Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Groix

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Groix
île de Groix
[[Image:‎|250px]]
Légende
Situation côte bretonne
Ville la plus proche Lorient
Région Bretagne
Pays France
Intérêt
Possibilité d'accès bateau
Type d'accès
Temps de visite nécessaire
Voir

L'île de Groix ("Enez Groe" en breton,) île et commune bretonne du département du Morbihan (France).
Elle se trouve dans l'Océan Atlantique au large de Lorient, côte sud de la Bretagne.

  • Géologie : Groix est la deuxième île de Bretagne par la superficie. Longue de 8 kilomètres et large de 3 (au maximum), elle se compose essentiellement d'un plateau de micaschistes, haut de 40 à 50 mètres, entaillé par de nombreux vallons ou bordé de falaises abruptes creusées de grottes.
    À Groix, les rochers ont gardé la mémoire des déformations de la planète : schistes bleus et plages rouges racontent la nuit des temps. C'est un grand musée géologique en plein air.
    Groix recèle des particularités géologiques d'un tel intérêt qu'une réserve naturelle géologique baptisée François Le Bail a été créée, en 1982, sur ses côtes est et sud : Groix possède plus de 60 espèces minérales, dont le très rare glaucophane bleu, qui affleure ici à l'air libre, l'épidote et le grenat. Le glaucophane et l'épidote sont des minéraux nés il y a plusieurs millions d'années sous l'action du chevauchement des plaques tectoniques. Groix est principalement constituée de micaschistes (à grenat et glaucophane) teintés de rouge et de bleu par leurs composants.
    Plusieurs théories s'affrontent quant à la formation géologique de l'île.
    Une des théories, la plus admise, est la remontée d'un "bouchon" de croûte océanique allégé par une pollution sédimentaire lors de la subduction au Dévonien. Cette remontée suffisamment lente a permis -lors du métamorphisme des roches - la formation de phénocristaux de grenats, de glaucophane et de micas blancs (muscovite).
    L'île en elle-même (plus visible dans la partie Sud) est une représentation verticale des matériaux par tranche de densité. Léger à l'ouest (métamorphisme très remanié, présence de "boudins") plus lourd à l'est (phénocristaux de grenats). Une très belle plage de grenats rouges l'atteste...
    • Pourquoi les roches groisillonnes sont-elles si rares ?
      Elles témoignent d'un passé géologique vieux de 400 millions d’années. À cette époque, elles appartenaient à un domaine océanique aujourd'hui disparu qui séparait un continent appelé le Gondwana d'un autre continent qui comprenait notamment l'actuelle Bretagne. Ces morceaux d'océans disparus sont rarissimes dans le monde ! De plus, une soixantaine de minéraux ont été décrits sur Groix, certains très beaux et d’autres très rares. Ils confèrent à l'île un patrimoine géologique exceptionnel. Sa richesse en grenats lui a d’ailleurs valu le surnom d'île aux grenats.
  • La réserve naturelle François Le Bail a été créée par décret ministériel en 1982, à la demande de la municipalité de l'île. Sa gestion est confiée à l'association Bretagne Vivante S.E.P.N.B. qui emploie sur place à l'année, deux personnes. Cette réserve a été dédiée à François Le Bail en mémoire d’un minéralogiste passionné de Quimper qui a longuement parcouru les falaises groisillonnes et a contribué à la connaissance de leurs minéraux. Elle s’étend sur 47 ha auxquels s’ajoute le domaine maritime de 50 ha de la Pointe des Chats. C’est l'une des sept réserves naturelles nationales de Bretagne et la seule dédiée à la protection du patrimoine géologique dans la région. La réserve naturelle comprend 2 secteurs :
1 - Le secteur de Pen Men-Beg Melen : Il inclut des falaises d'un grand intérêt géologique, de belles étendues de pelouses et de landes littorales. Cette zone offre aussi un intérêt ornithologique par la présence de colonies d'oiseaux nicheurs.
2 - Le secteur de Locqueltas, les Saisies et la Pointe des Chats : Il comprend une étroite frange côtière, jusqu'au chemin des Douaniers et l'estran rocheux. L'intérêt est ici essentiellement géologique. Cette réserve Naturelle a été créée pour préserver un témoin exceptionnel de l'histoire géologique de la Bretagne, bien exposé dans les côtes rocheuses de l'île à travers des structures géologiques remarquables et une grande diversité de minéraux : glaucophane bleu, épidote jaune, grenat rouge qui colore le sable du haut de certaines plages.
  • Gestion de la réserve
    • Les impératifs de protection le permettant, la réserve naturelle est ouverte au public. C'est un lieu de promenade privilégié pour les amoureux de la nature. Des animations sont proposées durant les vacances scolaires pour la faire découvrir et sensibiliser les visiteurs à la nécessité d'une protection (se renseigner à la Maison de la réserve ou à l'Office du Tourisme).
    • Comment gère-t-on les roches et minéraux dans une réserve ?
      À la différence de la flore ou la faune, roches et minéraux ne se reproduisent pas ! Premier objectif : protéger in situ les roches et les minéraux de la réserve et préserver ces témoins de l'histoire. Surveillance d’éventuelles dégradations naturelles et repérage les prélèvements illégaux (extraction, ramassage des roches). La réserve est balisée de panneaux rappelant aux visiteurs la règlementation à respecter. Et aussi un suivi scientifique des sites remarquables : nous assurons leur inventaire géologique ainsi que leur gestion.
    • Évidemment, tout échantillonnage de roches ou de minéraux est interdit, y compris la collecte des galets ou de sables. En revanche, des scientifiques sont parfois autorisés à prélever des roches pour les étudier, et ceci augmente notre connaissance sur l’histoire de ces roches.
  • Minéraux : une soixantaine de minéraux ont été décrits sur Groix
glaucophane, minéral star de l'île, en baguettes bleue sombre de toutes tailles ;
grenat, deuxième minéral de l'île, dans les micaschistes ou en association plus rare avec glaucophane et épidote ;
épidote, en masses vert clair, rarement en cristaux visibles et bien formés ;

et aussi : rutile, sphène, chlorite, chloritoïde, ilménite, lawsonite, clinozoïsite, pyrite, ...

Glaucophane et grenat, Ile de Groix, Morbihan (56), France
Glaucophane et grenat, Ile de Groix, Morbihan (56), France



Retour à Sites français.

Modifier
Dernière modification de cette page le 28 décembre 2010 à 19:58.
  Cette page a été consultée 5 107 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements