Encyclopédie sur la géologie, paléontologie, minéralogie, etc.




Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.
Publier un article
Menu GéoWiki
Navigation

. Encyclopédie de géologie, minéralogie, paléontologie et autres Géosciences
. Communauté
. Actualités
. Modifications récentes
. Une page au hasard
. Aide
. Créer une nouvelle page
. Galerie des nouveaux fichiers

Anglésite

Twitter



Facebook


Pour en apprendre plus sur la Terre au temps des dinosaures, visitez Jurassic World, un site de dinosaure et de paléontologie, la science qui étudie les fossiles. Une liste de nom de dinosaure permet d'accéder à plus de 300 fiches thématiques !

> Anglésite
ANGLÉSITE

Origine du nom du nom de sa localité-type
Localité type mine Pary's, île d'Anglesey, Pays-de-Galles, Royaume-Unis.
Auteur(s) de la description François-Sylvestre Beudant.
Date de la publication 1832
Référence de la publication Traité élémentaire de Minéralogie, seconde édition.
Classe chimique VI SULFATES . Groupe d'appartenance : Célestite.
Sous-classe chimique Sulfates anhydres sans anion étranger.
Formule chimique Pb SO4
Système cristallin Orthorhombique
Classe de symétrie 2/m 2/m 2/m Holoédrie orthorhombique
Réseau de Bravais Primitif P
Dureté "Mohs" de 2,5 à 3
Densité 6,38
Clivages {001} et {210}, en fait, les mêmes que ceux de la barite, mais un peu moins bons.
Cassures Conchoïdale ; minéral fragile, cassant.
  • Statut : Minéral agréé par l'I.M.A.
L'anglésite est isostructurale avec la barite et la célestite.
  • Propriétés optiques et autres : Transparent, translucide, opaque. Luminescent, fluorescent ; fluorescence, le plus souvent jaune sous U.V., plus rarement blanche ou rosé. Les inclusions de galène rendent certains spécimens métalliques et opaques.
  • Couleur : Incolore, blanc, jaunâtre, gris, vert, bleu, verdâtre, jaune miel, blanc grisâtre, noirâtre.
  • Éclat du minéral : Adamantin, résineux, vitreux, soyeux.
  • Trace : Blanche.
  • Critères de détermination : Fond aisément au chalumeau en donnant un globule de plomb en flamme réductrice. Soluble sans effervescence dans l'acide chlorhydrique et dans l'acide sulfurique chaud. Soluble dans la potasse caustique. Test de l'étamage : placer quelques petits grains d'anglèsite sur une plaque de zinc et recouvrir le tout d'acide chlorhydrique, un enduit gris apparait sur les grains après quelques minutes. Confusion possible avec la cérusite et la phosgénite, mais ces deux minéraux se dissolvent avec effervescence dans les acides.
  • Morphologie des cristaux : Tabulaire, isométrique, prismatique, bipyramidal, pseudo-octaédrique. Faces striées.
  • Morphologie des agrégats : Massifs, grenus, nodulaires, stalactitiques, grossiers, fins, microgrenus. Agrégats rubanés, concentriques autour de noyaux de galène.
  • Conditions de formation et/ou de gisement : Souvent issue de l'altération de la galène, l'anglésite accompagne la cérusite et le gypse dans les zones superficielles de ses gisements…
  • Utilisations : Minerai de plomb, collection.
  • Échantillons de collection : Monteponi, Sardaigne, Italie ; Touissit, Maroc ; Sidi Amar Ben Salem, Tunisie ; Tsumeb, Namibie ; Linares, Espagne ; mine Mérétrice, Nouvelle-Calédonie ; ...
En France : Huelgoat, Finistère ; Les Malines, Gard ; ...


Anglésite avec fantôme de croissance, 2 cm, Touissit, Maroc. Coll. C. Van Hove©
Anglésite avec fantôme de croissance, 2 cm, Touissit, Maroc.
Coll. C. Van Hove©
Anglésite et galène, Touissit, Maroc.
Anglésite et galène, Touissit, Maroc.
Monocristal d'Anglésite (2 cm), Oujda, Maroc.
Monocristal d'Anglésite (2 cm), Oujda, Maroc.

Retour à la liste des fiches minéraux

Modifier
Dernière modification de cette page le 1 juillet 2010 à 22:26.
  Cette page a été consultée 11 745 fois.  À propos de GéoWiki  Avertissements