Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Cérussite

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Cérussite
Cérusite

Cérusite, mine de Rouez, Mayenne
Origine du nom Du latin cerussa, blanc de plomb, nom donné par Pline au carbonate de plomb synthétique (ou céruse transcription du XIIIième siècle).
Localité type inconnue d'après l'I.M.A., région du Vicentin, Italie.
Auteur(s) de la description Wilhelm Karl Ritter von Haidinger
Date de la publication 1845
Référence de la publication
Classe chimique V CARBONATES. Groupe d'appartenance : Aragonite.
Sous-classe chimique Carbonates anhydres sans anion étranger
Formule chimique Pb CO3
Système cristallin Orthorhombique.
Classe de symétrie 2/m 2/m 2/m Holoédrie orthorhombique
Réseau de Bravais Primitif P
Dureté "Mohs" de 3 à 3,5
Densité de 6,55 à 6,56
Clivages {110} net, {021} moins net.
Cassures irrégulière, conchoïdale ; minéral fragile, cassant.
  • Statut : Minéral agréé par l'I.M.A.
La cérussite (ou cérusite) est isotype de l'aragonite.
  • Propriétés optiques et autres : Transparent, translucide, opaque. Luminescent, fluorescent. Peut s'altérer en pyromorphite.
  • Couleur : incolore, blanc, gris, fumé, bleu, vert, noir, jaunâtre.
  • Éclat du minéral : adamantin, vitreux, résineux, nacré, submétallique, gras.
  • Trace : blanche.
  • Critères de détermination : Soluble dans l'acide nitrique dilué en faisant effervescence.
    Effervescence : faible à l'acide chlorhydrique froid ; vive à l'acide nitrique chaud.
    En ajoutant des ions iodures (via iodure de potassium) à la solution acide dans laquelle les cristaux ont réagit, il se forme un précipité jaune très vif. La cérusite après dissolution dans HCl, donne du chlorure de plomb blanc.
    Sur le charbon, en flamme réductrice, donne un globule de plomb. En tube fermé devient jaune en perdant du CO2 puis rouge, en refroidissant repasse au jaune.
  • Morphologie des cristaux : Tabulaires, prismatiques, bipyramidaux, isométriques, aciculaires, pseudohexagonaux, bacillaires. Cristaux striés.
  • Macles possibles : {110} sur le prisme " vertical ", plus rare sur {130} ; ces macles, très fréquentes et répétées (= macles multiples) donnent des aspects étoilés ou en réseaux (= réticulés).
  • Morphologie des agrégats : Réticulés et étoilés (voir macles), massifs, compacts, grenus, stalactitiques, courbes, pulvérulents, terreux.
  • Conditions de formation et/ou de gisement : La cérussite est un minéral supergène commun, produit par réaction entre galène et solutions carbonatées, que l'on rencontre en compagnie de minéraux primaires (galène, sphalérite) et secondaires (anglésite, pyromorphite, smithsonite, etc.)
  • Utilisations : la cérussite est un important minerai de plomb.
  • Échantillons de collection : De très beaux cristaux et ensembles maclés, réticulés, proviennent de Tsumeb, Namibie ; on la connaît également à Broken Hill, New-South-Walles, Australie ; Ems, Allemagne ; Mibladen, et autres localités, Maroc ; ainsi qu'en diverses mines de Pb de Sardaigne, Italie ; etc.
Parmi les gîtes français : Beaujeu, Saone et Loire ; Huelgoat, Finistère ; Melle, Deux-Sèvres ; Pléhauff, Morbihan ; Roure, Puy-de-Dome ; Sentein, Ariège ; etc. Mais les meilleures cérusites françaises provenaient de Mayres, Ardèche.
L'hydrocérusite, Pb3(CO3)2 (OH)2 qui ne figure pas parmi les espèces reconnues par l'I.M.A., se rencontre à Saint-Prix, Saône et Loire.
Cérusite, mine de Rouez, Mayenne (53). collection musée ferme de l'orme.
Cérusite, mine de Rouez, Mayenne (53). collection musée ferme de l'orme.
Cérusite, mine du Rossignol, Chaillac, Indre (36). collection musée ferme de l'orme.
Cérusite, mine du Rossignol, Chaillac, Indre (36). collection musée ferme de l'orme.
Cérusite, Mibladen, Maroc (Col. Kayou)
Cérusite, Mibladen, Maroc (Col. Kayou)
Mayres, Ardèche (07), France
Mayres, Ardèche (07), France
Cérusite, Steinbach, Haut-Rhin (68), France
Cérusite, Steinbach, Haut-Rhin (68), France
Cérusite, fluorescence jaune sous UV longs, Aouli, Maroc
Cérusite, fluorescence jaune sous UV longs, Aouli, Maroc

Retour à la liste des fiches minéraux

Modifier
Dernière modification de cette page le 2 septembre 2010 à 13:03.
  Cette page a été consultée 14 953 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements