sur son contour. L'artiste, pour entamer la roche calcaire,
travaille en effectuant des percussions avec un outil de pierre.
Classé monument historique, le nombre de visiteurs y est limité.
http://www.hominides.com/html/lieux/cap-blanc-abri.php

C
Grottes de Maxange
Le Buisson de Cadouin
La carrière de Mestreguiral, qui constitue le site des Grottes de Maxange, était exploitée pour la pierre à bâtir depuis deux générations par la famille
Caballero.
Découvert en Août 2000 en exploitant la carrière, la concentration unique des concrétions de calcite en fait un site unique au monde.
Les grottes de Maxange sont constituées de deux réseaux karstiques reliés artificiellement. Longues de 200 mètres environ, elles se composent d’une
grotte inférieure, d’environ 70 mètres de long, qui offre quelques bouquets d’aragonite et d’une grotte supérieure, d’environ 130 mètres, qui offre
des cristallisations en grande quantité.
La totalité du site n'a pas été encore exploré.
http://www.lesgrottesdemaxange.com/

C
Grotte de Tourtoirac ou Grotte de la Clautre
Les Combes, Tourtoirac
La grotte de Tourtoirac a été découverte le 28 Janvier 1995 par Jean-Luc SIRIEIX, un spéléologue de Mussidan.
Le site est ouvert au public depuis mai 2010, sur un cheminement de 300 mètres intégralement aménagé pour les handicapés.
En suivant une rivière souterraine, le visiteur sera immergé dans un spectacle d'ombres et de lumières entre colonnes et draperies, excentriques,
fistuleuses, gours etc...
http://www.grotte-de-tourtoirac.fr/

P
Grotte des Combarelles
Les Eyzies de Tayac
Découverte en 1901, cette grotte présente plus de 600 figurations pariétales, majoritairement gravées.
Elle mesure environ 300 mètres de long sur une largeur d'un mètre en moyenne.
Le bestiaire, finement gravé et plus rarement dessiné en noir, évoque une faune diversifiée incluant chevaux, rennes, bouquetins, mammouths,
rhinocéros, ours, félins et quelques bovidés.
Classé monument historique, le site est ouvert à la visite mais le nombre de personnes est limité.
http://www.hominides.com/html/lieux/grotte-combarelles.php
http://www.pole-prehistoire.com/index.php?S=wrn&IS=1&TC=B&TG=IB&IG=12&TA=DOSSIER&AI=743

C
Grotte du Grand Roc
Les Eyzies de Tayac
Jean Maury, spéléologue et préhistorien, découvre la grotte du Grand Roc en 1924.
Enchâssée dans une magnifique falaise surplombant la Vézère, la grotte du Grand Roc se présente comme un joyau exceptionnel.
Aménagé en 1927, la particularité du site réside dans ses formations excentriques extraordinaires qui donnent l’impression d’évoluer dans une
« forêt minérale ».
Tout au long du circuit de visites ce n’est qu’enchevêtrement de cristallisations d'une grande diversité : stalagmites, concrétions excentriques,
fistuleuses, gours, triangles, colonnes, des draperies, etc
http://www.semitour.com/pages.php?p=GrandRoc
http://www.best-of-perigord.tm.fr/sites/grottes/grandroc/francais/gdroc_fr.html

P
Grotte de Font de Gaume
Les Eyzies de Tayac
C'est en 1901 que les représentations pariétales de la grotte furent découvertes.
Les premières visites des préhistoriens permettent de dénombrer plus de 200 figures gravées ou peintes différentes.
L'animal le plus représenté à Font-de-Gaume est le bison, mais on trouve également des chevaux, des mammouths, des cervidés et des boeufs.
Les frises sont le plus souvent gravées et peintes, ce qui a permis aux représentations de rester visibles.
La grotte de Font-de-Gaume est ouverte au public, mais le nombre de visiteurs est limité à 100 par jour depuis 2012.
http://www.hominides.com/html/lieux/grotte-font-de-gaume.php
http://www.tourisme-vezere.com/fr/rubrique/Grotte-de-Font-de-Gaume/256254b1a420a124e94453d952896d1a

Haut de page

DOUBS 25


C
Grotte d'Osselle
Roset-Fluans
Découverte au XIIIe siècle, dit-on, leur visite organisée aurait commencé au début du XVIe. Il s'agit, incontestablement, de l'une des premières
cavités touristiques mondiales.
La visite s'effectue sur des chemins cimentés quasiment plats, traversant une quinzaine de salles.
La longueur des galeries connues dépasse aujourd’hui les 8 km, dont 1 300 mètres sont visitables.
La majeure partie de ces galeries comporte de nombreuses concrétions calcaires remarquables mais on y a trouvé aussi entre 2 et 3 000 squelettes
d'ours des cavernes.
http://grottes.osselle.free.fr/index2.htm

C
Grotte de la Glacière
Chaux les Passavant
Voir de la glace en été à 525 mètres d'altitude, un phénomène surprenant et fascinant, unique en Europe.
A voir aussi d’imposantes concrétions calcaires, nombreux fossiles : crabes…
En première partie de la visite, une exceptionnelle collection de minéraux, 500 pièces du monde entier, une des plus belles de France.
http://www.grottes-en-france.com/grottes/glaciere.html
http://www.franchecomte-evasion.com/grotte-de-la-glaciere

C
Gouffre de Poudrey
Etalans
Une plongée dans les entrailles de la Terre vous conduit 70 m en dessous du sol, dans une grotte aux dimensions colossales.
C’est à ce jour la plus vaste salle souterraine aménagée en France.
Stalactites, stalagmites et autres concrétions calcaires forment une véritable cité des ténèbres. Au milieu de la visite guidée, un spectacle "musiques
et lumières" sur le thème de la création de l’Univers met en relief ce décor grandiose.
http://www.gouffredepoudrey.com/

Haut de page

DROME 26


C
Grotte de la Draye Blanche
La Chapelle en Vercors
La grotte fut découverte en 1918 par Fabien Rey.
L’aménagement du puits et la mise en lumière de la grotte furent achevés août 1970.
Cette immense cavité (100 mètres sur 30) contient des milliers de magnifiques stalactites.
En 1990, pour faciliter la visite, un tunnel fût percé. Les ouvriers mirent ainsi à jour un véritable sanctuaire paléontologique : du bison à l’ours des
cavernes, du loup à l’aigle, ce seront plus 15000 ossements qui vont être retrouvés, pour un total de 45 espèces animales recensées.
http://www.drayeblanche.com/

C
Grotte Préhistorique de Thaïs
Saint Nazaire en Royans
La grotte vous offre une promenade souterraine à la rencontre des hommes préhistoriques qui taillaient le silex, cuisinaient et cousaient dans ces
grottes.
Vous traverserez un labyrinthe de galeries et verrez une rivière souterraine.
Vous découvrirez un relief marqué de découpes et de concrétions, de couleurs très présentes, un labyrinthe de galeries, composant un paysage
souterrain peu commun.
A votre rythme, une promenade souterraine où les commentaires s'adressent aux plus grands comme aux petits.
http://ot.saintmarcellin.perso.sfr.fr/fr/Visites%20et%20Decouvertes/GrotteThais.html
http://www.1001loisirs.com/la-grotte-prehistorique-de-thais-a-st-nazaire-en-royans

Haut de page

EURE-ET-LOIR 28


C
Les Grottes du Foulon
Châteaudun
Site géologique exceptionnel, véritable livre ouvert sur l’histoire de la Terre, les Grottes du Foulon sont les seules et uniques grottes au monde où
vous pourrez observer des milliers de géodes marines géantes renfermant des empreintes d’animaux aquatiques cristallisés en quartz et en calcédoine.
Vous y trouverez aussi toute la diversité du monde souterrain en parcourant les grandes salles et les galeries et en découvrant piliers, marmites
géantes et diaclases.
http://www.grottesdufoulon.sitew.com/#Visite_Horaires_Tarifs.A

Haut de page

GARD 30


C
Grotte de la Salamandre
Méjannes-le-Clap
La Grotte de la Salamandre est une énorme salle entourée de splendides concrétions titanesques.
C'est en 2012 que des tunnels ont été percés pour en permettre l'accès auparavant réservé aux seuls spéléologues.
L'aménagement de la grotte a été conçu pour permettre l'accueil de TOUS les publics.
C'est une énorme cavité souterraine de la dimension d’un stade, dont la périphérie est ornée de concrétions toutes plus étonnantes les
unes que les autres, que ce soit par leur forme, leur texture ou leurs dimensions.
Ces trésors sont présentés sous la forme de douze tableaux distincts qui, appuyés par à une étonnante scénographie dynamique,
ne manqueront pas de stimuler l’imaginaire des visiteurs immergés au plus près de ces drôles de merveilles.
http://www.grottedelasalamandre.com/

C
Grotte de la Cocalière
Courry
L'exploration de ce réseau a débuté vers le milieu du xixe siècle et a permis de révéler une occupation humaine très dense allant du moustérien à
l'âge du fer.
Guidée et commentée tout au long d'un parcours sécurisé d'une durée d'une heure environ, la visite souterraine de la Cocalière est accessible à
tout âge.
Outre les concrétions de calcite habituelles, stalagmites et stalactites de tailles et formes diverses, vous pouvez admirer en chemin des concrétions
circulaires défiant les lois de la pesanteurs, des fines draperies aux stries d'accroissement semi-transparentes suspendues à la voûte, sans oublier les
excentriques cristaux bourgeonnant et les fistuleuses.
http://www.grotte-cocaliere.com/

C
Abîme de Bramabiau
Saint-Sauveur Camprieu
Il s'agit d'une cavité d'où surgit une rivière souterraine par une diaclase de 70 m de hauteur.
Cette immense caverne offre près de 11 km de galeries.
Véritable berceau de la spéléologie française, la visite aménagée propose un circuit de 1 km très accessible depuis ses nouveaux aménagements
effectués en 2006 permettant de ressortir à 5 minutes du bâtiment d’accueil.
http://www.abime-de-bramabiau.com/

C
Grotte de Trabuc
Mialet
La Grotte de Trabuc est connue depuis la plus haute antiquité, l’homme de la Préhistoire l’utilisait. Plus tard, ce sont les Huguenots qui s’en servirent
de cache.
La visite guidée vous montrera les merveilles naturelles cachées là : ses concrétions uniques au monde, ses aragonites noires… La grotte renferme
beaucoup d'eau, se trouvant sous forme de jolies cascades et surtout d'un très beau lac, le Lac de Minuit, de couleur vert émeraude.
Le clou du spectacle se trouve dans la huitième salle, où vous attendent, sagement rangés tels une armée, cent mille petits soldats formés par
d'étranges stalagmites, disposés de part et d'autre d'une corolle calcaire évoquant la Grande Muraille de Chine.
http://www.grottes.com/trabuc.html

C
Grotte de Soustelle
Cendras
Cette grotte, qui fut l'une des premières explorées dans le département, puis oubliée par la suite, offre au regard des visiteurs de nombreuses
merveilles tant par ses cristallisations que l'originalité de son circuit.
http://www.avignon-et-provence.com/visite-grotte/grottes-soustelle-cevennes/#.UGlZOZg2bW4

C
Grotte des Deux Fours
Ganges
Le bureau des guides et des moniteurs de la vallée de l'Hérault vous invite à venir explorer le fabuleux réseau de la grotte des deux fours.
Cette cavité d'initiation à la spéléologie regorge de superbes concrétions : aragonites, fistuleuse... magnifique découverte du monde souterrain.
http://www.moniteurs-herault.fr/speleologie/grotte-des-deux-fours.html
http://p.prince.free.fr/pages/grottedeuxfours.htm

Haut de page

HAUTE-GARONNE 31


P
Grotte de Marsoulas
Marsoulas
Il s'agit d'une grotte de petites dimensions mais d'une grande richesse archéologique.
Des peintures et des gravures pariétales y furent identifiées par Félix Régnault en 18972. Il s'agit donc de la première grotte ornée découverte dans
les Pyrénées.
La grotte est classée monument historique depuis 1910. Elle est fermée au public pour raison de conservation.
Un fac-similé grandeur nature de la grande frise de Marsoulas a été reconstitué au Parc pyrénéen de l'art préhistorique de Tarascon-sur-Ariège.
http://www.creap.fr/Marsoulas.htm

Haut de page

GIRONDE 33


C
Grotte Célestine
Rauzan
Datant du quaternaire, cette cavité naturelle creusée dans la roche par l'eau fut découverte par hasard en 1845.
Oubliée pendant plus de quatre-vingt ans, elle est à nouveau ouverte au public grâce à la municipalité.
Équipés comme de véritables spéléologues (bottes, casque et lampe frontale prêtés sur place), vous partez les pieds dans l’eau pour un parcours
découverte de 45 mn, à 13 mètres sous terre.
Découvrez le lit de la rivière souterraine et ses décors de concrétions calcaires : stalactites et stalagmites, gours, draperies...
http://www.aquitaineonline.com/tourisme-sud-ouest/partance-tourisme/grotte-celestine-rauzan.html
http://www.caruso33.net/LaGrotteCelestine.html

P
Grotte de Pair-non-Pair
Prignac-et-Marcamps
C'est en mars 1881 que Francois Daleau découvre la grotte de Pair-non-Pair.
Deux ans après le commencement des fouilles en 1883, il remarque les traits de gravures sur les parois, mais ce n'est que treize années plus tard
qu'il commencera à les étudier.
Les chercheurs ont identifié 46 gravures, dont seulement une dizaine a bien été conservée.
Pour respecter les impératifs de conservation, le nombre de visiteurs est strictement limité.
http://www.hominides.com/html/lieux/grotte-pair-non-pair.php

Haut de page

HERAULT 34


C
Grotte des Demoiselles
Saint-Bauzille-de-Putois
La connaissance de la grotte remonte à des temps immémoriaux.
Elle est la plus grande et la plus importante des grottes du plateau du Thaurac.
La visite vous plongera dans l’immensité d’un décor sculpté par l’eau et le temps riche d'une variété de couleurs étonnante. Vous pourrez admirer
des concrétions de mille formes représentant orgues, manteau royal, vasque, santons de Provence, gargouilles…
Vous serez frappé par les dimensions de la salle de la « cathédrale » : 52 mètres de hauteur, 48 mètres de largeur et 120 mètres de longueur, puis
par l'extraordinaire richesse de sa décoration.
http://www.demoiselles.com/
http://www.avignon-et-provence.com/visite-grotte/grotte-des-demoiselles/#.UGoEIZg2bW4

C
Grotte de Labeil
Hameau de Labeil, Lauroux.
C'est une rivière souterraine qui a creusé les galeries qui se développent, sur plusieurs kilomètres, sous la surface du Larzac.
C'est la présence de cette eau qui a attiré les premiers hommes il y a 5000 ans. On a retrouvé dans la grotte les traces de leur passage ( poteries,
sépultures, parures ... ).
Si l'eau a un rôle essentiel dans le creusement et la formation des grottes, elle est aussi indispensable à la formation des cristaux.
Ce qui frappe immédiatement lorsqu'on visite la grotte, c'est la variété des formes et la diversité des coloris.
Au delà de la partie aménagée, la Grotte de Labeil offre la possibilité d’une visite ... Hors piste, c’est le Safari Familial.
http://www.grotte-de-labeil.com/
http://www.ot-montpellier.fr/annuaire/la-grotte-de-labeil.html

C
Grotte de Clamouse
Saint-Jean-de-Fos
La grotte de Clamouse a été découverte durant l'été 1945 par une équipe du Spéléo-Club de Montpellier.
Sa longueur totale est d'environ 4 km dont près d'1 km est aménagé pour la visite touristique depuis 1965. Elle a été aménagée pour le public en
1964 par une équipe de spéléologues qui continue à la gérer.
La grotte comprend trois systèmes de galeries superposées.
Outre les concrétions classiques (stalactites et stalagmites), la grotte de la Clamouse possède une exceptionnellement grande variété de formations
cristallines : fistuleuses, draperies,gours...
http://www.clamouse.com/

C
Grotte de la Devèze
Courniou-les-Grottes
Le trou d’entrée de la grotte fut découvert lors des travaux de construction de la ligne de chemin de fer Mazamet-Bédarieux, en 1886-1887.
La partie la plus richement décorée de la grotte est aménagée en 1932-1933 par le Spéléo-Cub de la Montagne Noire et de l’Espinouse. Les salles qui
actuellement sont les premières à être visitées furent aménagées plus tard et ouvertes au public en 1939.
La grotte est surnommée le "palais de la fileuse de verre" pour la beauté, la finesse de ses formes variées. Le travail de l'eau a sculpté une profusion
de formes : stalactites, stalagmites, fleurs d'aragonite.
http://www.cournioulesgrottes.fr/Ngrotte.htm

C
Grotte des Lauriers
Laroque
La grotte (découverte en 1930) est située dans les gorges de l'Hérault. Il s'agit d'une grotte assez nouvelle, ouverte en 1991.
Mais elle n'a attiré que 5.000 visiteurs par an et a été fermée après quelques années. Le principal problème était l'absence d'un parking.
Les visiteurs devaient être transportés à l'entrée de la grotte à quelque distance grâce à une navette. Le coût de cette navette faisait de la visite un
désastre financier.
A l'heure actuelle, la grotte est fermée, mais peut être visitée sur rendez-vous. Il n'y a pas de lumière électrique dans la grotte.
La grotte était habitée il y a 15000 à 20.000 ans ; les fouilles ont révélé des milliers d'objets de cette époque.

Haut de page

INDRE-ET-LOIRE 37


C
Grottes pétrifiantes de Savonnières
Savonnières, Villandry
Nichées au cœur de la Touraine, à quelques encablures du Château de Villandry, les grottes abritent d’anciennes carrières de tuffeau du Moyen-Age.
Progressivement envahies par l’eau les carrières ont été abandonnées laissant place à un monde ténébreux et silencieux.
Au fil du temps, le manège de l’eau très chargée en carbonate de calcium, accomplit une merveilleuse féerie et dessine tous types de concrétions
calcaires : stalactites, fistuleuses, stalagmites, draperies ondulées et dentelées, gours, colonnes, coulées de calcite… Des concrétions
étincelantes recouvrent la roche originelle offrant une palette de couleurs allant du blanc pur à l’orange foncé.
La visite des Grottes Pétrifiantes est aussi l’occasion de découvrir un artisanat d’art insolite dû à la nature : la pétrification d’objets et de bas-reliefs.
http://www.grottes-savonnieres.com/
http://www.aventurier.fr/fr/france/centre/37_dec_grottes_petrifiantes/index.shtml

Haut de page

ISERE 38


C
Grotte de Choranche
Choranche
La Grotte de Choranche (découverte en 1875) réveillera votre âme d'explorateur et vous propulsera dans une autre dimension pour un voyage
riche en émotions et en sensations.
Cette grotte cristalline et étincelante se dissimule au sein de la nature exubérante du Cirque de Choranche.
L'eau de ses lacs et rivières lui donne vie en éclaboussant de reflets émeraude la blancheur de ses concrétions.
Nous vous invitons à un voyage dans le temps de plus de 70 millions d’années.
Spectacle Son et lumière à chaque visite !
http://www.grottes-de-choranche.com/

C
Grottes de La Balme
La Balme les Grottes
Le porche d’entrée des Grottes de La Balme est visible de loin et largement ouvert sur l’extérieur. Les hommes s’en sont toujours servis de refuge.
De nombreuses fouilles ont mis au jour du matériel allant du Paléolithique supérieur (40 000 ans av JC) au Mérovingien (vers 400).
L’aspect géologique est omniprésent partout : formation des grottes, des salles, des labyrinthes, des concrétions, des petits bassins, différents types
de calcaires…
Aux Grottes de La Balme, certains phénomènes sont classiques des milieux calcaires tandis que d’autres sont exceptionnels. Il s’agit notamment de
l’amphithéâtre des petits bassins.
http://www.grottes.biz/rubrique.php3?id_rubrique=1&lang=fr

Haut de page

JURA 39


C
Grotte des Moidons
Molain
Découvertes en1966, véritable chef d'œuvre de la nature, elles sont accessibles au public depuis 1989. La visite guidée et commentée de 45 minutes
vous entraînera dans un monde captivant et étincelant de beauté.
Les grandioses stalagmites, les draperies flamboyantes, les innombrables stalactites sculptées par l'eau depuis des millénaires s'offrent aux yeux
émerveillés des visiteurs tout au long du parcours.
Un son et lumière clôt la visite et met en valeur les plus belles stalactites du Jura.
http://www.grottesdesmoidons.com/
http://www.jura-tourism.com/offre-touristique-impression,497,id_offre_touristique584.html

C
Grotte de Baume
Baume-les-Messieurs
Découvertes en 1610, ces grottes de formation tertiaire ont trente millions d'années.
La formation de ces grottes provient des eaux qui, en s'engouffrant dans les fissures du plateau jurassien, les ont agrandies progressivement grâce
à leur passage répété et leur acidité due au dioxyde de carbone qu'elles contiennent.
Plus de deux kilomètres de galeries dont un bon tiers est aménagé pour la visite du public.
Partez à la découverte d’un monde souterrain composé de 5 salles, dont la plus grande verticale souterraine du Jura (71 m de haut) à l’acoustique
exceptionnelle.
Fermées l'hiver pour cause d'inondation, les grottes sont alors le refuge de milliers de chauve-souris.
http://www.baumelesmessieurs.fr/?page_id=6

C
Grotte des Planches
Les Planches-près-Arbois
Au cœur de la plus haute reculée du Jura, la Grotte des Planches (ouverte au public depuis 1936) abrite la première rivière souterraine active de
France.
La Cuisance a façonné la grotte à travers les millénaires, offrant un spectacle grandiose à tous les visiteurs. Stalactites, orgues et forêts de sapins…
un aperçu des phénomènes géologiques qui laissent perplexes tous les plus grands spécialistes.
Sans oublier les nombreuses marmites de géant disséminées dans la grotte, représentant à ce jour la plus belle collection du genre en Europe.
http://www.grotte-des-planches.net/

C
La Caborne du Boeuf
Saint Hymetière
Une caborne, ici, c'est une grotte. Celle-ci s'ouvre par un porche de 20 m de haut. Un système d'éclairage vous permet de découvrir la galerie
principale sur une vingtaine de mètres jusqu'à la salle des concrétions.
Quoique s'ouvrant par un porche grandiose et par une grande galerie, cette grotte ne connaît qu'un développement total de 176 m sous terre,
accessible seulement avec un équipement spéléo.
Sa particularité vient du fait qu'elle renferme un dôme stalagmitique naturel en forme de boeuf.
http://juraspeleo.ffspeleo.fr/grottes/topoguide/fiches/boeuf.htm

Haut de page

LOT 46


PC
Grottes de Cougnac
Payrignac
Découvertes en 1949 et 1952, les deux grottes sont depuis une cinquantaine d’années accessibles au public.
Le site se compose de deux grottes distantes de 200 m environ :
-La première comporte de nombreuses concrétions dont certaines, très fines, sont nommées fistuleuses. Les galeries sont d’une très grande richesse
en concrétions.
-La deuxième est une grotte ornée du paléolithique. Classée monument historique en 1954, elle présente de figures animales (grands cervidés,
bouquetins, mammouths), des figurations humaines qui intègrent une longue alcôve débarrassée des concrétions par nos ancêtres.
http://www.grottesdecougnac.com/

C
Grotte de Bellevue
Marcilhac-sur-Célé
Découverte en 1964, la grotte de Bellevue propose un échantillon des principales concrétions existantes (stalactites, stalagmites, draperies,
excentriques en importante quantité pour une grotte de 250 mètres de long.
L'aménagement est tel qu'il permet de pénétrer au coeur de la grotte et de découvrir le sous-sol karstique du Lot.
La visite se fait par petit groupe d'une vingtaine de personnes maximum pour un durée d'environ 40 minutes.

C
Grotte de Roland
Montcuq
C'est 1949 que Fernand Vignoles découvre la grotte en explorant un petit aven naturel sur la propriété familiale. Ce passionné d'architecture
exploitera officiellement le site de 1971 à 1990, date à laquelle la grotte va fermer pendant 3 ans, pour une mise aux normes. Louis et Nicole
Vignoles la rouvrent en 1993. Ils vont en assurer la visite et l'entretien durant 18 ans.
Seule grotte aménagée du Quercy blanc, elle présente de nombreuses traces de la présence de l'ours des cavernes et un petit lac souterrain
entouré de concrétions et de draperies.
Cette grotte fermera définitivement ses portes le 31 décembre 2011 (problèmes de réglementation et de mises aux normes).
Elle reste ouverte aux chercheurs et aux archéologues.

http://www.ladepeche.fr/article/2011/11/17/1217727-la-grotte-de-roland-ferme-ses-portes.html

C
Gouffre de Padirac
Padirac
45 km de réseau, et une rivière souterraine de 10 km de toute beauté, dont l’exploration a débuté par Martel aux débuts de la spéléologie, et se
poursuit encore chaque année. Le Gouffre de Padirac est loin d’avoir livré tous ses secrets !
Enfoncez-vous sous terre dans un décor féerique, au coeur d’une cavité naturelle de 75 m. et le long de galeries creusées depuis des millénaires par
une mystérieuse rivière souterraine.
Embarquez ensuite pour une navigation de 500 mètres à 103 mètres de profondeur, pour finalement découvrir la salle du Grand Dôme, une des
plus impressionnantes d’Europe.
http://www.gouffre-de-padirac.com/#/fr

C
Grottes de Lacave
Lacave
Armand Viré est un brillant docteur en sciences. En vacances dans le Lot, il apprend par des amis l'existence d'une grotte à quelques pas de sa
résidence d'été. Il y trouve un orifice de 75 mètres de profondeur.
C'est un émerveillement pour ces premiers visiteurs. Ils entrevoient dentelles, cloches de voûte et autres formations rocheuses.
L’accès aux grottes de Lacave se fait, depuis la grotte de Jouclas, en petit train puis en ascenseur ; vous êtes ensuite pris en charge par un guide
pour plus d’1h15 de visite.
Vous cheminez à travers une dizaine de salles. Les plus représentatives sont la ville engloutie, la salle des lumières noires, la salle des lacs et
mirages.
Les grottes de Lacave représentent une des synthèses des grottes de France avec ses lacs, ses cascades pétrifiées, colonnes et autres concrétions.
Des outils et des armes préhistoriques, en os et en corne, des silex ont été découverts lors des travaux d'aménagements des grottes.
http://www.grottes-de-lacave.fr/

PC
Grotte des Merveilles
Rocamadour
La Grotte Préhistorique des Merveilles, découverte le 16 octobre 1920, est classée Monument Historique depuis le 16 mai 1925.
L'action continuelle de l'eau sur le plateau calcaire depuis plusieurs milliers d'années a tapissé la grotte de jolies concrétions et de gours, où se mirent
des myriades de stalactites qui, au gré des éclairages, deviennent des statues, des montagnes ou des presqu'îles.
Mais le point fort de votre visite est la rencontre avec l'art (représentations gravées ou peintes en rouge ou en noir) du paléolithique supérieur.
http://www.grotte-des-merveilles.com/

C
Grotte de Presque
Saint-Médard-de-Presque
Découvertes en 1825 et aménagées en 1922.
Le visiteur découvre une suite ininterrompue de concrétions de toutes formes et de teintes variées mises en valeur par un éclairage électrique
modernisé au cours des dernières années. Outre ses concrétions, les Grottes de Presque offrent au regard de nombreux piliers stalagmitiques de 8 à
10 mètres de haut, certains d'une grande finesse comme les "Cierges".
Notons que des membres du Spéléo club de Saint-Céré ont découvert en 2011 de nouvelles cavités dans le prolongement de la Grotte de Presque.
Deux cents mètres supplémentaires de galeries « d'une beauté à couper le souffle».
http://www.grottesdepresque.com/fr/index.php

PC
Centre de Préhistoire de Pech Merle
Cabrerets
Le réseau supérieur de la grotte du Pech Merle, sans trace de fréquentation préhistorique, a été exploré au début du XX° siècle.
Les galeries préhistoriques du réseau inférieur furent découvertes en 1922 par André David et Henri Dutertre.
La grotte est ouverte au public depuis 1926. Elle est classée "Monument historique".
Son intérêt géologique est fondamental. Toutes les étapes de sa formation, qui a duré plusieurs millions d’années, sont encore visibles.
Une des caractéristiques majeures de cette grotte est l’association de la beauté naturelle de concrétions abondantes et variées avec les oeuvres
préhistoriques.
Ces dernières sont nombreuses, bien conservées, et représentatives de toutes les techniques et sujets de l’art des grottes.
Le musée de Préhistoire Amédée Lemozi labellisé Musée de France complète la visite de la grotte.
http://www.pechmerle.com/

Phosphatières du Cloup d'Aural
Bach
Les «phosphatières du Quercy» ne sont pas des grottes ordinaires.
Comblées par des argiles riches en phosphate, elles ont tout d'abord contribué à la fossilisation des faunes du passé, depuis 40 millions d'années,
pour ensuite tenir lieu d'habitat, de la préhistoire jusqu'à une époque relativement récente, avant d'être exploitées industriellement au XIXe siècle
pour l'extraction des phosphates.
Les Phosphatières du Cloup d’Aural sont donc d’anciennes mines.
Cheminez d'abord en surface dans la forêt pubescente du Causse.
Puis plongez au coeur de la phosphatière et découvrez l'exploitation minière, la formation, la flore et l'intérêt paléontologique d'un site naturel
exceptionnel.
L’exploitation a permis la découverte de fossiles. Le Quercy est ainsi la seule région au monde où l’on connaît l'évolution de la faune des
climats sur plus de 30 millions d'années.
http://www.phosphatieres.com/
http://www.quercy.net/patrimoine/phosphatieres/index.html

Haut de page

LOT-ET-GARONNE 47


C
Grottes de Fontirou
Castella
La découverte des Grottes de FONTIROU dont l'aventure commença il y a 30 millions d'années passa par la mésaventure en 1905… d'une vache
qui se prit la patte dans un trou en tirant un attelage de labour.
L'étude des Grottes de FONTIROU a permis de découvrir des ossements de cerfs, de castors, de rennes, de buffles, d'ours remontant à environ
20.000 ans.
Les 7 salles de la grotte creusées par l'eau dans le calcaire gris de l'Agenais offrent diverses formes de concrétions : stalactites, stalagmites,
colonnes , draperies, excentriques...
La visites qui dure environ 40mn s'effectue sous la conduite d'un guide
http://www.grottes-fontirou.com/accueil.htm

C
Grotte de Lastournelle
Sainte-Colombe-de-Villeneuve
La grotte de Lastournelle a été découverte en 1878 grâce à des fermiers qui creusaient un puits pour trouver de l'eau, ils n'ont pas trouvé d'eau
mais une merveille souterraine.
La grotte est entièrement naturelle et encore en activité. Elle a débuté, il y a plus de 25 millions d'année, à la fin de l'ère tertiare, et depuis ne cesse
de se parer d'une infinité de stalactites, stalagmites, draperies, colonnes et autres concrétions de calcite.
40 minutes de visite pour découvrir 7 salles au long d'un parcours de 300 mètres.
http://www.grotte-de-lastournelle.fr/

Haut de page

LOZERE 48


C
Grotte de Dargilan
Meyrueis
La grotte était complètement ignorée dans la région, lorsque le jeune Sahuquet y pénétra vers la fin de l'automne de 1880.
La visite complète et détaillée de la grande salle et des autres parties de la grotte n'eut lieu qu'en 1888.
Actuellement, Dargilan est une des grottes les mieux aménagées que l'on puisse visiter. Grâce à des travaux effectués en 1982, avec les techniques
actuelles, le visiteur peut la parcourir sur 1 km.
La visite de la Grotte de Dargilan (surnommée aussi la Grotte Rose) captive par ses dimensions impressionnantes et par la variété de ses
concrétions aux couleurs naturelles très accentuées. C’est une succession étonnante d’ocres, de jaunes, de safran et de roses.
http://grotte-dargilan.com/

C
Aven Armand
Hures la Parade
Découvert sur le Causse Méjean le 17 Septembre 1897 par Louis ARMAND, ce site merveilleux à ouvert ces portes au public depuis 1927.
Après une descente en funiculaire permettant un accès des plus faciles, la visite de l’Aven Armand vous amène à plus de 100 mètres sous terre à la
découverte de l’un des plus purs joyaux de l’histoire de l’humanité.
La salle principale, est longue de 110 m, large de 60 m, pour une hauteur moyenne de 45 m. Elle abrite une forêt de plus de 400 stalagmites dont
une de 30 m de haut, la plus grande stalagmite connue à ce jour dans le monde.
La chute des gouttes d'eau depuis une certaine hauteur explique la forme en « empilement d'assiettes » de certaines stalagmites.
http://www.aven-armand.com/

Haut de page

MAYENNE 53


P
Grotte à Margot (Grottes de Saulges)
Thorigné-en-Charnie
Le canyon de Saulges, vallée encaissée d'environ 1,5 km entaillée par la rivière l'Erve, est riche d'une vingtaine de grottes.
La grotte à Margot était d'accès difficile avant les premiers aménagements touristiques.
Elle intéressa très vite les archéologues au XIXème siècle. Les fouilles de l'époque ont mis au jour de nombreux vestiges préhistoriques et historiques :
fossiles d'ours des cavernes, d'aurochs, de rhinocéros laineux, de mammouths ainsi que des outils : pointes, racloirs, grattoirs.
De récentes prospections ont permis de découvrir des gravures et des peintures préhistoriques résiduelles.
http://www.grottes-de-saulges.com/grotte-margot.htm

C
Grotte de Rochefort (Grottes de Saulges)
Thorigné-en-Charnie
Le canyon de Saulges, vallée encaissée d'environ 1,5 km entaillée par la rivière l'Erve, est riche d'une vingtaine de grottes.
La grotte de Rochefort avoisine les 250 mètres et comprend un réseau supérieur et un réseau inférieur.
Seul le premier couloir et la vaste salle dite « des troglodytes » étaient connus des hommes préhistoriques.
La descente dans la gouffre s'effectue le long de 3 échelles métalliques. Stalactites, stalagmites, eau souterraine y sont ainsi dévoilées.
Grotte accessible à partir de 6 ans.
http://www.grottes-de-saulges.com/grotte-rochefort.htm

Haut de page

PUY-DE-DOME 63


Grotte du Chien
Royat
Il s'agit une grotte dans laquelle se trouve une mofette qui dégage des émanations de dioxyde de carbone.
Pour démontrer au public la réalité de ces émanations, on y descendait autrefois un chien qui, au bout de quelques minutes, titubait, car il était
asphyxié : le dioxyde de carbone étant plus lourd que l'air, celui-ci stagne vers le bas ; on le remontait alors à l'air libre, où il pouvait à nouveau
respirer normalement.
De nos jours, on y descend une bougie qui s'éteint aussitôt, ou bien on y fait flotter des bulles de savon. Le public peut aussi y descendre et
s'asseoir sur le « banc des belles-mères » où, au bout de quelques minutes, on ressent des vertiges et des picotements dans le nez ; il faut alors
remonter, car l'asphyxie est vite arrivée.
Il est déconseillé d'y laisser descendre des enfants, car leur nez étant plus bas que celui des adultes, ils ressentent plus rapidement l'effet du gaz.

Haut de page


PYRENEES-ATLANTIQUES 64


C
Grotte "Leza" (Grottes de Sare)
Sare
L'immense massif calcaire présent sur Sare et ses environs regorge de très nombreuses cavités. L’une d’entre elles, appelée LEZEA, se visite
aujourd’hui telle qu’elle existait il y a plus de 2 millions d’années.
Le long d’un parcours aménagé, 3 thèmes seront abordés :
- la géologie atypique d’une grotte plutôt sèche.
- un habitat préhistorique.
- les origines et la mythologie du peuple basque.
La visite guidée se déroule durant 45 minutes, à travers un cheminement aménagé de 900 mètres, sécurisé, accessible au plus grand nombre et
entièrement équipé en sons et lumières.
http://www.grottesdesare.fr/accueil.php
http://www.tourisme-pays-basque.fr/sites-touristiques/grottes-sare.php

PC
Grotte d'Isturitz et Oxocelhaya
Saint Martin d’Arberoue
Ces deux grottes voisines font l'objet d'une même visite.
L’aventure archéologique débute par l’exploitation de phosphates dans la grotte d’Isturitz. De nombreux objets préhistoriques sont alors mis à jour
par les ouvriers.
Des gravures et dessins de chevaux et bison seront découverts par la suite.
Dans le même temps, la présence de remarquables concrétions dans la grotte voisine d’Oxocelhaya, découverte en 1929 par M. Etxegaray, incite
André Darricau à son exploitation touristique.
Cette grotte livrera aussi des gravures et peintures sur ses parois.
En 1953, pour faciliter les visites, une jonction entre les deux grottes est percée.
http://grottes-isturitz.com/

Haut de page

HAUTES-PYRENEES 65


C
Grotte de Bétharram
Saint-Pé-de-Bigorre
Découverte en 1810, c'est une des premières grottes ouvertes (en 1903) au public.
Un parcours souterrain de 2,8 km permet de visiter les différents étages de galeries creusées par la rivière dans la montagne calcaire.
Les 3 étages supérieurs sont richement décorés de concrétions calcaires, la rivière qui leur a donné naissance ayant disparu.
La visite se fait à pied, en barque, puis en petit train.
http://www.grottes-de-betharram.com/main/base_fr.htm

PC
Grotte de Gargas
Aventignan
Le 11 juin 1906, alors qu'il connaît la grotte depuis près de trente ans, Félix Régnault découvre fortuitement trois mains rouges peintes en négatif
sur la paroi d'un imposant relief stalagmitique au centre de la grotte.
D'autres peintures et gravures seront découvertes par la suite.
Gargas apparaît comme une grotte préhistorique ornée unique au monde : on y trouve environ 200 peintures de mains négatives, réalisées par
projection de pigments noirs ou rouges sur les mains appliquées contre la paroi.
Les travaux effectués à Gargas permettent de parcourir en une seule visite les deux grottes séparées d'origine qui ont été artificiellement raccordées
ultérieurement.
Pour assurer une bonne conservation des peintures préhistoriques, le nombre de visiteurs est limité.
L'exposition Nestploria@ à l'entrée de la grotte de Gargas vous permettra de mieux comprendre le site.
http://grottesdegargas.free.fr/PAGE_1.htm
http://www.hominides.com/html/lieux/grotte-de-gargas.php

C
Gouffre d'Esparros
Esparros
Ouvert au public en 1977. Visite en son et lumière leds dans de vastes salles et galeries ornées de draperies, aux parois recouvertes d’aragonite, de
gypse ou de calcite, composant un véritable jardin minéral.
Ce gouffre est l'un des plus beaux des Pyrénées. Il est remarquable par la finesse et la profusion des concrétions d’aragonite, véritable cristal de
roche.
Ce site protégé est unique par l’éco-aménagement réalisé et par le travail d’étude et de protection des concrétions qui est mené.
Le nombre de visiteurs est ainsi limité pour des raisons de préservation d’un milieu si fragile.
http://www.tourisme-hautes-pyrenees.com/web/FR/1688-le-gouffre-d-esparros.php
http://www.ot-neste-baronnies.com/gouffre/

C
Grotte de Medous
Asté
En 1948, trois spéléologues de la région tentent de retrouver l’origine et le parcours des eaux des sources locales. Leurs recherches aboutiront à la
découverte le 8 août de cette même année de la rivière souterraine et des grottes de Médous.
Après un an d’exploration et deux d’aménagements, les grottes ont été ouvertes au public au printemps 1951.
Tout au long du parcours, on peut découvrir les concrétions les plus diverses : stalactites, stalagmites, excentriques, colonnes ou gours et cascades
pétrifiées.
Une partie de la visite s'effectue en barque.
http://www.grottes-medous.com/index.html

P
Grotte de Labastide
Labastide
Les grottes sont connues par les habitants du village et explorées depuis la fin du 19ème siècle.
Elles appartiennent à un réseau karstique comprenant trois grottes principales : la grotte des Chevaux (grotte ornée), la grotte de la Perte et la grotte
Blanche.
La grotte principale, dite "grotte des Chevaux" est une grotte ornée, célèbre, entre autres, pour son grand cheval polychrome, daté du Paléolithique
supérieur.
Un certain nombre d'ateliers et d'animations sont aussi proposés.
http://www.tourisme-hautes-pyrenees.com/web/FR/1690-les-grottes-de-labastide.php
http://www.prehistoirepassion.com/grotte%20de%20Labastide.htm

Haut de page

PYRENEES-ORIENTALES 66


C
Grotte de Fontrabiouse
La Creu, Fontrabiouse
Il s'agit de deux boyaux dont le premier a été découvert en 1958 à l'occasion de travaux dans la carrière d'albâtre qui surplombe le village.
Ces deux boyaux se superposent, le premier dans l'ordre de la visite étant au dessous du second. Ce sens de la visite permet d'admirer tout d'abord
les nombreuses stalactites et stalagmites formées à partir d'une rivière située au-dessus, puis de monter 70 marches pour parvenir dans le boyau
supérieur et de voir cette fameuse rivière.
De multiples concrétions, de toute taille et de toute forme, jalonnent le circuit. Les fistuleuses, tels de fins tuyaux d’orgue, sont nombreuses à
descendre de la voûte de la grotte.
http://www.fontrabiouse.fr/index.htm

C
Grotte des Canalettes
Villefranche-de-Conflent
La grotte a été explorée en 1952, suite à la découverte de l'entrée naturelle en 1951. Le groupe spéléo de Prades réussit au prix de grandes difficultés
à vaincre le premier puits de 15 mètres qui conduisait dans la salle d'où partent les ramifications qui mèneront les visiteurs (depuis 1954) vers un
émerveillement permanent.

http://www.3grottes.com/index2.html

C
Grotte des Grandes Canalettes
Villefranche-de-Conflent
L'histoire commence en 1957 avec la découverte du réseau Fuilla par Henri Salvayre, hydrogéologue et spécialiste du monde souterrain.
La grotte se compose de deux parties, la Galerie Des Deux Porches qui conduit à la Salle Blanche et le Réseau d'Angkor. Les concrétions y sont
abondantes : stalactites, stalagmites, gours, colonnes, draperies, piliers…
La grotte des Grandes Canalettes renferme une collection rare de concrétions excentriques.
http://www.3grottes.com/index2.html

Haut de page

HAUT-RHIN 68


C
Grotte du Wolfloch
Sentheim
La grotte du Wolfloch (trou du loup) est une des rares grottes situées en Alsace.
Son accès a été aménagé par la "Maison de la Géologie" de Sentheim lors de la création du sentier géologique. Il est donc très facile de visiter le
couloir et la salle principale. La visite des galeries latérales demande cependant la pratique de la spéléologie.
Quelques concrétions calcaires ornent le plafond de ce ventre de la Terre.
http://www.lieux-insolites.fr/alsace/wolfloch/wolfloch.htm
http://www.ariena.org/docs/telechargements/article_sur_la_Maison_de_la_geologie.pdf

Haut de page

SAONE-ET-LOIRE 71


C
Grotte de Blanot
Blanot
Les traces de la connaissance de ce gouffre remontent aux écrits du Dr Benoît Dumolin de Cluny en 1739.
Mais ce n'est que vers 1940 que vont redémarrer les explorations.
La visite guidée dure environ une heure, elle vous fait découvrir plusieurs réseaux en boucle en descendant à 80 mètres au dessous du niveau du sol.
Tantôt vastes espaces, tantôt boyaux étriqués, cette grotte a gardé en partie son authenticité. Nombreuses salles riches en concrétions.
http://www.blanot.fr/index.php?l_nr=index.php&l_nr_c=aeb764a6a854dd20beb97ec048c4ac14&l_idpa=3

C
Grottes d'Azé
Azé
L’exploration de la rivière souterraine à partir de 1963 et l’ouverture du cheminement au public furent une véritable épopée. La plongée dans les
siphons et le passage forcé dans les galeries permettent aujourd’hui au visiteur de découvrir sur plus de 400 m les merveilles géologiques du sous-sol
du Mâconnais.
Du paléolithique inférieur jusqu'au Moyen-Age les hommes occuperont, par intermittence, le site des Grottes d'Azé. Ils y laisseront de nombreux outils
ou objets de la vie courante. Mais ces galeries furent aussi l'habitat d'hôtes redoutables tels que les ours des cavernes.
Nombreux exemples des strates, failles, dépôts sédimentaires, fossiles et concrétions calcaires.
Musée archéologique.
http://www.aze.fr/fr/information/40778/les-grottes-aze
http://www.cg71.fr/jahia/Jahia/site/internet_cg71_v2/aze-presentation

Haut de page

TARN-ET-GARONNE 82


C
Grotte du BoscNom
Saint-Antonin Noble-Val
Découverte en 1936, la grotte du Bosc est un des lits primitifs de la rivière du Bosc.
C’est un long couloir, long de 200 mètres environ, d’une largeur de 2 à 4 mètres et d’une hauteur de 4 à 8 mètres où quelques évasements forment
des salles.
Par la variété de ses couleurs et l'exceptionnelle richesse de ses concrétions, la grotte brille parmi les plus belles.
Le visiteur découvrira avec émerveillement toutes les fantaisies naturelles que peuvent réaliser la pierre et l'eau au fil des siècles dans un
environnement calcaire.

http://grotte.du.bosc.free.fr/

Haut de page

VAUCLUSE 84


C
Grotte du Thouzon (ou Grotte aux Fées)
Le Thor
La Grotte de Thouzon, découverte par des ouvriers le 23 janvier 1902, est la seule caverne naturelle aménagée pour le tourisme dans le département
du Vaucluse. Elle est restée intacte grâce à son aménagement immédiat.
Cette cavité, avec des dimensions à l'échelle humaine n'en a pas moins l'avantage de posséder un concrétionnement très intense (stalactites,
stalagmites, draperies, gours, perles de cavernes ….), mais aussi un intérêt géologique certain (cheminées d'équilibre, cône d'éboulis, diaclase
colmatée, puits, méandres, rognon de silex ….).
La grotte possède en particulier une multitude de stalactites " fistuleuses " d'une extrême délicatesse pouvant atteindre une longueur de 2 mètres
pour un diamètre de 3 millimètres.
http://www.grottes-thouzon.com/
http://www.avignon-et-provence.com/grotte-provence/grotte-thouzon/#.UHBNl5g2bW4

Haut de page

VIENNE 86


C
Grotte de la Norée
Biard
Réaménagées puis réouvertes depuis 2004, les grottes de la Norée sont les seules cavités naturelles de la Vienne ouvertes au public.
Au fil des 150
mètres de galeries et des 6 salles accessibles, la visite permet de découvrir diverses formes sculptées mises en valeur par des jeux de
lumière : marmites d'érosion, rideaux de découpages, cascades pétrifiées, voiles, draperies, stalagmites...
Une exposition est consacrée à l'histoire des grottes au fil du temps, depuis sa formation au Jurassique Moyen jusqu'à sa découverte.
http://www.ville-biard.fr/biard/grottes.asp
http://www.tourisme-vienne.com/nature/biard/25/les-grottes-de-la-noree-biard

Haut de page

MONACO


C
Grotte de l'Observatoire
Monaco
A la base de la falaise du Jardin Exotique (dite « de l'observatoire » en raison de la présence ancienne d'un petit observatoire astronomique), à 100
mètres d'altitude, s'ouvre une cavité souterraine aménagée pour les visites.
La roche calcaire, creusée par l'eau chargée de gaz carbonique, est parsemée de cavernes ornées de concrétions aux noms évocateurs : stalactites,
stalagmites, draperies, colonnes, spaghetti…
La présence d'hommes préhistoriques aux abords de cette grotte est attestée par les restes d'ossements des animaux qui constituaient leur
nourriture.
La visite de la grotte est comprise dans le billet d'entrée au Jardin Exotique.
http://www.jardin-exotique.mc/fr/la-grotte-de-l-observatoire/

Haut de page


voir aussi les :
Musées de la Mine et Mines visitables en France
Musées de minéraux ou de fossiles
Sites muséographiques de référence


Retour page d'accueil
Modifier
Dernière modification de cette page le 22 septembre 2015 à 22:17.
  Cette page a été consultée 60 839 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements