Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Chaillac

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Chaillac
Gisement de Chaillac
[[Image:‎|250px]]
Légende
Situation Indre
Ville la plus proche Argenton-sur-Creuse
Région Centre
Pays France
Intérêt
Possibilité d'accès privé, plus en exploitation
Type d'accès
Temps de visite nécessaire
Voir Musée minéralogique de Chaillac

Le gisement de Chaillac se situe entre le bassin sédimentaire parisien et le socle hercynien du Massif Central. Composé d'un gisement stratiforme de barytine et d'un filon de fluorite, il se réparti sur trois sites :

la mine du Rossignol,
la MCO des Redoutières, et la "Raillerie" (dernier agrandissement des Redoutières), et
la mine de fer de Dunet (à quelques km de Chaillac).
  • Historique : Des sondages sont entrepris dès 1920, mais ils ne sont pas concluants.
    - Le BRGM, en 1960, met en évidence une occurrence de fer barytique (à Dunet, où une galerie fut percée...) qui pourrait avoir un intérêt économique. Mais la société exploitante locale ne se montre pas intéressée.
    - Le BRGM poursuit ses recherches aux Redoutières et, en 1970, met en avant la présence de barytine. En 1975, l'exploitation commence et différentes sociétés reprennent le flambeau. La société propriétaire actuelle est la Barytine de Chaillac SA. La mine du Rossignol est arrêtée en 1997, mais la MCO des Redoutières est alors en pleine activité.
    Au total, ce gisement aura produit 3 millions de tonnes de concentré, faisant de Chaillac un des plus importants sites d'Europe.
    - Le gisement du Rossignol fut exploité en galeries souterraines, le filon est identifié sur près de 1 000 mètres de longueur, et 250 mètres de profondeur par la SIC.
    La mine du Rossignol est fermée depuis 1997.
  • Minéraux :
-mine du Rossignol :
Fluorite : massive, elle présente des bons cristaux dans les géodes. La couleur est souvent un mauve clair avec cœur jaune ou un gris clair. On a trouvé plus rarement des spécimens jaunes ou violets. Les cristaux peuvent atteindre 12 cm.
Barytine : crêtée blanche, grise à rose nacré, en pompons de cristaux tabulaires... Les cristaux peuvent atteindre 4 cm.
Pyromorphite: abondante avec de nombreuses variations de couleurs et de morphologie. En cristaux centimétriques allant du vert prairie au brun chocolat.
Cérusite : cristaux flottants ou accompagnés de barytine, des spécimens incolores ou blancs de 1 à 14 cm ont été produits par cette mine.
Wulfénite : cristaux millimétriques, beige pâle, associés à la baryte tabulaire en pompons et aux gros cristaux de pyromorphite brune.
Galène : surtout massive, peu de cristaux ont été trouvés inclus le plus souvent dans les veines de baryte rubanée, ou en inclusions dans les cristaux de fluorite.
Pyrite : abondante, elle se présente en cubes ne dépassant pas quelques millimètres, mais recouvre parfois entièrement des cristaux de fluorite.
Quartz : discret au Rossignol.
-MCO des Redoutiéres :
Barytine : elle est massive, surtout, et on ne trouve des cristaux que dans les géodes : de quelques mm à centimétriques avec du quartz, avec une foultitudes d'habitus très variés, comme les coloris : du blanc au beige, gris, rouge hématoïde ou bleu (le plus recherché).
Goethite : en cristaux bien définis de 5 à 6 cm. Trois habitus ont été trouvés : en lattes, en cristaux lancéolés et en aiguilles.
Quartz : plus présent aux Redoutiéres qu'au Rossignol. En cristaux ne dépassant pas le cm.
-mine de Dunet
Goethite : mamelonnée, parfois terminée en petits cristaux donnant un aspect velours.
Barytine : en petits pompons rosés, centimétriques, sur la goethite.
Image:524_pyromorphite_chaillac_2.jpg
Pyromorphite, Chaillac
Image:527_fluorine+galéne_chaillac.jpg
Fluorine avec galène, Chaillac
Image:535_barytine_les_redoutieres_chaillac_2.jpg
barytine, les Redoutiéres, Chaillac
Image:541_goethite_les_redoutieres_chaillac.jpg
goethite, les Redoutiéres, Chaillac

Retour à Sites français.

Modifier
Dernière modification de cette page le 26 septembre 2014 à 21:56.
  Cette page a été consultée 10 181 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements