Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Estaing

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Estaing
Mines d'Estaing
[[Image:‎|250px]]
Légende
Situation Arras, Estaing et Arrens-Marsous, Hautes-Pyrénées
Ville la plus proche Argelès-Gazost
Région Midi-Pyrénées
Pays France
Intérêt
Possibilité d'accès
Type d'accès
Temps de visite nécessaire
Voir le lac d'Estaing un peu en amont

La vallée d'Estaing se trouve au sud-ouest d'Argelès-Gazost, entre la Vallée de Cauterets et la vallée d'Arrens-Marsous. Emprunté par le gave d'Estaing, cette vallée permet d'atteindre le petit village d'Estaing puis le lac d'Estaing dans un site magnifique, intégré dans le Parc national des Pyrénées.

Le secteur des mines d'Estaing comprend un grand nombre de mines ou d'indices : filons d'Arrouy, filons du bois de la Tasque, filons du bois de Castet-Merdet, Bergouey, Larrode, Labat-d'Aucun, Turon Madu, Puyos, Cazanove, Couret, Picou.

La majorité de ces gîtes sont situés sur le flanc ouest du Pic de Cabaliros (entre le pic et la vallée du gave d'Estaing), mais quelques indices se trouvent sur le flanc ouest de la vallée d'Estaing.

Nous sommes ici dans des terrains de l'Ordovicien supérieur, unité volcano-sédimentaire carbonatée. La mise en place s'est faite lors d'une période d'activité volcanique, tectonique et hydrothermale.

  • Détail du secteur :
    • Mines d'Arrouy : commune d'Arras ; c'est la mine principale riche en Zn, Pb, Cu, Fe. Cette ancienne mine, nommée aussi communément "mines d'Estaing" permit l'extraction de 250 000 tonnes de minerai.
      Ce filon présente, sur plusieurs mètres d'épaisseur, de part et d'autre d'un cœur de quartz, sphalérite et galène massives dans une gangue quartzo-chloriteuse. Imprégnation des calcaires encaissants en chlorites et ankérite par altération hydrothermale. Direction de schistosité oblique sur celle du filon, elle-même sécante sur la stratification.
      La compagnie The mines de Pierrefitte Ltd a repris en 1900 l'exploitation du gisement d'Espuyos (plus connu sous le nom des mines d'Estaing), jusqu'en 1914. Puis reprise de la zone par la Société minière et métallurgique de Penarroya. Beaucoup de galeries et de haldes subsistent sur cette zone, ainsi que des restes des pylônes qui permettaient, par câble, de relier la mine d'Arrouy avec les mines de Pierrefitte pour le transport du minerai. La société Minelis procéda à la mise en sécurité de ces mines d'Arrouy, mise en sécurité terminée en octobre 2007.
      • Minéraux : sphalérite, galène, chalcopyrite, pyrrhotite, sidérite, quartz, calcite.
    • Filon du Bois de la Tasque  : commune d'Arras ; Zn, Pb, Cu, Fe ; Cinq amas subverticaux nord-sud ; recherches faites en fouilles et en galeries.
    • Filon du Bois de Castet-Merdet : commune d'Arras ; Zn, Pb ; Filonien : alignement sur un kilomètre de minéralisations (puissance métrique) recoupant très obliquement la stratification.
    • Bergouey : commune d'Arras ; Zn, Pb ; Minéralisations recoupant l'unité carbonatée ordovicienne, associant amas à la base, veine et stockwerk cheminant de la base au sommet et se terminant par un crochon de quartz dans les schistes siluriens.
    • Larrode : commune d'Arras ; Zn, Pb ; Près d'un filon, l'unité carbonatée est imprégnée par des chlorites et du quartz très fin avec sphalérite-galène.
    • Labat d'Aucun : commune d'Estaing ; Zn, Pb ; Multiples minéralisations ; Une galerie et des déblais.
    • Turon Madu : commune d'Estaing ; Zn, Pb ; Petit filon ordovicien typique de 2 à 4 mètres de puissance, reconnu sur 250 mètres.
    • Puyos : Commune d'Arras ; Zn, Pb ; Trois filons verticaux traversant la série calcaire réduite.
    • Cazanove : commune d'Arras ; Zn, Pb ; Filonien.
    • Couret : commune d'Estaing ; Zn, Pb ; Filonien.
    • Picou : Commune d'Arrens-Marsous ; Zn ; Filon (remplissage tardif de fracture).
  • Secteurs miniers voisins : Cette région des Hautes-Pyrénées est riche en zones minéralisées. Outre la concession de Pierrefitte-Nestalas décrite sur cette fiche, on peut citer les secteurs voisins ci-dessous :
    • Secteur des mines de Pierrefitte (Zn, Pb, Fe, Cu) : Vieille-Mine, Couledous, Garaoulère, Cadouat, Banciole, Pic de Cabaliron, Meyabat de Soulom, mine de Batz, Ortiac.
    • Secteur de la Curadère (Zn, Cu, Pb, Fe) : mine de la Curadère, Escrampette.
    • Secteur des mines de Chèze (Zn, Pb) : Ecole, Arrouyes, Hèches-Trappes, Méyabat de Chèze, Ayrus.
    • Secteur des mines du Nerbiou (Zn, Fe, Pb) : Nerbiou, La Devèze.
    • Secteur des mines d'Arrens (Ba, Zn, Pb) : Peyrardoune, Mines d'Arrens, Artigala.
    • Secteur de Cauterets ( Zn, Pb) : La Vierge, Cot d'Omi, Baloris.
    • Secteur des mines d'Arre et d'Anglas (Zn, Pb, W, As, Ba) : Arre, Pène Blanque, Arre-Sourince, Anglas, Valentin.
    • Secteur des mines de Ferrières (Fe, Zn, Pb) : Baburet, Arbéost.
    • Contacts des massifs granitiques de Cauterets (W, Fe, Zn) : Pic des Tourettes, Artouste, Malh Ardoun, Estibère.

Retour à Sites français.

Modifier
Dernière modification de cette page le 1 septembre 2010 à 13:36.
  Cette page a été consultée 2 960 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements