Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Cryolite

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Cryolite
Cryolite

Ivigtut. Groenland.
Origine du nom Du grec crios, froid et lithos, pierre, allusion à son éclat, voisin de celui de la glace.
Localité type gîte de cryolite d'Ivigtut, Ivittuut, dans le sud-est du Groenland Ouest, Groenland.
Auteur(s) de la description Albigaard
Date de la publication 1799
Référence de la publication
Classe chimique III HALOGÉNURES.
Sous-classe chimique Halogénures doubles anhydres.
Formule chimique Na3 Al F6
Système cristallin Monoclinique. (cubique au-dessus de 550°C.)
Classe de symétrie 2/m Holoédrie monoclinique
Réseau de Bravais Primitif P
Dureté "Mohs" 2,5
Densité 2,97
Clivages pas de clivage, séparations selon {110} et {001}.
Cassures Irrégulière ; minéral fragile, cassant.

Cryolite

  • Statut : Minéral agréé par l'I.M.A.
  • Propriétés optiques et autres : Transparent, translucide. Plongée dans l'eau, prend l'aspect de la glace, car sa réfringence est voisine de celle de l'eau.
  • Couleur : Incolore, blanc, brunâtre, rougeâtre, gris, noir, jaune d'or, brun rougeâtre, brun noir ; rouge dû à la radioactivité.
  • Éclat du minéral : Vitreux, gras, nacré.
  • Trace : Blanche.
  • Critères de détermination :
  • Morphologie des cristaux : Les cristaux sont rares et constituent des groupes à orientations parallèles, développés sur la cryolite massive. Prismatique, pseudocubique, pseudoquadratique, cuboïde. Faces striées.
  • Macles : communes par interpénétration (selon plusieurs lois de macle).
  • Morphologie des agrégats : Massifs, grenus, grossiers, groupes des cristaux à orientations parallèles.
  • Conditions de formation et/ou de gisement : Après plus d'un siècle d'exploitation, le site d'Ivigtut (plus grand gisement mondial) est épuisé ; il était constitué d'une masse lenticulaire de pegmatite à quartz et microcline dans un granite. La cryolite y était accompagnée de sidérite, de sulfures divers, pyrrhotite, etc. et de fluorite et autres fluorures, pachnolite, thomsénolite (dédiée au chimiste danois Hans Thomsen - 1826-1909 - promoteur de l'industrie de la cryolite du Groenland), cryolithionite, chiolite, ces quatre fluorures provenant généralement de l'altération de la cryolite.
  • Utilisations : Employée comme fondant dans la préparation électrolytique de l'aluminium, la cryolite naturelle est, de nos jours, remplacée par de la cryolite synthétique obtenue à partir de la fluorite.
  • Échantillons de collection : Ivigtut, et autres sites du Groenland ; USA (Colorado – Pikes Peak et Creede) ; URSS (Oural – Miass) ; Nigéria (dans les granites de Kaffa)

Retour à la liste des fiches minéraux


Retour à Préfixes et suffixes employés en géologie, minéralogie, volcanologie, paléontologie, etc.‎

Modifier
Dernière modification de cette page le 27 juillet 2014 à 19:34.
  Cette page a été consultée 4 496 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements