Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Chlore

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Chlore

Chlore élément chimique naturel (non-métaux)

Symbole chimique : Cl

Origine du nom : du grec Khlôros, vert pâle, "d’un jaune verdâtre", d’après la couleur du gaz (dichlore) de cet élément. Nom donné en 1810 par Sir Humphry Davy. Chlore (n. m.), prononcer *klore (en anglais chlorine).

Élément chimique de numéro atomique : 17 ; de masse atomique : 35,453 ; ion 1- de rayon 0,181 nm. Clarke : 130 à 314 grammes par tonne (selon les auteurs).

Le chlore, élément non-métallique, pur, vert pâle, jaunâtre et d’une odeur désagréable, toxique et irritant, de la série chimique des halogènes, des non-métaux. (Voir dans le Tableau périodique des éléments).
Corps simple, il se présente sous la forme de la molécule de dichlore Cl2, gaz jaune-vert, de densité 2,5 (2,5 fois plus dense que l'air), aux conditions normales de température et de pression. Ce gaz a une odeur suffocante très désagréable et est extrêmement toxique.

En 1774, le chimiste Carl Wilhelm Scheele découvre le dichlore, en versant quelques gouttes d'acide chlorhydrique sur du dioxyde de manganèse. Scheele pensait à tort qu'il contenait de l'oxygène. C'est en 1810 que Humphry Davy lui attribua le nom de chlore, en insistant sur le fait que c'était en fait un élément chimique bien distinct.
À partir du XIXe siècle, le chlore, notamment sous forme d'eau de Javel, est utilisé comme désinfectant et pour le traitement de l'eau potable. Il est également utilisé pour le blanchiment des tissus dans l'industrie textile.

L'ion chlorure, Cl, est le principal ion dissout dans l'eau de mer (environ 1,9 %).
Dans la nature, on ne trouve le chlore que combiné avec d'autres éléments, en particulier du sodium, sous forme de sel (NaCl), sel [gemme]] ou halite, mais également avec la carnallite et la sylvine. Il se trouve également, dans des silicates divers (sodalite, cancrinite, scapolites) et dans certaines apatites ; l'altération de ces minéraux le libère et on le retrouve sous forme de chlorures dans les eaux lacustres et marines, d'où il passe dans les sédiments, et tout particulièrement dans les évaporites.

Utilisations :

comme biocide, pour tuer les bactéries et autres microbes ;
traitement de l'eau, et des bassins et piscines ;
blanchissement du papier ;
production d'antiseptiques, de colorants, d'insecticides, de peintures, de produits pétroliers, de plastiques (comme le PVC), de médicaments, de textiles, de dissolvants, et de beaucoup d'autres produits de consommation.

Il existe deux principaux isotopes stables du chlore, 35Cl et 37Cl.
En géomorphologie et paléosismologie, l'isotope 36Cl, créé par les rayons cosmiques, est utilisé pour la datation de surfaces ou la détermination de taux d'érosion.


Chlore (n. m.) : gaz (Cl2 = dichlore) de densité 2,49, il se liquéfie à -35°C et se solidifie à -101°C.

  • Chloré -chlorée (adj.) : qui renferme, qui contient du chlore, qui a été traité avec du, ou par adjonction de, chlore ou dérivés du chlore.
  • Chlorer (v. tr.) : Traiter par le chlore, ou le chlorure de chlore.
  • Chlorure (n. m.) : En chimie, nom générique des sels et esters de l'acide chlorhydrique et de certains dérivés renfermant du chlore.
    • Chlorure décolorant : mélange de chlorures et d'un sel, d'un monoacide de formule Cl-OH (eau de Javel, chlorure de chaux).
  • Chlorure (n. m.) : En minéralogie, au singulier, membre de la sous-classe des chlorures (exemple : le chlorure de sodium, ou halite) ; au pluriel, ensemble de minéraux rassemblés dans une des divisions (ou " sous-classes ") de la classe des halogénures. (Voir : Classe chimique & Sous-classe chimique).
  • Chlorhydrique (adj.) : Acide chlorhydrique, solution aqueuse du gaz chlorhydrique ou chlorure d'hydrogène HCl, gaz incolore, à l'odeur piquante, extrêmement soluble dans l'eau, il attaque pratiquement l'ensemble des métaux…
  • Chlorhydrate (n. m.) : Terme de chimie, sel qui résulte de l'action de l'acide chlorhydrique sur une base azotée.

Et aussi :

  • Chloracétate (n. m.) : Terme de chimie, sel ou ester des acides chloracétiques.
  • Chloracétique (adj.) : Terme de chimie, les acides chloracétiques sont le résultat de la substitution du chlore à l'hydrogène de l'acide acétique (composé organique à fonction acide, sa formule : CH3COOH) = vinaigre.
  • Chlorate (n. m.) : Terme de chimie, nom générique des sels ou esters des acides oxygénés dérivés du chlore (certains explosifs sont constitués d'un mélange de chlorates alcalins et de combustibles).
  • Chlorure de phényl ou chlorobenzène (n. m.) : Terme de chimie, dérivé de benzène utilisé dans la synthèse du phénol, de l'aniline. Sa formule : C6H5Cl
  • Chlorofluorocarbone (n. m.) ou C.F.C. : composé fluorocarboné

Et, parmi les souvenirs désagréables :

  • Chloroforme (n. m.) : Nom usuel d'un composé utilisé autrefois comme anesthésique général, le trichlorométhane, de formule : CHCl3
  • Chloroformer (v. tr.) : Endormir ou anesthésier au chloroforme.



Retour à Liste alphabétique des éléments naturels

Modifier
Dernière modification de cette page le 20 avril 2010 à 11:57.
  Cette page a été consultée 11 267 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements